Pourquoi les navires français sont-ils souvent insuffisamment équipés ?

Il y a quelques jours, un article de Mer et Marine a entrainé un certain emballement médiatique dans la sphère defense nationale. Celui-ci expliquait que la frégate Bretagne de la Marine Nationale, un navire de la classe Aquitaine, avait vu ses brouilleurs R-ECM, des équipements conçus par Thales, et qui permettent au navire de brouiller les radars de navires mais également des missiles anti-navires adverses, retirés pour équiper la nouvelle frégate Lorraine. En effet, seuls 7 lots de brouilleurs ont effectivement été commandés par la Marine nationale pour équiper ses 8 frégates FREMM, laissant en permanence un navire sans ces systèmes pourtant jugés critiques pour…

Lire l'Article

Les nouvelles frégates FDI de la Marine Nationale moins bien armées qu’espéré

La cérémonie de la pose de la quille de la première des Frégate de Défense et d’Intervention, ou FDI, de la Marine Nationale, s’est tenue ce 16 décembre sur le site de Naval Group de Lorient. Baptisée Amiral Ronarc’h, cette première frégate d’une classe éponyme de 5 navires qui entreront en service entre 2025 et 2030, jaugera de 4500 tonnes pour 122m de long, sera l’un des piliers du renouveau de la flotte de surface de la Marine Nationale. Et si celle-ci embarquera de nombreuses capacités inédites pour la marine française, comme le radar à antenne active plaque Seafire 500 de Thales qui offre des…

Lire l'Article

La Grèce signe une Lettre d’Intention pour 2 frégates et 6 chasseurs de mines d’occasion avec les Pays-Bas

Lors de la large consultation menée pour Athènes pour acquérir de nouvelles frégates dans le cadre de la modernisation de la Marine Hellénique, deux offres semblaient se détacher du lot, la FDI Belharra de Naval Group, finalement retenue par Athènes, et la Sigma 15515 du néerlandais Damen. Outre les qualités de la frégate néerlandaise, Amsterdam proposait la cession de ses deux frégates de la classe Karel Doorman comme solution d’attente. Or, ces navires avaient, aux yeux de la Marine Hellénique, un intérêt bien supérieur aux deux frégates Type 70 que Paris se proposait d’offrir à Athènes si celle-ci venait à choisir la FDI. Finalement, il…

Lire l'Article

Les négociations pour des corvettes Gowind 2500 construites en Grèce avanceraient rapidement

Quand on a suivi avec douleur les commentaires le plus souvent partiaux et dénués de matérialité concernant le programme de sous-marin Shortfin Barracuda dans la presse australienne, suivre les réactions de la presse hellénique au sujet de l’annonce du choix des frégates FDI Belh@rra pour la modernisation de la flotte du pays, est plus que rafraichissant, tant l’enthousiasme déborde des articles de presse comme des commentaires des grecs eux-mêmes. On y apprend également, au tournant d’un paragraphe, que la frégate de Naval Group avait reçu, de beaucoup, la meilleure notation de la part du Conseil Supérieur de la Marine hellénique, laissant peu de chances aux…

Lire l'Article

Configuration, planning.. Plus de détails sur les frégates grecques FDI HN

L’annonce faite par le premier ministre grec Kyriákos Mitsotákis et le président Français Emmanuel Macron le 18 septembre au sujet de la nouvelle alliance formée par la France et la Grèce, ainsi que des commandes de 3 frégates FDI et de 6 avions Rafale était certes d’une haute portée politique, mais elle était également avare de détails. Il fallut donc attendre l’intervention ce matin d’Hervé Grandjean, le porte-parole du Ministère des Armées, pour en savoir plus à ce sujet. Et cette fois, les détails ont été nombreux, notamment en matière de configuration des frégates helléniques, mais également concernant le planning de livraison, et son influence…

Lire l'Article

La Grèce serait proche de passer commande de 3 frégates FDI et 3 corvettes Gowind 2500 auprès du français Naval Group

Après le douloureux épisode australien, dire que le français Naval Group avait besoin d’une bonne nouvelle pour redorer son blason tiendrait de l’euphémisme. Il semble bien que cette bonne nouvelle soit proche d’arriver, si l’on en croit les comptes les plus actifs sur les réseaux sociaux de la péninsule hellénique dans ce domaine, puisque selon plusieurs d’entre eux, Athènes et Paris seraient parvenus à un accord pour l’acquisition de 3 frégates FDI Belh@rra, ainsi, et c’est une surprise, de 3 corvettes Gowind 2500, accompagné d’un partenariat industriel et stratégique incluant, comme on s’en doute, la construction locale d’une partie des navires. Il faut toutefois prendre…

Lire l'Article

Le premier ministre grec K.Mitsotakis confirme une nouvelle commande de 6 Rafale

Il y a tout juste un an, le premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, annonçait la commande de 18 avions de combat Rafale auprés de la France, dont 12 d’occasion prélevés sur le parc de l’Armée de l’Air et de l’Espace, pour un montant de 2 Md€. Alors que le premier appareil, porté au standard F3R, a été officiellement transféré aux Forces Aériennes Helléniques au mois de juillet, ce dernier vient d’annoncer, à l’occasion d’un discours donné lors de la 85ème Foire internationale de Thessalonique, la commande de 6 appareils supplémentaires, afin de porter la flotte hellénique à 24 appareils, répondant ainsi aux attentes exprimées par…

Lire l'Article

La FDI Belh@rra reste le choix le plus efficace pour la Grèce

La compétition fait rage à Athènes alors que les autorités helléniques avaient annoncé qu’elles décideraient du vainqueur de la compétition pour l’acquisition de 2+2 nouvelles frégates avant la fin de l’été. Il y a quelques jours, Londres a ainsi annoncé qu’elle était prête à céder gratuitement 2 de ses frégates Type 23 si Athènes transigeait en faveur du modèle Arrowhead 140 de Babcock, alors que Fincantieri a présenté son offre sur la base de la FREMM Bergamini accompagnée de deux frégates de la classe Maestrale, et que les Pays-bas ont proposé leurs deux frégates de la classe Karel Doorman aux cotés des Sigma 11515 HN…

Lire l'Article

La Grèce s’apprêterait à commander 6 Rafale supplémentaires

« Un escadron de combat se compose de 18 appareils, mais un bon escadron de combat dispose de 24 avions ». C’est ainsi qu’une source militaire grecque propre du dossier a présenté l’intention prochaine de la Grèce de commander 6 Rafale supplémentaires auprés de la France pour le 332ème escadron de chassé hellénique, qui a déjà envoyé 6 pilotes à Mont-de-Marsan pour entamer leur transformation sur l’avion français. Sur la base du contrat en cours portant sur l’acquisition de 18 Rafale au standard F3R, dont 6 appareils neufs et 12 prélevés sur le parc de l’Armée de l’Air et de l’espace, Athènes estime le montant de la…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR