L’échec probable de SCAF a-t-il été planifié par Berlin de longue date ?

Qu’il s’agisse des autorités industrielles, militaires et même politiques, il n’y a plus guère aujourd’hui de voix en France comme en Allemagne pour espérer que le programme de Système de Combat Aérien du Futur, ou SCAF, aille à son terme. Même le ministère français des armées, porte-voix des ambitions de coopération européenne et franco-allemande de l’Elysée depuis plus de 5 ans maintenant, se montre si pas résigné, mais pour le moins discret voir dubitatif sur le sujet. Cet échec en devenir, qui semble désormais presque inéluctable, est souvent présenté comme la conséquence d’une opposition industrielle entre Dassault Aviation et Airbus Défense&Space au sujet du Next…

Lire l'Article

Faut-il en finir avec les avions de combat de « 5ème génération » ?

Lorsque Lockheed-Martin présenta pour la première fois son F-22 Raptor, ce dernier fut présenté comme un appareil de « 5ème génération », pour marquer son caractère disruptif tant du point de vue opérationnel que technologique, avec les avions de combat antérieurs. Au delà de son prix unitaire de 160 m$ qui, à lui seul, suffisait à justifier d’un aspect disruptif majeur puisque deux fois plus cher que le F-15E ou le F/A 18 E/F alors les avions de combat les plus onéreux en service ou en préparation outre-atlantique, l’appareil disposait en effet de capacités uniques, comme une furtivité multi-aspect très avancée, sans égaler toutefois celle du F117A…

Lire l'Article

La Corée du Sud va commander 20 F-35A supplémentaires

En Février 2022, Seoul recevait le 40ème et dernier des F-35A qui avaient été commandés à Lockheed-Martin dans le cadre du programme F-X visant à moderniser ses forces aériennes afin de disposer d’une force globale susceptible de neutraliser la menace nucléaire de son voisin du nord, et qui s’appuie, entre autres choses, également sur le developpement de missiles balistiques et de croisière capables de mener des frappes préventives contre les installations nucléaires adverses. De toute évidence, Seoul semble satisfait des capacités offertes par l’avion américain, puisque le ministère de la Défense a reçu l’autorisation de la part des instances de regulation pour commander un nouveau…

Lire l'Article

L’US Air Force abandonne définitivement les idées novatrices de Will Roper pour son programme NGAD

Aux cours des 3 années qu’il passa à la tête des acquisitions de l’US Air Force de février 2018 à janvier 2021, le docteur Will Roper, alors sous-secrétaire à l’Air Force, développa une doctrine industrielle extrêmement novatrice et en rupture avec la tradition industrielle aéronautique militaire américaine ces 50 dernières années. Selon celle-ci, il était économiquement, téchnologiquement et du point de vue opérationnel, largement préférable de developper des avions de combat en série réduite, spécialisés dans certaines missions, et dotés d’une durée de vie courte d’une quinzaine d’années en se basant sur les nouvelles technologies de conception et de modélisation, plutôt que de tenter de…

Lire l'Article

La Grèce se tourne vers le F-35A pour compléter sa puissance aérienne

Si pour la majorité des pays européens, la plus grande menace vient, à ce jour, de la Russie, la Grèce, pour sa part, doit faire face à un conflit latent avec la Turquie depuis plusieurs décennies, et ravivé ces dernières années par les ambitions territoriales et maritimes du président R.T Erdogan. Et si les Européens savent pouvoir compter sur le soutien des Etats-Unis et de l’US Air Force face à Moscou, Athènes pour sa part, sait que les Etats-Unis, mais également une majorité de pays européens en premier lieu desquels l’Allemagne, et à l’exception notable de la France, n’interviendront pas en cas de dégradation des…

Lire l'Article

Les Pays-Bas confirment la commande de 6 F-35A supplémentaires et de 4 nouveaux drones MQ-9 Reaper

A l’instar d’une majorité de pays européens et suite à l’attaque russe contre l’Ukraine, les Pays-Bas, jusqu’ici particulièrement rétif à augmenter son effort de défense, ont annoncé il y a quelques semaines une augmentation rapide de l’effort de défense du pays pour atteindre l’objectif de 2% de PIB en accord avec les exigences de l’OTAN, pour 2025. Et comme cette même majorité de pays Européens, Amsterdam a annoncé un renforcement capacitaire de ses armées, par l’intermédiaire de nouvelles commandes d’armement. En l’occurence, le ministère de La Défense néerlandais a confirmé, il y a quelques jours, sa volonté de commander 6 avions de combat F-35A supplémentaires…

Lire l'Article

La République tchèque prête à se tourner vers le F-35A américain

En 2004, en marge de son adhésion à l’Union européenne et 5 ans après son adhésion à l’OTAN, les autorités tchèques commandèrent à la Suède 14 chasseurs JAS-39 Gripen C/D, dont deux biplaces, pour remplacer ses Mig-23 et Mig-21 hérités de l’époque du Pacte de Varsovie, sous la forme d’un leasing de 12 ans pour un montant annuel de 1,7 Md de courroies, soit 65 m€. En 2015, Prague renouvela la location pour une durée de 12 ans, qui prendra fin en 2027. A cette date, plusieurs choix sont envisagés par les autorités Tchèques. La prolongation de la location des JAS-39 a été rapidement exclue,…

Lire l'Article

Les compensations industrielles autour du F-35 moitié moindres que prévues en Belgique

En octobre 2018, les autorités belges annoncèrent l’acquisition de 34 avions de combat F-35A auprés de l’américain Lockheed-Martin pour remplacer sa flotte de F-16, s’alignant ainsi sur le choix néerlandais, Amsterdam ayant commandé en 2013 37 appareils de ce type, format qui évoluera jusqu’à 52 appareils aujourd’hui, et qui pourrait bien continuer à croitre maintenant que les autorités néerlandaises ont entrepris d’accroitre leur effort de défense à 2% du PIB. Pour autant, la décision du gouvernement Michel de 2018, en grande partie conditionnée par l’intense lobbying de l’OTAN et du ministre flamand de La Défense Steven Vandeput, n’a jamais cessé de susciter la controverse outre-quiévrain,…

Lire l'Article

Les ingénieurs israéliens auraient étendu l’autonomie du F-35i pour pouvoir frapper l’Iran sans ravitaillement en vol

L’Israelian Air Force aurait modifié certains de ses F-35i Adir, la version du Lighting II adaptée aux besoins de l’Etat Hébreux, pour en étendre l’autonomie suffisamment pour pouvoir mener des missions de frappe en profondeur en Iran le cas échéant, alors que l’IAF s’entraine activement à cette mission depuis plusieurs mois. Le programme nucléaire iranien est perçu comme une menace existentielle par les autorités israéliennes, et l’IAF s’entraine activement depuis plusieurs années pour être en mesure, si besoin, de pouvoir frapper les installations critiques iraniennes afin de priver Téhéran de ses capacités nucléaires. Dans ce domaine, les forces aériennes israéliennes ne pouvaient, jusqu’ici, s’appuyer que…

Lire l'Article

Le 65ème Escadron Agressor de l’US Air Force se dote de F-35 pour simuler les nouveaux avions chinois

L’un des deux escadrons Agressor de l’US Air Force, spécialisés dans l’entrainement des pilotes de combat face à des appareils reproduisants les performances et les tactiques des avions de combat chinois, vient d’entamer sa conversion vers le chasseur furtif F-35A afin de simuler les performances des nouveaux appareils de l’Armée Populaire de Libération, comme le J-20 et le futur J-35. A l’instar de l’US Navy, l’US Air Force met en oeuvre deux escadrons de chasse spécialement conçus et équipés pour reproduire les capacités, les performances et les tactiques des avions de combat de forces aériennes adverses potentielles. L’objectif de ces escadrons est de permettre aux…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR