Quelles sont les Forces et les Faiblesses de l’Armée de l’Air et de l’Espace ?

Dans la nuit du 13 au 14 Avril 2017, 5 avions Rafale de la base de Saint-Dizier escortés de 4 Mirage-2000-5, de 2 avions Awacs et de 6 avions ravitailleurs KC-135, effectuèrent un raid de 10 heures et 7000 km pour frapper et détruire à l’aide des 2 missiles de croisière SCALP transportés par chacun des Rafale, les installations chimiques syriens utilisées par le régime du président Bashar El Assad, dans le cadre d’une coalition tripartite rassemblant les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France. En dépit des importantes défenses anti-aériennes syriennes mises en oeuvre, toutes les cibles visées par les frappes de la coalition en…

Lire l'Article

La France peut-elle exporter son futur Porte-avions Nucléaire NG ?

Le président français Emmanuel Macron a confirmé, ce mardi 8 décembre, le lancement officiel du programme de Porte-avions Nucléaire de Nouvelle Génération destiné à remplacer en 2038 le Charles de Gaulle entré en service en 2001. Cette annonce apporte quelques informations complémentaires et des confirmations sur les choix retenus pour ce programme, mais elle ouvre également des opportunités sur la scène internationale. Dans cet article, nous allons étudier ces pays qui pourraient voir dans le nouveau programme français, une opportunité de renforcer leurs propres capacités aéronavales. Les caractéristiques annoncées L’annonce faite par le président de la République confirme un grand nombre de suppositions éclairées et…

Lire l'Article

Le Missile anti-navire franco-britannique ANL/Sea Venom prêt pour le service

Ce 17 Novembre, la Direction Générale de l’Armement a procédé, sur le site d’essais de l’ile du Levant dans le Var, à l’ultime essai du missile Anti-Navire Leger, ou ANL, désigné Sea Venom en Grande-Bretagne, ouvrant la voie à son admission au service dans la Marine Nationale et la Royal Navy. Ce missile est l’un des projets communs entre la France et la Grande-Bretagne lancés à l’occasion des accords de Lancaster House signés en 2010, avec le programme de missile anti-navire et de croisière FMAN/FMC et le programme de guerre des mines MMCM, qui lui aussi vient de passer une étape déterminante il y a…

Lire l'Article

En ignorant le RACER d’Airbus Helicopters, les européens pourraient rater le prochain bond technologique en matière d’aéro-combat

Le RACER de Airbus Helicopters est un démonstrateur d’hélicoptère rapide et économique (Rapid And Cost-Effective Rotorcraft) soutenu par le projet européen Clean Sky. C’est d’ailleurs sur le site de Clean Sky qu’a été publié le 20 mars dernier un état des lieux du programme RACER. Il semblerait ainsi que le développement du premier démonstrateur rencontre deux difficultés techniques importantes, mais que le calendrier du programme dans son ensemble ne devrait pas en être bouleversé. Derniers réglages avant le début des essais Les deux éléments concernés par d’importants retards de conception sont la boîte de transmission principale et les lignes d’arbres latérales. Concrètement, le retard s’accumule…

Lire l'Article

Défense: le projet de relance de la filière aéronautique réserve de bonnes et de mauvaises surprises

L’affaire avait été annoncée assez tôt durant la crise du Covid-19 : les Armées françaises seront mises à contribution pour relancer l’économie nationale. Le Ministère des Armées est en effet un des plus gros investisseurs français, et achète principalement des équipements conçus et fabriqués en France et en Europe. C’est particulièrement le cas du secteur aéronautique, qui a fait l’objet de déclarations gouvernementales dans la journée d’hier. Si la filière aéronautique devrait disposer d’un plan de relance de 15 milliards d’euros, près de la moitié sera consacré au soutien de l’activité de Air France/KLM, qui alimente une grande partie du secteur aéronautique civil. Plusieurs milliards seront…

Lire l'Article

Avec le missile Martlet, les hélicoptères Wildcat de la Royal Navy disposeront d’une puissance de feu unique au monde

Dans un communiqué de presse commun, Thales et Leonardo ont annoncé le premier tir réussi d’un missile LMM (Lightweight Multirole Missile) depuis un hélicoptère AW159 Wildcat. Développé par Thales, le LMM est un missile léger polyvalent développé pour le compte des forces armées britanniques. Au sein de la Royal Navy, il a déjà été testé pour des tirs mer-mer à partir de frégates, mais c’est la première fois que le nouveau missile (désigné Martlet dans la Royal Navy) effectue un tir depuis un hélicoptère Wildcat. Pour l’occasion, l’hélicoptère conçu par la branche britannique de l’Italien Leonardo (anciennement Westland) a été équipé de ses nouveaux supports…

Lire l'Article

L’armée italienne va se doter d’une version militaire de l’hélicoptère AW169 de Leonardo

Il en était question depuis le mois de janvier, mais c’est désormais confirmé : l’armée italienne va se doter du dernier-né de la gamme d’hélicoptères de Leonardo, le AW169. S’il était déjà établi que l’appareil serait utilisé dans sa variante civile pour l’entrainement des pilotes militaires italiens, la déclaration d’achat publiée par le ministère italien de la défense évoque également le développement d’une variante armée de l’appareil, le AW169 Multi-role Advanced, ou AW169MA. Au début de l’année, les armées italiennes avaient annoncé leurs intentions d’achat afin de moderniser leurs équipements. L’Esercito Italiano (Armée de Terre italienne) avait alors évoqué l’acquisition dans les années à venir d’hélicoptères…

Lire l'Article

Le missile franco-britannique ANL/Sea Venom de MBDA qualifié pour la Marine Nationale

Depuis le retrait du service des missiles AS-12 dans les années 80, les hélicoptères de la Marine Nationale n’avaient plus la capacité de mettre en oeuvre des missiles anti-navires, à l’exception notable du Super Frelon qui pouvait mettre en oeuvre le missile AM-39 Exocet, et qui fuit lui aussi retiré du service en 2010. C’est pour palier cette défaillance que français et britanniques s’accordèrent, en 2010, pour developper un nouveau missile léger anti-navire conjointement, lors des accords de Lancaster House qui portaient également sur le developpement du Futur Missile Anti-Navire/Futur Missile de croisière, du programme FCAS de drone de combat avorté, et du programme de…

Lire l'Article

La Marine Nationale va louer 16 hélicoptères Dauphin et H160M dès cette année

Dans un article paru dans le quotidien Ouest-France, on apprend que la Marine Nationale va au cours de l’année 2020 recevoir les premiers hélicoptères d’occasion Dauphin qui seront, pour l’occasion, loués à un groupement entre les sociétés DCI et Heli-Union. Ce contrat, d’une durée de 10 ans, a été notifié le 3à décembre 2019, et porte sur 12 hélicoptères Dauphin acquis d’occasion auprés de sociétés qui les mettaient en oeuvre au profit de compagnies pétrolières dans le domaine du off-shore en Afrique. Ils seront préalablement révisés, modernisés et adaptés aux besoins spécifiques de la Marine nationale par HeliDax, et remplaceront les Alouette III et Lynx…

Lire l'Article

Exécuter le programme HIL sur la LPM : Possible ? Comment ? Comment le financer ?

Article publié sur LinkedIn le 18 juillet 2018 Le programme HIL est destiné à remplacer un nombre très important de voilures tournantes dans les 3 armées, allant de l’alouette III de la Marine Nationale aux Puma de l’armée de l’air, en passant par les gazelles de l’ALAT. Ce programme est sensé être lancé pendant la LPM 2018-2025, pour une première livraison en 2028, et c’est le nouvel H160 d’Airbus Helicopters qui a été retenu. Aujourd’hui, le programme porte sur 165 appareils. Les récents accidents mortels des gazelles de l’ALAT, et le rapport sur le MCO très préoccupant des voilures tournantes dans les armées françaises, nous…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR