Le Japon veut des « options » face aux nouvelles capacités balistiques nord-coréennes

Jusqu’il y a peu, Tokyo s’appuyait pleinement sur son bouclier anti-missile, et notamment sur ses 8 destroyers lourds AEGIS des classes Kongo, Atago et Maya, pour neutraliser la menace balistique venant de Corée du Nord. Mais les performances démontrées ces derniers mois de la technologie de Pyongyang, qu’il s’agisse de missiles à trajectoire semi-balistiques capables d’évoluer sous le plancher des systèmes anti-balistiques, ou des nouveaux systèmes dotés de planeurs hypersoniques, ont largement mis à mal ces certitudes, au point d’amener les autorités nippones à considérer des options qui jusqu’ici n’étaient pas même imaginées. Le 23 octobre, à la suite du dernier essai de missile tactique…

Lire l'Article

Après Taïwan, la Marine Chinoise tente d’intimider le Japon

De toute évidence, Pékin semble très désireux de montrer sa puissance navale nouvelle acquise à ses voisins, et notamment à ceux qui ne courbent pas l’échine suffisamment pour satisfaire aux ambitions de la super-puissance indo-pacifique. En effet, après avoir multiplié les exercices navals majeurs à proximité de l’ile de Taïwan, c’est désormais au tours du Japon de profiter des déploiements de force de la flotte chinoise, en l’occurence avec un nouveau déploiement du groupe aéronaval du porte-avions Liaoning dans le détroit de Miyako, et aux abords de l’ile de Diaoyu (dénomination chinoise) dans l’archipel des Senkaku, dont Pékin conteste l’appartenance à Tokyo. Ce déploiement de…

Lire l'Article

Le Japon est désormais prêt à appuyer les Etats-Unis pour protéger Taïwan

Jusqu’il y a peu, la doctrine nippone vis-à-vis de Pékin était basée uniquement sur la négociation et la bonne entente, et ce malgré des désaccords parfois sévères, notamment autour des iles Senkaku revendiquées par les deux pays, ainsi que par Taïwan. Dans les années 2000, les deux pays parvinrent même à mettre en oeuvre une co-exploitation du sous-sol riche en gaz et en pétrole autour de cet archipel, une manière de résoudre ponctuellement les conflits territoriaux qui les opposaient et de maintenir la dynamique économique très positive de la région, qui bénéficiant aux deux dragons asiatiques. Mais depuis quelques années, et notamment à partir du…

Lire l'Article

Dans un contexte international tendu, Airbus Helicopters vend encore quelques hélicoptères au Japon

Pour Airbus Helicopters, les seules bonnes nouvelles sur le marché international semblent définitivement venir du Japon. Ces derniers mois, le marché civil des hélicoptères souffre gravement de l’effondrement du prix du pétrole, qui entraine une suppression des commandes de l’industrie off-shore, mais aussi de la crise sanitaire mondiale qui ralentie toutes les branches du secteur aéronautique. Une situation gravissime qui a poussé le gouvernement français à annoncer récemment des commandes anticipées pour une vingtaine d’hélicoptères destinés à l’Armée de l’Air, à la Gendarmerie et à la Sécurité Civile. Sur le marché de l’exportation, cependant, la situation est particulièrement morne, avec de très nombreuses annulations de…

Lire l'Article

Défense anti-missile : le Japon annule l’achat de deux systèmes Aegis Ashore

En décembre 2017, le Japon approuvait la construction de deux sites de défense anti-missile Aegis Ashore afin de contrer la menace balistique nord-coréenne, mais également chinoise. Particulièrement stratégiques pour la politique de dissuasion japonaise, ces deux systèmes Aegis Ashore devaient permettre de couvrir l’ensemble du territoire japonais grâce aux missiles à très longue portée SM-3 Block IIA. La semaine dernière, le Japon a cependant annoncé vouloir renoncer à cette acquisition. L’argument mis en avant est le risque que représente le premier étage (booster) du missile SM-3, qui pourrait retomber sur une zone habitée dans certaines configurations de tir. Modifier les missiles pour éviter de tels…

Lire l'Article

Deux premiers V-22 Osprey sont livrés au Japon après plusieurs années d’attente

Le 8 mai 2020, deux avions convertibles V-22 Osprey de la force d’autodéfense terrestre japonaise (JGSDF – Japan Ground Self-Defense Force) sont arrivés pour la première fois sur le sol japonais. Un navire civil de transport de véhicule a en effet déchargé les deux aéronefs, rotors et voilures repliés, sur un quai à proximité de la base militaire d’Iwakuni. Cette arrivée sur le sol japonais se déroule près de trois ans après la livraison des premiers appareils à la JGSDF. Jusqu’à présent, des difficultés politiques et administratives japonaises avaient obligé les appareils à rester stationner sur le sol américain. Premier et pour le moment seul…

Lire l'Article

Le planeur supersonique développé par le Japon pourrait être utilisé pour des frappes anti-navires

Nos confrères de Naval News, toujours bien informés, ont eu accès à une vidéo inédite de l’ATLA, l’agence du ministère de la défense japonais responsable des acquisitions, du développement technologique et de la logistique. Cette dernière montre la manière dont le planeur hypersonique en cours de développement au Japon pourrait servir comme arme anti-navires, et particulièrement comme arme anti-porte-avions. Jusqu’à présent, le HVPG (Hypervelocity Gliding Projectile) dévoilé le mois dernier par le ministère de la défense japonais n’était présenté que comme une arme sol-sol. Pour l’ATLA, les capacités anti-navires de l’HVPG ne devrait cependant pas être développées dès l’origine du programme. Comme précisé auprès de…

Lire l'Article

Le Japon déploie des batteries de missiles anti-navires et anti-aériens pour contrer les incursions chinoises entre Taïwan et Okinawa

Ces dernières semaines, la République Populaire de Chine et Taïwan ont enchaîné les démonstrations de force après la proclamation du TAIPEI Act par Washington. Toutefois, le renforcement des déploiements navals et aériens chinois en Mer de Chine Orientale inquiète également Tokyo, qui a déployé sur l’île de Miyako plusieurs unités de missiles de ses forces de défense terrestres (JGSDF). Des plateformes de tir mobiles pour missiles antinavires Type 12 et pour missiles anti-aériens Type 03 ont donc été déployées pour contrôler les déploiements chinois entre Taïwan et la préfecture japonaise d’Okinawa. Si la proximité de Taïwan avec la Chine continentale est généralement bien connue, les…

Lire l'Article

Les gardes côtes japonais achètent des H225 Super Puma supplémentaires

En pleine période de ralentissement économique mondial, les nouvelles commandes d’aéronefs se font rares. Pourtant, le Ministère de la Défense japonais et Airbus ont annoncé le 6 avril que le Japan Coast Guard allait se doter de deux nouveaux hélicoptères lourds H225 Super Puma. Le JCG est déjà le principal opérateur de ce type d’hélicoptères au Japon. Durant les années 1990, les gardes côtes japonais avaient fait l’acquisition d’un petit nombre de AS.332L1 Super Puma, alors produits par le français Aérospatiale. Ces appareils sont vite devenu la référence locale en matière de sauvetage en mer à longue distance, entrainant la commande de nouveaux exemplaires. Entre…

Lire l'Article

Au Japon, le premier sous-marin doté de batteries lithium-ion de hautes performances est entré en service

Le 5 mars dernier, la force maritime d’autodéfense japonaise (ou JMSDF) a admis en service son premier sous-marin conventionnel équipé de batteries lithium-ion. Onzième bâtiment de la classe Sōryū, le Ōryū est également le premier sous-marin au monde à être doté de ce type d’accumulateurs qui permettent d’augmenter significativement les performances en plongée des sous-marins. Si elles présentent de très nombreux avantages, les batteries li-ion ne sont pas pour autant dépourvues de défauts. Loin d’être une solution miracle, elles intéressent néanmoins de nombreux constructeurs navals, notamment le Français Naval Group, en raison des avantages opérationnels qu’elles peuvent offrir. Construit par Mitsubishi Heavy Industries près de…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR