L’US Navy veut supprimer 5 escadrons d’avions de guerre électronique EA-18G Growler

Depuis le retrait des derniers EF-111A Raven de l’US Air Force en 1998, l’US Navy est la seule force aérienne américaine disposant d’une flotte de chasseurs tactiques dédiés à la guerre électronique et la suppression des défenses anti-aériennes adverses, initialement sur EA-6B Prowler, puis, à partir de 2011, sur EA-18G Growler, une version du F/A 18 F Super Hornet spécifiquement pour cette mission. Pour autant, les besoins du Pentagone pour ce type de mission n’ont pas disparu avec le retrait des EF-111A, et les F-16C/D équipés de missiles HARM ne suffisaient pas a assurer les missions d’escorte des forces aériennes en zone contestées. C’est la…

Lire l'Article

Le Ministère des Armées juge le principe d’un Rafale de Guerre Electronique inutile

En juin 2021, le député UDI de Seine Saint-Denis et membre de la commission Défense de l’Assemblé Nationale avait interrogé, s’appuyant sur un article publié sur Meta-Défense, le Ministère des Armées sur la pertinence de developper une version du Rafale dédiée aux missions de guerre électronique, à l’instar de ce qui fut fait, par exemple, avec le E/A-18G Growler de l’US Navy a partir du F/A-18F Super Hornet. Selon les arguments avancés, un Rafale « spécialisé » dans cette mission de guerre électronique, permettrait d’accroitre les capacités des forces aériennes françaises pour supprimer les défenses anti-aériennes adverses, et ainsi garantir, dans la durée, les capacités des forces…

Lire l'Article

Le Congrès veut un nouvel avion de guerre électronique tactique pour l’US Air Force

C’est en 1998 que le dernier EF-111A Raven de guerre électronique fut retiré du service au sein de l’US Air Force, sans qu’aucun remplaçant n’ait été prévu à cet effet. Pourtant, l’appareil remplit de nombreuses et cruciales missions, notamment pour neutraliser les capacités de détection et d’engagement des défenses anti-aériennes irakiennes pendant la première guerre du Golfe, et permettre aux avions tactiques, et notamment aux avions furtifs F117, d’opérer en toute sécurité. Convaincue de la toute puissance de la furtivité passive de ses F-22 et du futur F-35A, l’US Air Force ne jugea en effet pas nécessaire de remplacer cette capacité, il est vrais couteuse…

Lire l'Article

C’est le bon moment pour développer un Rafale de Guerre électronique !

Depuis le début de l’année 2021, l’avion de combat français Rafale de Dassault Aviation connait un important succès commercial, avec pas moins de 4 nouvelles commandes ou pré-commandes passées par la Grèce, l’Egypte, la Croatie et l’Indonésie, pour un total de 96 appareils. À en croire la presse helvétique, il aurait également les faveurs des autorités suisses pour le remplacement de ses F/A 18 Hornet et F5 tiger II, et d’autres pays, comme l’Inde et les Emirats Arabes Unis, sont également pressentis pour passer commande cette année ou l’année prochaine. Il faut dire que le Rafale dans sa version actuelle F3R multi mission, et encore…

Lire l'Article

La convergence Guerre électronique-Cyber au coeur des nouveaux Pods des E/A18G Growler de l’US Navy

La prochaine génération de pod de brouillage équipant les E/A 18G Growler de l’US Navy, les seuls avions de combat modernes équipés pour le brouillage actif de l’arsenal occidental, auront des capacités sans commune mesure avec les pourtant déjà très performants ALQ-99 qui équipent aujourd’hui l’appareil. Au delà de capacités de brouillage renforcées, ces pods seront également dotés de fonctions de guerre cyber, selon une convergence entre guerre électronique et cyber appelée à s’imposer dans ce domaine. C’est en tout cas la lecture qu’en a fait le Contre-Amiral John Meier, commandant des forces navales de l’Atlantique pour l’US Navy, à l’occasion d’une Visio-conférence avec une…

Lire l'Article

La vente de F35 et de EA-18G Growler aux Emirats Arabes Unis enrage la classe politique israélienne

Le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou était parvenu à survivre politiquement à des mises en accusation pour corruption et à une gestion de la crise Covid largement contestée, mais il semble que l’accord donné aux Etats-Unis pour vendre des chasseurs F35A, des avions de guerre électroniques EA-18G Growler et des drones Reapers aux Emirats Arabes Unis en contre partie d’une normalisation des relations entre les deux pays sous l’égide de Donald Trump, ait été la goutte d’eau qui l’opinion publique, et surtout la classe politique israélienne, ne lui pardonnera pas. Bien qu’il s’en défende, tout indique en effet que la signature de « l’accord de paix…

Lire l'Article

Trump punit-il Berlin de ne pas avoir acheté le F35 ?

La décision est tombée telle un couperet le 29 juillet : Le président Américain Donald Trump ordonne le retrait de 12.000 hommes des forces américaines déployées en Allemagne, et ce dans un calendrier très limité. Selon les informations données, 6400 hommes seront rapatriés vers les Etats-Unis, tandis que 5400 autres seront redéployés vers l’Italie et la Belgique, et potentiellement ultérieurement, vers la Pologne et les Pays Baltes. Dans un approche toute personnelle, le président américain a déclaré qu’il voulait « faire payer l’Allemagne » qui ne participe pas suffisamment à l’OTAN, et que les Etats-Unis en avaient assez d’être pris pour des « jambons » (« sucker » dans les mots…

Lire l'Article

Avec le Super Hornet Block III, Boeing propose un avion ultra-connecté capable de contrer les menaces furtives

Le 8 mai, Boeing a publié une vidéo montrant la sortie d’usine du premier F/A-18F Super Hornet Block III. Présentant de nombreuses évolutions techniques, le Block III devrait succéder dès la fin de l’année au Super Hornet Block II, dont les derniers exemplaires ont été livrés à l’US Navy le 17 avril dernier. Cet avion est le premier de deux Super Hornet Block III destinés à effectuer des essais en vol au profit de l’US Navy. Il recevra ainsi progressivement l’ensemble des équipements propres au standard Block III, permettant aux premiers avions pleinement équipés d’être livrés dans les mois à venir. Par rapport au Block…

Lire l'Article

Comme prévu, le F35 revient à la charge en Allemagne pour remplacer les Tornado

En début de semaine, les autorités allemandes ont confirmé vouloir faire l’acquisition de 60 avions de combat Typhoon ainsi que de 30 F/A 18 E/F Super Hornet et 15 EA 18 G Growler pour remplacer les Tornado de la Luftwaffe assurant les missions d’attaque, de guerre électronique et suppression des défenses, ainsi que les missions de frappe nucléaire dans le cadre de l’OTAN. Dans la mesure ou Berlin n’envisage pas d’abandonner son rôle ni le statut qui en découle au sein de l’OTAN concernant la dissuasion nucléaire, et ce malgré les limites conséquentes de l’exercice du point de vu opérationnel, sa decision et la repartition…

Lire l'Article

La stratégie de dissuasion de l’OTAN a-t-elle encore du sens ?

Selon le quotidien allemand Der Spiegel, la ministre allemande de La Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer, aurait contacté directement son homologue américain Mark Esper, pour lui signifier l’intention de son pays d’acquérir 30 avions de combat F/A 18 E/F Super Hornet ainsi que 15 avions de guerre électronique EA-18G Growler, pour remplacer en partie sa flotte de Tornado spécialisées dans les missions de guerre électronique et de suppression des défenses anti-aériennes adverses, ainsi que ceux en charge d’assurer la permanence de dissuasion nucléaire de l’OTAN en transportant la bombe nucléaire B-61. Selon de nombreuses sources, c’est ce dernier point qui amena le gouvernement fédéral allemand à privilégier…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR