L’US Marines Corps veut des munitions vagabondes légères dans ses unités d’infanterie

Durant la seconde guerre mondiale, toutes les compagnies d’infanterie américaines, disposaient d’une équipe de mortiers de 60 mm, destinée à assurer le soutien d’artillerie à courte portée lorsque c’était nécessaire. L’amélioration des technologies de communication et de la portée ses systèmes d’artillerie traditionnels ont peu à peu éliminer cette pratique. Pourtant, et en dépit de l’arrivée des missiles antichars d’infanterie, comme le Javelin, l’Etat-major du corps des Marines estime aujourd’hui que ses unités ont besoin d’un regain de puissance de feu en propre. Plutôt que de revenir aux mortiers de 60, et à l’instar des forces israéliennes, le Corps cherche aujourd’hui à se doter de…

Lire l'Article

L’Armée Populaire de Libération chinoise va s’équiper de drones suicides

Les autorités militaires chinoises ont annoncé le lancement un appel d’offre, via le site weain.mil.cn consacré à cela, portant sur l’acquisition de deux modèles de drones suicides, également appelés « Loitering munitions » en anglais, ou « munitions vagabondes ». Déjà en service dans plusieurs forces armées dans le monde, comme en Israël, ce type de drones autonome décrit le périmètre qui lui a été assigné jusqu’à qu’une cible apparaisse, suite à quoi il l’attaque en se précipitant dessus. Si aucune cible n’apparait, la munition peut alors retourner à son point de départ pour être récupérée, ou s’autodétruire. Ce type de munitions, qui peuvent selon les modèles, être larguées…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR