L’US Army précise ses ambitions robotiques sur le champs de bataille

Le developpement de systèmes de combat terrestres robotisés est devenu une des principales priorités pour l’US Army et son chef d’Etat-major, le général James C. McConville, qui a déclaré il y a peu que, dans les futurs engagements armés, les premières pertes de l’US Army devront être des robots, et non des hommes. Sans nier le rôle central du soldat sur le champs de bataille, l’US Army développe depuis quelques années une doctrine globale visant en employer des systèmes de combat terrestres robotisés de manière efficace et cohérente, reposant sur une panoplie de robots de combat aux capacités complémentaires, et de plus en plus abouties…

Lire l'Article

Le Pentagone ne veut pas de systèmes Iron Dome Israéliens supplémentaires

Selon la presse israélienne, le Pentagone aurait renoncé à l’acquisition de systèmes Iron Dôme supplémentaires pour renforcer ses capacités de protection rapprochée, en raison d’une incompatibilité du système israélien avec le réseau de défense anti-aérienne employé par l’US Army. Selon le Général Mike Murray, commandant le Futur Command de l’US Army, les analyses auraient montré plusieurs problèmes, notamment en terme de cybersécurité, et surtout en matière d’interopérabilité avec les autres systèmes de défense employés, et notamment ceux articulant les systèmes Patriot. Cette annonce ne remet pas en cause l’acquisition des deux premières batteries annoncées en 2019, qui restent aujourd’hui attendues par l’US Army comme solution…

Lire l'Article

La futur hélicoptère de reconnaissance et d’attaque américain est parmi ces 5 modèles

En 1982, en pleine guerre froide, le Pentagone décida de lancer la conception d’un nouvel hélicoptère de reconnaissance et d’attaque léger destiné à remplacer les OH-58 Kiowa de l’US Army, mais également les AH-1 Cobra du Marines Corps, et nombre de UH-1 Huey armés, équipants les 3 armées. Ce fut le programme RAH-66 Comanche confié à Boeing et Sikorsky. Initialement prévu pour être produit à 6000 exemplaires, cet appareil révolutionnaire et furtif, vit sa cible se réduire comme peau de chagrin avec l’effondrement du bloc soviétique, pour finalement ne viser que 600 exemplaires début 2000. Les retards, impasses technologiques et les ambitions excessives eurent finalement…

Lire l'Article

L’US Army annule la compétition pour remplacer ses Bradleys

En octobre 2019, le véhicule de combat d’infanterie Lynx KF41 présenté par l’allemand Rheinmetall allié au géant américain de la Défense Raytheon, se voyait éliminé de la compétition en vue de remplacer les VCI M2/3 Bradley en service dans l’US Army depuis les années 80, alors que l’industriel allemand avait fait face à des difficultés administratives pour amener en temps et en heure son blindé sur le site de test, en Virginie. De fait, le programme visant à évaluer puis sélectionner le prototype du futur Optionnaly Manned Fighting Vehicle se voyait limité à un unique participant, le Griffin III de l’américain General Dynamics Land Systems,…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR