Quelles sont les forces et faiblesses de l’Armée de terre française ?

Lors de son audition devant la commission des affaires étrangères et de La Défense du Sénat, le Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre (CEMAT), le général Schill, a déclaré qu’il serait prioritaire de redonner à son armée des capacités accrues en matière d’artillerie et de défense anti-aérienne rapprochée à l’occasion de la prochaine Loi de Programmation Militaire. Il est vrai, et nous avons à plusieurs reprises abordé le sujet dans nos lignes, que ces deux domaines font parti aujourd’hui des points faibles de l’Armée de Terre, en particulier pour s’engager dans un conflit de haute intensité. Mais à travers les déclarations du Général français, et…

Lire l'Article

L’US Army veut transformer son Stryker en EBRC

Il y a deux ans, l’US Army présentait le canon automoteur BRUTUS, un obusier M777 de 155mm monté sur un camion 6×6 FMTV, destiné à évaluer l’intérêt du modèle de l’artillerie transportée mise en lumière par le canon CAESAR du français Nexter, qui montra son plein potentiel aux mains des artilleurs français en Irak contre l’Etat Islamique. Depuis, le système CAESAR a été retenu pour évaluation par l’US Army, aux cotés du l’Iron Sabre de l’israélien Elbit, du BAe Archer et du Brutus, pour concourir à remplacer les canons tractés légers dans les unités de combat. Il faut dire que les industriels français du domaine…

Lire l'Article

Le char Terminator arrive dans les armées russes

Depuis sa première apparition publique, en 2005, le Боевая машина поддержки танков ou BMPT Terminator, signifiant véhicule de combat de soutien des chars, a tout à la fois engendré de nombreux fantasmes et spéculations, ainsi que beaucoup de scepticismes de la part de certains spécialistes des blindés. Les armées russes elles-mêmes étaient loin d’être convaincues de son utilité aux cotés de ses T72, T80 ou T90. De fait, les commandes ont été homéopathiques, et à seules fins de test. Mais lorsqu’en 2018, la variante modernisée Terminator 2 fut envoyée en Syrie pour des tests en environnement de combat, les résultats obtenus ont, semble-t-il, fini de…

Lire l'Article

Avec SCORPION, l’Armée de Terre révolutionne ses capacités de combat au contact

Parmi les principaux programmes de défense européens, le programme français SCORPION tient incontestablement une place toute particulière. Véritablement structurant, il ne prévoit rien de moins que de moderniser en profondeur non seulement le matériel mais aussi les doctrines des unités tactiques de l’Armée de Terre. Ouvert depuis 2018 a une certaine forme de coopération européenne, via le programme belge CaMo, le programme SCORPION (Synergie du COntact Renforcé par la Polyvalence et l’Info valorisatiON) prévoit le développement de plusieurs nouveaux véhicules, la rénovation d’équipements, mais aussi et surtout la mise en place d’un système de combat infovalorisé, le SICS, qui propulsera l’Armée de Terre française et…

Lire l'Article

La Marine Nationale va-t-elle s’équiper largement en canon RAPIDFire de 40mm ?

La question de l’artillerie moyenne sur les navires de surface de la Marine Nationale se pose déjà depuis plusieurs années, au point que la configuration générale des pièces d’artilleries des futures frégates FDI a mis un certain temps avant d’être relativement figée. Aujourd’hui, outre quelques pièces de 100mm armant les frégates et avisos (devenus patrouilleurs de haute mer) les plus anciens, la Marine articule l’artillerie de ses bâtiments autour de deux pièces principales : le 76mm de Leonardo ainsi que le 20mm Narwhal de Nexter, qui sert en complément du 76mm sur les frégates et comme pièce principale sur les nouveaux patrouilleurs. Néanmoins, depuis l’apparitions des…

Lire l'Article

Les 10 articles publiés en 2019 à ne pas rater selon la rédaction Meta-Défense

Après les 10 articles les plus consultés en 2019 par les lecteurs, voici la sélection des 10 articles publiés par Meta-Défense en 2019 qu’il vous faut absolument lire ou relire selon la rédaction du service ! Pas de notion de classement cette fois, et comme précédemment, ces 10 articles seront accessibles gratuitement sur l’ensemble du mois de janvier 2020. Belgique, Roumanie, Grèce … ces pays européens qui font confiance à l’industrie de Défense française Au début des années 2000, et pendant prés de 15 ans, l’industrie de défense française ne parvint pas à signer le moindre contrat significatif de manière autonome en Europe, et dû…

Lire l'Article

Les forces aéroportées russes vont recevoir un nouveau blindé d’engagement de l’infanterie

Le concept de blindé d’engagement de l’infanterie Terminator fait, semble-t-il, des émules dans les forces russes. C’est ainsi que les forces aéroportées vont adapter une tourelle Epokha sur les châssis BMD-4 des 2S25 Sprut de sorte à transformer le char léger initialement armé d’un canon de 125 mm destiné aux missions anti-chars, en un blindé beaucoup plus polyvalent, et capable d’appuyer les forces légères dans de multiples environnements, y compris urbain. La tourelle Epokha est composée d’une tourelle entièrement automatisée équipée d’un canon de 30 mm, d’une mitrailleuse 7,62mm, et de deux lanceurs doubles pour missile anti-char Kornet-ER, permettant d’engager un grand nombre d’objectifs, allant…

Lire l'Article

Le BMPT Terminator 3 se précise après la Syrie

Comme cela a déjà été plusieurs fois abordé, les forces russes ont largement utilisé le théâtre Syrien pour expérimenter et améliorer les systèmes d’armes et leurs doctrines. Parmi ces systèmes testés, le véhicule de combat et de protection des blindés BMPT Terminator 2 a donné des résultats encourageant, justifiant la première commende de 12 unités. Mais à peine cette commande fut-elle annoncée que le développement d’une nouvelle version, le BMPT Terminator 3, était officialisé. La nouvelle version abandonnera la base T72/90 pour s’intégrer dans le programme Armata, permettant de concevoir un véhicule blindé plus lourd, et beaucoup plus moderne que ces deux prédécesseurs. En outre, Il…

Lire l'Article

Les blindés légers, une spécialité française

Le Ministre de la Défense Belge, Steven Vandeput, et son homologue française, Florence Parly, ont signé un accord visant à fournir aux armées belges 60 chars légers EBRC Jaguar et 382 transport de troupe blindé VBMR Griffon, équipés du dispositif de contrôle du champs de bataille et d’information SCORPION. Pour le consortium français composé de Nexter, Arquus et Thales (entre autres), cette commande de 1,6 Md€ est la plus importante d’un pays Européen à l’industrie de Défense Française depuis 2000 lorsque la Grèce commanda 55 mirage2000-5 et l’armement nécessaire pour le même montant. Si les blindés français ont remporté quelques succès en Europe et dans le…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR