La Chine construirait un troisième site de lancement de missiles nucléaires ICBM

Début juillet 2021, deux chercheurs américains mirent en évidence la construction d’un vaste site sur les hauts plateaux de Gunza, entre la Mongolie et le Tibet, destiné à accueillir au moins 119 silos pouvant mettre en oeuvre des missiles balistiques intercontinentaux ICBM, une première pour Pékin qui jusqu’ici n’avait déployé que 2 sites limités pour mettre en oeuvre des missiles DF-5 d’ancienne génération, et qui semblait surtout s’appuyer sur ses nouveaux ICBM mobiles DF-41 pour renforcer la montée en puissance de sa force de dissuasion stratégique. 3 semaines plus tard, la construction d’un second site, à quelques 380 km du premier, fut identifiée par ces…

Lire l'Article

La Chine construit un second site qui pourrait recevoir plus de 100 silos pour missiles ICBM

Il y a tout juste trois semaines, des chercheurs américains mirent en évidence la construction d’un site dans le nord de la Chine, à proximité de la ville de Yumen, sur lequel seraient construits actuellement 119 silos destinés à recevoir des Missiles Balistiques Inter-Continentaux, ou ICBM. En dépit des faibles dénégations chinoises, et de la tentative de certains médias d’Etat de dénigrer les 2 chercheurs à l’origine de cette découverte et de présenter cet immense chantier comme un nouveau parc éolien, la communauté du Renseignement occidentale s’est rapidement rangée à l’analyse faite. Alors que Pékin dispose déjà d’une centaine d’ICBM mobile, et de 12 silos…

Lire l'Article

La Chine construirait 119 nouveaux silos pour missiles intercontinentaux nucléaires

Dans un discours qui se veut fondateur de l’avenir de la Chine et du Partie Communiste Chinois donné à l’occasion des célébrations du centenaires du PCC, le Président Xi Jinping a martelé la détermination de son pays à assurer la protection de son intégrité territoriale et de ses intérêts, appelant à l’accélération du renforcement et de la modernisation de l’Armée Populaire de Libération, face à un adversaire qui, sans jamais être directement nommé, est toutefois désigné comme l’origine de tous les maux qui ont frappé la Chine depuis 1840 à la Guerre de l’Opium, à savoir l’Occident. C’est dans ce contexte quasi-martial que deux spécialistes…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR