SMX31, Racer, Scarabée : Ces programmes industriels ultra-innovants de défense français non financés

Dans le domaine de l’industrie de défense, la France a souvent démontré sa capacité à developper des équipements très performants et parfois en avance de plusieurs années sur leurs concurrents internationaux. Mais si certains succès sont indéniables, comme le furent les Frégates Légères Furtives ou les véhicules blindés VAB, tous deux en avance sur la perception même du besoin lorsqu’ils apparurent, il est également arrivé, bien souvent, que des programmes très performants et en avance sur leur temps furent ignorés des autorités françaises, laissant filer des atouts technologiques cruciaux dont certains concurrents ne manquèrent pas de s’emparer. C’est ainsi que la France passa à coté…

Lire l'Article

Airbus veut s’allier à Leonardo pour faire face aux hélicoptères de nouvelle génération américains

Le programme de l’US Army Futur Vertical Lift, l’un des composants du super-programme BIG-6, va sans le moindre doute profondément changer les caractéristiques technologiques des hélicoptères dans les décennies à venir, et surtout des performances attendues, aussi bien en terme de vitesse que de distance franchissable ou de capacité d’emport. Pour l’heure, FVL se compose du programme Futur Long Range Assault Aircraft, ou FLRAA, destiné à remplacer les H-60 Black Hawk, ainsi que du programme Futur Attack and Reconnaissance Aircraft, ou FARA, pour re-capitaliser la composante d’attaque et de reconnaissance que l’US Army a perdu avec le retrait des OH-58 Kiowa. Et qu’il s’agisse du…

Lire l'Article

5 pays européens s’associent pour concevoir le prochain hélicoptère multi-rôles moyen

Les hélicoptères européens sont, incontestablement, parmi les meilleures voilures tournantes au monde, et ce depuis plusieurs décennies. Au fil des concentrations industrielles et consolidations d’activité, deux grands groupes européens ont émergé dans ce domaine, le franco-allemand Airbus Hélicoptères et l’italo-britannique Agusta-Westland. Est-ce pour répondre à l’émergence de nouvelles technologies comme celles mises en oeuvre aux Etats-Unis dans le cadre du programme Futur Vertical Lift de l’US Army ? ou à l’arrivée prochaine de la Chine et de son Z-20 sur le marché international ? quoiqu’il en soit, ces 4 pays foyers des hélicoptères européens, l’Allemagne, la France, l’Italie et le Royaume-Uni, rejoints en cela par…

Lire l'Article

En ignorant le RACER d’Airbus Helicopters, les européens pourraient rater le prochain bond technologique en matière d’aéro-combat

Le RACER de Airbus Helicopters est un démonstrateur d’hélicoptère rapide et économique (Rapid And Cost-Effective Rotorcraft) soutenu par le projet européen Clean Sky. C’est d’ailleurs sur le site de Clean Sky qu’a été publié le 20 mars dernier un état des lieux du programme RACER. Il semblerait ainsi que le développement du premier démonstrateur rencontre deux difficultés techniques importantes, mais que le calendrier du programme dans son ensemble ne devrait pas en être bouleversé. Derniers réglages avant le début des essais Les deux éléments concernés par d’importants retards de conception sont la boîte de transmission principale et les lignes d’arbres latérales. Concrètement, le retard s’accumule…

Lire l'Article

20 programmes pour renforcer les armées et préserver le tissu industriel français

Entre la crise sanitaire et économique liée au virus Covid19, et les crises sécuritaires qui secouent le Moyen-Orient, la Méditerranée, l’Asie et l’Europe de l’Est, les sujets de préoccupation ne manquent pas pour les responsables politiques français en charge de la défense, des finances publiques et de l’industrie. Mais alors que ces dossiers sont gérées aujourd’hui de façon isolée, une vision globale permettrait d’envisager des solutions répondant à l’ensemble des besoins et des exigences contextuelles. Renforcer les armées françaises, un besoin impérieux Bien que la Loi de Programmation Militaire 2019-2025 ait incontestablement permis de juguler l’hémorragie capacitaire qui touchait les armées françaises depuis plus de…

Lire l'Article

En attendant le FARA, l’US Army commande de nouveaux hélicoptères légers UH-72 Lakota.

Des sources officielles américaines nous apprennent aujourd’hui qu’un contrat d’environ 120 millions de dollars avait été attribué à Airbus Helicopters USA pour la construction de 15 nouveaux UH-72A Lakota, version construite sous licence de l’hélicoptère biturbine léger H145. Ces 15 nouveaux appareils viendront s’ajouter aux quelques 412 UH-72 Lakota déjà produits à Colombus (Mississippi) pour les besoins de l’US Army, qui est aujourd’hui le principal opérateur mondial d’hélicoptères de la famille EC145/H145. Bien qu’il soit réservé à des tâches utilitaires et quasiment jamais déployé en dehors du territoire américain (à l’exception de quelques exercices EVASAN en Allemagne, notamment), l’UH-72 est aujourd’hui au cœur des capacités…

Lire l'Article

La futur hélicoptère de reconnaissance et d’attaque américain est parmi ces 5 modèles

En 1982, en pleine guerre froide, le Pentagone décida de lancer la conception d’un nouvel hélicoptère de reconnaissance et d’attaque léger destiné à remplacer les OH-58 Kiowa de l’US Army, mais également les AH-1 Cobra du Marines Corps, et nombre de UH-1 Huey armés, équipants les 3 armées. Ce fut le programme RAH-66 Comanche confié à Boeing et Sikorsky. Initialement prévu pour être produit à 6000 exemplaires, cet appareil révolutionnaire et furtif, vit sa cible se réduire comme peau de chagrin avec l’effondrement du bloc soviétique, pour finalement ne viser que 600 exemplaires début 2000. Les retards, impasses technologiques et les ambitions excessives eurent finalement…

Lire l'Article

La France devrait enfin recevoir des hélicoptères lourds Chinook

C’est une nouvelle que l’on n’espérait plus, même si le terrain avait été récemment préparé pour une telle annonce : la France devrait enfin s’équiper d’hélicoptères de transport lourds CH-47 Chinook. Ces derniers seraient opérés par l’Armée de l’Air et non pas par l’Armée de Terre, cette dernière ayant en effet récemment rejeté une telle opportunité par la voix du général Bertrand Vallette d’Osia, le patron de l’ALAT (Aviation Légère de l’Armée de Terre). Dans un premier temps, d’après FlightGlobal qui a révélé la nouvelle, deux Chinook CH-47F pourraient être loués par l’Armée de l’Air, permettant à la fois de répondre à certains besoins urgents en…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR