Le NLCA Tejas réalise son premier appontage, malgré le désintérêt de l’Indian Navy

Le 11 janvier dernier, le Tejas-N a réalisé son premier appontage sur l’unique porte-avions indien, l’INS Vikramaditya, avant d’en redécoller le lendemain. Après 17 années de développement, le programme NLCA (Naval Light Combat Aircraft) a donc enfin démontré sa capacité à opérer depuis un porte-avions doté d’un tremplin et de brins d’arrêt. Problème : l’Indian Navy a fait savoir il y a quatre ans qu’elle n’était plus intéressée par le Tejas-N. En l’état actuel des choses, le NLCA n’est donc plus qu’un démonstrateur technologique, et symbolise à la perfection les problèmes de l’industrie aéronautique indienne, qui tente désespérément de suivre les ambitions des forces armées du…

Lire l'Article

Les avions de chasse chinois modernes

A la fin des années 80 et le début des années 90, les forces aériennes chinoises étaient équipées en très grande majorité d’appareils de facture locale aux performances très inférieures à celles des appareils occidentaux comme le F15, F16, F18 ou Mirage 2000, ou soviétiques comme le Mig 29 ou le Su27. L’industrie chinoise ne pouvait, alors, produire que des appareils ayant au moins une génération de retard au regard du standard technologique du moment. En l’espace d’une génération, des appareils de facture chinoise affichant des performances comparables aux appareils les plus modernes en service dans les forces aériennes américaines ou européennes sont entrés en…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR