Pourquoi un effort de défense à 2% du PIB est-il insuffisant pour la France ?

A son arrivée au Palais de l’Elysée, en 2017, le nouveau Président Emmanuel Macron engagea un important effort pour amener l’effort de défense de la France à 2% de son Produit Intérieur Brut, comme la France s’y était engagée en 2014 lors du sommet de l’OTAN de Cardiff. Pour y parvenir, le nouvel exécutif mit en oeuvre une nouvelle Loi de Programmation Militaire de 2019 à 2025 visant à atteindre cet objectif, ainsi qu’à réparer les nombreuses et parfois dramatiques déficiences dont souffraient les armées françaises après 20 années de sous-investissements accompagnés d’une activité opérationnelle particulièrement lourde. Il s’agissait d’un paradoxe pour cette période désignée…

Lire l'Article

La France va livrer des systèmes d’artillerie mobile CAESAR à l’Ukraine

Dans une interview portant essentiellement sur les questions de politique internationale donnée au quotidien regional Ouest-France, le Président Macron a indiqué qu’au delà des efforts diplomatiques menés en coordination avec l’Ukraine pour garder le contact avec le Kremlin, la France avait également accentué son effort pour livrer des armements à l’Ukraine, citant les missiles anti-chars MILAN ainsi que, et c’est une première, des systèmes d’artillerie mobile CAESAR de 155mm, un canon réputé pour sa grande précision, sa portée et sa grande mobilité

Lire l'Article

La France va-t-elle aligner son effort de défense sur l’Allemagne ?

Parmi les profonds bouleversements géopolitiques engendrés par l’offensive russe en Ukraine, l’annonce faite dimanche 27 février par le chancelier allemand Olaf Scholz face au Bundestag au sujet de l’augmentation massive de l’effort de défense allemand, est incontestablement celui qui aura le plus de conséquences en Europe à moyen et long terme. Rompant avec 30 années de sous investissements chroniques de la Bundeswehr ayant amené le Chef d’Etat-Major allemand à mettre publiquement en garde Berlin quant aux capacités opérationnelles détériorées de ses armées dès le premier jour du conflit en Ukraine, Berlin a annoncé un plan visant à moderniser à court terme les armées allemandes avec…

Lire l'Article

Comment la guerre russo-ukrainienne a retracé la carte géopolitique mondiale en quelques jours ?

Au delà de l’héroïque résistance des ukrainiens et de leur président face aux forces russes, et l’évident changement de stratégie dans le plan d’attaque du Kremlin revenant vers une stratégie plus conventionnelle mais également beaucoup plus violente vis-à-vis des populations civiles, la décision de Vladimir Poutine d’engager cette offensive contre l’Ukraine a provoqué, à l’échelle internationale, un raz de marée géopolitique d’une ampleur inédite depuis la chute du mur de Berlin. Car si les militaires russes ont gravement sous-estimés la capacité de résistance des militaires mais également des civils ukrainiens, le Kremlin a, quant à lui, profondément sous-estimer l’unité et la riposte dont feront preuves…

Lire l'Article

Le déploiement militaire russe autour de l’Ukraine atteint un seuil critique

Cela fait maintenant plusieurs mois, depuis novembre 2021, que les armées russes déploient et stationnent un grand nombre de troupes autour de l’Ukraine, que ce soit le long de la frontière avec le Donbass, en Crimée, et le long de la frontière nord du pays. A la Fun du mois décembre, les observations physiques et satellites permettaient d’estimer à 100.000 le nombre de militaires déployés à proximité immédiate des frontières de l’Ukraine, et à une soixantaine le nombre de bataillon interarmes, l’équivalent russe des Groupement tactique Inter-Armes, ou GTIA, français, constitués. Mais ces derniers jours, Moscou a procédé à un renforcement sensible des forces déployées,…

Lire l'Article

Industrie, emplois, géopolitique et technologie : les points clés du contrat Rafale aux Emirats Arabes Unis

L’annonce de la commande exceptionnelle de 80 avions de combat Rafale par les Emirats Arabes Unis fut accueilli, en France, de manière contrastée. Comme c’est devenu désormais la règle à chaque annonce de contrat majeur de défense, un nombre non négligeable de leader politiques mais également d’ONG et de journalistes et éditorialistes, ont remis en cause la pertinence de ce contrat. Il est vrai qu’il ne s’agit pas toujours des mêmes arguments qui sont avancés. Ainsi dans le cas de la Grèce ou de la Croatie, les réserves mises en avant concernaient les capacités de paiement du pays, mais également l’impact sur le parc de…

Lire l'Article

En marge du contrat Rafale, les EAU commandent 12 H225M Caracal à Airbus Helicopters

De toute évidence, Emmanuel Macron ne s’est pas déplacé pour rien lors de sa tournée express au Moyen-Orient du 2 au 4 décembre. En effet, outre le contrat historique de 16 Md€ pour la livraison de 80 avions de combat Rafale au standard F4 et d’un stock de missiles MICA NG et Scalp, les Emirats Arabes Unis ont également commandé à la France 12 Hélicoptères de manoeuvre H225M Caracal, pour un montant estimé entre 700 et 800m€. Cette commande providentielle pour Airbus Helicopter et notamment pour le site de Marignane où seront assemblés les appareils, permettra à l’hélicopteriste européen de passer sans encombre les quelques…

Lire l'Article

Les Emirats Arabes Unis commandent 80 Rafale F4 à la France pour 16 Md€

Si une commande d’avions Rafale était attendue lors de la visite éclair d’Emmanuel Macron dans les pays du Golfe du 2 au 4 décembre, bien peu espéraient qu’elle atteigne un tel volume ! En effet, le Président français et son homologue émirien, le prince héritier Cheikh Mohammed Bin Zayed Al-Nahyan, communément appelé MBZ, ont signé ce matin deux contrats d’un montant record de 16 Md€ portant d’une part sur l’acquisition de 80 avions Rafale au standard F4 pour 14 Md€, ceci incluant les appareils mais également les infrastructures de maintenance, les pièces détachées et la formation des personnels, ainsi qu’un contrat de 2 Md€ auprés…

Lire l'Article

L’Allemagne est-elle prête à tout pour préserver le gaz russe ?

Ces dernières semaines, les tentions entre Moscou et Kiev ont à nouveau franchi non pas un, mais plusieurs paliers. Non seulement les armées russes continuent-elles de masser des troupes considérables aux frontières de l’Ukraine, face au Donbass ou en Crimée, mais la propagande intérieure russe est devenue très active pour presenter à l’opinion publique russe l’Ukraine, mais aussi l’OTAN, comme les agresseurs voire les instigateurs des tensions actuelles. En outre, Moscou a désormais instrumentalisé la Biélorussie du dictateur Lukashenko, non seulement en exploitant les vagues de migrants venus d’Irak et de Syrie contre la Pologne et les Etats Baltes, mais également en faisant croitre artificiellement…

Lire l'Article

Florence Parly confirme le remplacement des 12 Rafale d’occasion vendus à la Croatie

Voilà qui met fin à un long suspense, ainsi qu’à certaines inquiétudes. En effet, la ministre des Armées françaises Florence Parly, en deplacement à Zagreb pour la signature de la vente de 12 Rafale d’occasion à la Croatie, a confirmé par un tweet que les appareils, qui seront prélevés sur le parc de l’Armée de l’Air et de l’Espace, seront effectivement remplacés par une commande qui sera lancée dès 2023. Selon toute probabilité, les nouveaux avions de combat seront commandés concomitamment au premier lot de 30 Rafale au standard F 4.2, qui doit également avoir lieu à ce moment selon la planification de la Loi…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR