LPM 2023 : La France doit-elle à nouveau se doter de missiles balistiques tactiques ?

Durant la Guerre Froide, la France, à l’instar des Etats-Unis et de l’Union Soviétique, disposait d’un arsenal nucléaire élargi, s’appuyant à la foi sur des missiles balistiques S2 en silo sur le plateau de l’Albion sur les contreforts des Alpes, de sous-marins nucléaires lanceurs d’engins armés de missiles balistiques MSBS, de plusieurs modèles de bombardiers allant du Mirage IV de frappe stratégique au Jaguar et Super Etendard pour les frappes tactiques, et remplacés par la suite par le Mirage 2000 et le missile de croisière supersonique ASMP, ainsi, et que de missiles balistiques tactiques, d’abord le système Pluton d’une portée de 120 km armé d’une…

Lire l'Article

En annonçant la livraison de missiles Iskander-M à la Biélorussie, V.Poutine lance une nouvelle crise majeure en Europe

En 1997, l’OTAN et la Fédération de Russie signaient un accord bilateral engageant, notamment, les deux parties à ne pas étendre leurs capacités de frappe nucléaire tactique respectives au delà de leur format existant. En d’autres termes, l’OTAN s’engageait à ne pas déployer d’armement nucléaires au delà des 5 pays participant à la dissuasion partagée de l’Alliance (Allemagne, Belgique, Italie, Pays-Bas et Turquie), alors que la Russie s’engageait à ne pas déployer ou transférer ses armements nucléaires au delà de ses frontières. De fait, lorsqu’à l’occasion d’une nouvelle rencontre avec son homologue biélorusse Alexandre Lukashenko, le président russe Vladimir Poutine a annoncé que la Russie…

Lire l'Article

Les Etats-Unis craignent la banalisation du « chantage à la dissuasion » russe et chinois

À peine quelques jours après l’entame des opérations militaires en Ukraine, Vladimir Poutine ordonnait de manière très médiatique à son chef d’Etat-Major et son ministre de La Défense de mettre en état d’alerte avancé les forces stratégiques russes, en réponse au premier train de sanction venu des Etats-Unis et d’Europe contre la Russie en réponse à cette agression. Depuis, Moscou a répété à plusieurs reprises ses menaces stratégiques pour tenter d’empêcher les occidentaux de s’immiscer dans le conflit en cours, et d’apporter un soutien croissant aux ukrainiens. Si cela n’a pas empêché les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et nombre de pays européens de livrer des armements…

Lire l'Article

Comment la guerre en Ukraine va transformer la planification stratégique en Europe ?

Il y a tout juste 3 semaines, bien peu étaient ceux qui, en occident, estimaient que la Russie allait effectivement mener une guerre d’agression globale sur l’Ukraine. Pour beaucoup, le déploiement de force russe autour de l’Ukraine visait à faire plier le président Zelensky au sujet de son adhésion à l’OTAN et du statut des républiques sécessionnistes du Donbass. Pour les mieux informés, comme l’Etat-Major des Armées françaises, et comme nous l’avions abordé dans un article du 23 février, les risques militaires et politiques liés à une telle offensive ne compensaient pas les bénéfices potentiels, de sorte qu’une telle décision apparaissait irrationnelle et donc peu…

Lire l'Article

Le conflit Russo-Ukrainien après 36 heures de combat

Alors que l’offensive russe contre l’Ukraine a débuté depuis un peu plus de 36 heures, les informations concernant la conduite des opérations de la part des deux belligérants, mais également la réalité des combats relayée par la communauté OSINT et par les quelques journalistes qui restent sur place, permettent d’ores et déjà de tirer les premiers enseignements de cette guerre, mais aussi des capacités opérationnelles des deux armées. Plus de 160 missiles balistiques et de croisières tirés en 24 heures Si les forces russes mirent en oeuvre des missiles de croisière Kalibr tirés à partir de corvettes et de sous-marins positionnés en Mer Noire et…

Lire l'Article

Un F16 turc aurait abattu un Su-25 arménien en Azerbaïdjan

Alors que le Conseil de Sécurité de l’ONU va se réunir sur le sujet ce soir à New-York, le conflit qui oppose l’Arménie et l’Azerbaïdjan au sujet du Haut Karabakh pourrait bien avoir franchit une nouvelle étape cette après-midi. En effet, selon le ministère de La Défense arménien, un F16 turc ayant décollé d’une base aérienne Azerbaïdjanaise aurait abattu un avion d’attaque Su-25 arménien engagé dans une mission de bombardement dans le Haut-Karabagh. Selon Chuchan Stepanian, le porte-parole du ministère de la Défense Arménien, le pilote de l’appareil n’aurait pas survécu. Si l’information venait à être confirmée, il s’agirait d’une escalade importante du conflit, avec…

Lire l'Article

La Turquie au coeur d’un noeud de crises polymorphes en Méditerranée Orientale

Par abus de langage, il est généralement fait référence des tensions fortes opposant la Grèce et Chypre à la Turquie lorsqu’il est question de la crise en Méditerranée Orientale. Ce théâtre concentre, en réalité, un nombre important d’acteurs ayant tous des objectifs différents, et pourtant tous en tension conséquence des comportements hors de contrôle du président turc dans la zone. France, Russie, Egypte, Israel, Union Européenne, tous sont aujourd’hui impliqués dans une crise qui pourrait avoir des implications considérables. Le Président Erdogan a en effet lancé, ces dernières années, une série d’opérations militaires et de deplacement de troupes ayant mené l’ensemble de ses voisins, comme…

Lire l'Article

La Corée du Nord tire 2 nouveaux missiles balistiques en Mer du Japon

Samedi 21 mars, les systèmes de surveillance sud-coréens et japonais ont tous deux détecté deux tirs consécutifs de missiles balistiques provenant de Corée du Nord. Les armes ont effectué un vol de plus de 450 km et atteint une apogée à 50 km avant de s’abimer en mer du Japon. C’est le troisième essais de ce type depuis le début du mois de mars, alors même que la Corée du Sud tente de sortir, avec succès semble-t-il, de l’épidémie de coronavirus qui l’avait fortement touché à partir de mi-février. Si ces tirs ont déclenché les protestations officielles des capitales régionales, ainsi que de Washington, il…

Lire l'Article

Avec la classe Laïka, la Russie veut un sous-marin de dissuasion non-nucléaire

Dans une interview publiée par le journal des forces armées russes Krasnaya Zvezda (étoile rouge), l’amiral Nikolai Yevmenov fait un point sur les développements de la nouvelle classe de sous-marins d’attaque de 5ème génération qui entrera en service lors de la prochaine décennie dans la Marine Russe. Désignée classe Laïka, du nom de la première chienne à avoir été envoyée dans l’espace, ce programme, précédemment identifié par le nom « Husky », est appelé à devenir le modèle central de la gamme de sous-marins nucléaire russes pour plusieurs décennies. Le programme n’en est qu’à la phase de conception générale, et il est évidemment bien trop tôt pour…

Lire l'Article

Les forces turques préparent-elles une grande offensive en Syrie ?

Suite aux accrochages sérieux, le 11 février, entre les forces armées syriennes en route pour reprendre la ville d’Idleb, et l’armée turque présente autour de la ville, qui firent plus de 125 morts de part et d’autres, le président turc R.T Erdogan avait promis, le 12 février, une riposte massive et étendue pour frapper les forces syriennes « partout ou elles se trouvent ». Il semble désormais que les forces armées turques se préparent effectivement à joindre le geste à la parole. En effet, selon des médias en langue arabe cités par l’agence Tass, un convoi militaire de plus de 300 camions et véhicules blindés aurait été…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR