La Marine Nationale veut calquer sa strategie capacitaire sur les programmes aéronautiques

Lorsqu’il entra en service en 2002 au sein de la flottille 12F de l’aéronautique navale pour remplacer ses antédiluviens F-8F Crusader, les premiers Rafale Marine furent livrés au standard F1, qui ne disposait alors que de capacités air-air. Mais dès l’entame du programme, l’évolutivité de l’appareil et le planning des versions étaient au coeur de la stratégie poursuivie par le Ministère de La Défense et la Team Rafale. C’est ainsi qu’en 2005, l’Armée de l’Air commença à recevoir ses premiers Rafale B et C au standard F2, spécialisés dans les frappes Air-Sol pour remplacer le retrait des SEPECAT Jaguar franco-britanniques, suivi en 2009 du Rafale…

Lire l'Article

LPM 2023 : La Marine Nationale face au défi indo-pacifique

Interrogé le 27 juillet par les députés de la commission Défense de l’Assemblée nationale, l’Amiral Pierre a répété ce qu’il ne cesse de dire depuis sa nomination au poste de Chef d’Etat-major de la Marine nationale en septembre 2020 « Le réarmement massif observé dans le Monde fera de la mer une zone de conflit dans les années à venir ». En effet, en quelques années seulement, la Marine française est passée d’une posture de paix, certaine que la meilleure défense dont disposait ses bâtiments était le pavillon qu’ils arboraient, à une préparation active à des engagements de haute voire de très haute intensité. Le fait est,…

Lire l'Article

Pourquoi les navires français sont-ils souvent insuffisamment équipés ?

Il y a quelques jours, un article de Mer et Marine a entrainé un certain emballement médiatique dans la sphère defense nationale. Celui-ci expliquait que la frégate Bretagne de la Marine Nationale, un navire de la classe Aquitaine, avait vu ses brouilleurs R-ECM, des équipements conçus par Thales, et qui permettent au navire de brouiller les radars de navires mais également des missiles anti-navires adverses, retirés pour équiper la nouvelle frégate Lorraine. En effet, seuls 7 lots de brouilleurs ont effectivement été commandés par la Marine nationale pour équiper ses 8 frégates FREMM, laissant en permanence un navire sans ces systèmes pourtant jugés critiques pour…

Lire l'Article

Quelles sont les forces et les faiblesses de la Marine Nationale ?

L’entrée en service de la nouvelle frégate Alsace, qui offre des capacités anti-aériennes renforcées tout en conservant les capacités de lutte anti-sous-marine et de lutte anti-navire des FREMM de la classe Aquitaine, a été, à juste titre, saluée comme un pas important dans l’effort de modernisation de la Marine Nationale. De nombreux autres programmes sont en cours pour soutenir cet effort, dont les frégates de défense et d’intervention FDI, les sous-marins nucléaires d’attaque de la classe Suffren, les Pétroliers ravitailleurs de la classe Jacques Chevallier, les futurs Patrouilleurs Océaniques ou encore le programme de guerre des Mines SLAM-F, tous devant entrer en service au cours…

Lire l'Article

La Frégate FREMM anti-aérienne Alsace rejoint le service actif dans la Marine Nationale

Le nouvelle frégate FREMM à capacité anti-aérienne renforcée Alsace est officiellement entrée en service ce lundi 22 novembre, selon un message publiée directement par la Ministre des Armées, Florence Parly. Ce navire remplace la frégate anti-aérienne Cassard retirée du service en mars 2019, et permet à la Marine nationale d’aligner désormais 9 frégates modernes, sur les 15 navires de ce type dont elle doit disposer selon le livre blanc de 2013 et la Revue Stratégique de 2017. Si le nombre n’y est pas encore, dans l’attente de l’entrée en service de son sister-ship la Lorraine en 2022, puis des nouvelles Frégate de Défense et d’Intervention…

Lire l'Article

La FREMM de Défense Aérienne Alsace rejoint la Marine Nationale

Dire qu’elle était attendue serait un euphémisme. Vendredi 16 Avril, Naval Group a livré la Frégate de défense aérienne Alsace à la Marine Nationale. Elle prendra dans les mois à venir la place de la frégate anti-aérienne T70 Cassard retirée du service en 2019, laissant la Marine Nationale avec seulement 3 frégates dédiées aux missions d’escorte aérienne des unités majeures, comme le porte-avions Charles de Gaulle, ou les Porte-Hélicoptères d’Assaut de la classe Mistral. Une seconde frégate FREMM DA est en cours de construction dans les chantiers navals de Naval Group de Lorient, la Lorraine, et doit être livrée l’année prochaine à la Marine Nationale…

Lire l'Article

Alsace, Suffren, SLAM-F : La Marine nationale révèle son nouveau visage opérationnel

Comme l’Armée de Terre et l’Armée de l’Air, la Marine Nationale française est extrêmement sollicitée depuis de nombreuses années, et a souffert d’un manque chronique d’investissement pour remplacer ses unités navales pourtant au premier plan. L’arrivée des frégates FREMM, à partir de 2012, permit d’entamer un processus de modernisation qui, aujourd’hui, est en pleine dynamique, comme le montre 3 évènements majeurs intervenus presque coup sur coup ces derniers jours, avec les essais de la frégate Alsace, suivie de la livraison du sous-marin Suffren, et le lancement officiel du programme de guerre des mines SLAM-F. La frégate Alsace est la première unité du type FREMM DA,…

Lire l'Article

Premier tir d’un missile de croisière MdCN à partir du sous-marin Suffren français

Le nouveau sous-marin nucléaire d’attaque Suffren, première unité de la classe éponyme qui équipera la Marine Nationale en lieu et place des sous-marins de la classe Rubis dans les années à venir, a effectué, mardi 20 octobre, un premier tir du Missile de Croisière Naval MdCN développé par MBDA France, missile qui équipe déjà les frégates de lutte anti-sous-marine FREMM de la Marine française. Selon le communiqué du ministère des Armées et de la DGA, le tir s’est parfaitement bien déroulé, constituant une étape cruciale dans le developpement du système d’arme que représenteront les nouveaux sous-marins d’attaque français. L’arrivé des missiles de croisière dans l’arsenal…

Lire l'Article

La frégate française Latouche-Tréville endommagée sera réparée malgré son départ prochain à la retraite

Le 11 janvier, nous apprenions par la presse locale que la frégate anti-sous-marine Latouche-Tréville avait subi d’importants dommages sur son mât principal, l’obligeant à revenir au port. Ayant appareillé de Brest à peine quelques jours plus tôt, la frégate aurait affronté des conditions météo particulièrement dégradées, avec des vents de près de 120km/h et des creux dépassant 7m. Le sommet de sa mâture se serait alors décroché, et aurait percuté dans sa chute une des deux antennes satellite Syracuse III, ainsi que le lance-leurres Dagaie. Fort heureusement, l’incident n’a fait aucun blessé. Le Latouche-Tréville est l’une des deux dernières frégates de type F70 ASM en…

Lire l'Article

La 6éme FREMM, la Normandie, débute ses essais à la mer.

Une semaine à peine après l’entrée en service de la frégate Bretagne, 5eme unité de la classe FREMM, c’est au tour de la Normandie d’entamer ses essais à la mer. La FREMM Normandie est la 6eme unité de la classe de frégates multi-mission. A l’instar de la Bretagne, elle aura brader ses 16 missiles anti-aériens Aster 15 de moyenne-portée pour des missiles Aster-30 à longue portée, les mêmes équipant les frégates de défense aérienne Horizon de la classe Forbin, et les 2 futures FREMM de Défense Aérienne, l’Alsace et la Lorraine, qui entreront en service respectivement en 2021 et 2022. Les FREMM Bretagne et Normandie conservent…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR