L’adhésion suédoise à l’OTAN ouvre de grandes opportunités pour une coopération avec la France en matière d’avions de combat

La neutralité suédoise, issue d’une position internationale remontant à 1814, a été l’un des piliers de la politique internationale du pays lors du 19ème et 20 siècle, permettant à Stockholm de préserver la paix sur son territoire pendant plus de 200 ans. Le pays n’a toutefois jamais négligé, au cours de ces années, sa propre défense, et son autonomie stratégique. Ainsi, les entreprises aéronautiques suédoises, comme ASJA et Saab, entreprirent des le début des années 30 de developper des avions de combat de facture nationale, comme le Svenska Aero Jaktfalken biplan qui fit son premier vol en 1929, ou le bombardier en piqué Saab 17,…

Lire l'Article

La République tchèque prête à se tourner vers le F-35A américain

En 2004, en marge de son adhésion à l’Union européenne et 5 ans après son adhésion à l’OTAN, les autorités tchèques commandèrent à la Suède 14 chasseurs JAS-39 Gripen C/D, dont deux biplaces, pour remplacer ses Mig-23 et Mig-21 hérités de l’époque du Pacte de Varsovie, sous la forme d’un leasing de 12 ans pour un montant annuel de 1,7 Md de courroies, soit 65 m€. En 2015, Prague renouvela la location pour une durée de 12 ans, qui prendra fin en 2027. A cette date, plusieurs choix sont envisagés par les autorités Tchèques. La prolongation de la location des JAS-39 a été rapidement exclue,…

Lire l'Article

Le Brésil va commander des JAS-39E Gripen NG supplémentaires à Saab

Ces dernières années furent particulièrement éprouvantes pour le constructeur suédois Saab, et son nouveau chasseur JAS-39 E/F Gripen NG. Après avoir été exclu de la compétition en Suisse, le groupe suédois fondait d’importants et légitimes espoirs de s’imposer pour le remplacement des F/A-18 finlandais, et était en final dans la compétition canadienne. Malheureusement, ces trois pays se tournèrent vers le F-35A américain. Dans le même temps, les forces aériennes européennes émergentes des pays de l’Est qui formèrent la clientèle initiale du Gripen dans les années 90 et 2000, se sont massivement tournées vers le F-16 Block 70 Viper américain, alors que même la Thaïlande, elle…

Lire l'Article

Le Brésil envisage une nouvelle commande de 30 Gripen E/F

L’année 2021 aura été une année de grande déception pour le constructeur suédois Saab. Comme les 5 années précédentes, celui-ci n’aura pas réussi à imposer son chasseur Gripen, qu’il s’agisse de la version classique JAS-39 C/D en Croatie qui lui préféra 12 Rafale d’occasion acquis auprés de la France, que de son Gripen NG ou JAS-39 E/F avec son voisin finlandais, qui lui préféra le F-35A en dépit d’une offre très attractive et ambitieuse de Stockholm. A ce jour, et en dehors des commandes de Gripen NG pour la Flygvaptnet, l’Armée de l’Air Suédoise, et les 36 Gripen NG commandés par le Brésil en 2014,…

Lire l'Article

La Thaïlande estime que le F-35A sera moins cher que le JAS-39 Gripen E suédois

Voilà une déclaration qui a dû faire très mal au siège de Saab à Linköping. Selon les propos rapportés par le Bangkok Post, le chef d’Etat-Major des forces aériennes thaïlandaises, l’Air Chief Marshal Napadej Dhupatemiya, aurait déclaré qu’il privilégiait l’acquisition de 8 F-35A Lightning II pour remplacer une partie des F-5 et F-16 les plus anciens de la forces aériennes royales thaïlandaises, plutôt que d’acquérir un second escadron de Gripen du suédois Saab, dont 7 appareils JAS 39C sont pourtant déjà en service au sein de l’escadron N°7 de Surat Thani. Il prend ainsi le contre-pied direct de son prédécesseur, le Air Chief Marshal Maanat…

Lire l'Article

L’Industrie aéronautique française peut-elle rebondir sur le succès du F-35 en Europe ?

En fin de semaine dernière, et comme anticipé, les autorités finlandaises ont annoncé avoir sélectionné le chasseur américain F-35A pour succéder à aux F-18 au sein de ses forces aériennes, à l’issu de la compétition HX qui aura vu se confronter une nouvelle fois le chasseur américain aux autres modèles occidentaux, F/A 18 E/F Super Hornet, Gripen, Rafale et Typhoon. Comme en Suisse, les conclusions présentées par les autorités finlandaises sont sans appel, le F-35 apparaissant supérieur aux autres concurrents dans tous les domaines, y compris dans le domaine de la soutenabilité budgétaire. Et comme en Suisse, de nombreuses voix s’élèvent désormais pour remettre en…

Lire l'Article

Le Super Hornet de Boeing quitte la compétition canadienne par la petite porte

Depuis une dizaine d’années, le F-35 Lighting II de Lockheed-Martin s’est imposé dans toutes les compétitions à laquelle il a participé. Si les conditions de ces victoires sont souvent soumises à discussion, il n’en demeure pas moins vrai que l’appareil américain, en dépit de ses faiblesses et de ses nombreux défauts, est toujours parvenu à convaincre les officiels en charge de choisir, pour leurs pays respectifs, l’appareil qui constituera le fer de lance de leur force aérienne pour les 50 années à venir. Le Canada ne fera probablement pas exception à la règle, puisqu’après le retrait de Dassault Aviation et de son Rafale, puis d’Airbus…

Lire l'Article

Le JAS39 C/D Gripen suédois va-t-il s’imposer aux Philippines ?

Malgré des débuts prometteurs et un rapport performances-prix très attractif, le chasseur suédois Saab JAAS 39 Gripen peine à s’imposer lors des comptions internationales, engoncé entre les chasseurs polyvalents comme le Rafale, le F35A le Typhoon, plus chers mais également plus performants, et les chasseurs légers comme le FA-50 sud-coréen et le JF-17 Pakistanais, dont les performances sont de plus en plus remarquables, et les couts d’acquisition singulièrement bas. En outre, le chasseur monomoteur suédois doit faire face au retour du F16 de Lockheed-Martin dans sa version Viper, un appareil dont les performances et les caractéristiques sont sensiblement identiques à celle du Gripen E/F, mais…

Lire l'Article

Le Bangladesh lance sa compétition pour acquérir 16 chasseurs polyvalents modernes

Alors que l’ensemble de l’Asie semble d’engager dans un vaste mouvement de réarmement rapide, les autorités du Bangladesh viennent d’annoncer le lancement d’une procédure visant à acquérir, sur le budget 2021/2022, 16 avions de combat polyvalents modernes dans le cadre du son plan « Objectifs des Forces 2030 ». Pour cela, le pays prévoit une ligne de crédit exceptionnelle financée directement au niveau de l’Etat, et n’impactant pas le budget du ministère de La Défense, d’un montant de 25 000 Crore de taka, soit 2,42 Md€, avec une provision de 25% soit 7500 Crore de Taka / 600 m€ sur le budget 2021/2022 et une financement par…

Lire l'Article

La Croatie aurait sélectionné le Rafale pour remplacer ses Mig-21

Selon le site croate jutarnji.fr, qui n’est autre que le plus important titre du premier groupe de presse du pays, les autorités de Zagreb auraient sélectionné l’offre française portant sur 12 Rafale d’occasion pour moderniser sa force aérienne et remplacer ses Mig-21 acquis auprés de la Russie peut après l’independance. Le cout de l’opération, incluant les 12 appareils, les munitions et l’entrainement, représenterait une enveloppe légèrement inférieure à 1 Md€. Les 6 premiers appareils, qui seront prélevés sur les appareils en service au sein de l’Armée de l’Air et de l’Espace, pourraient être livrés dès 2024 si le contrat final parvenait à être signé avant…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR