L’Argentine s’intéresse au Kfir israélien et au JF-17 sino-pakistanais pour moderniser ses forces aériennes

En amont de la guerre des Malouines, en 1983, les forces aériennes argentines alignaient prés d’une centaine de chasseurs modernes Dassault Mirage IIIEA, IAI Dagger (Copie sans licence du Mirage V) et A-4B/C/P Skyhawk, alors que les forces aéronavales disposaient quant à elles d’une vingtaine d’appareil A-4Q Skyhawk et de 6 Dassault Super-Etendard, en faisant l’une des plus puissantes et des mieux équipées des forces aériennes en Amérique du Sud. Si la guerre des Malouines entama lourdement ces effectifs, avec la perte de 22 skyhawk, 11 Dagger et 2 Mirage III, ce furent surtout les sanctions occidentales et les conséquences des crises économiques à répétition…

Lire l'Article

L’Argentine fait un pas de plus vers l’acquisition de chasseurs JF-17 Block III sino-pakistanais

Depuis la fin de la Guerre des Malouines, le gouvernement argentin fait face à un blocus sans faille de la part de Londres pour l’empêcher d’acquérir de nouveaux avions de combat. Il est vrai qu’avec deux destroyers, deux frégates, un porte-conteneurs et un navire d’assaut de la Royal Navy à mettre au credit des pilotes argentins aux commandes de leur Mirage, Skyhawk et Super-Etendard, on comprend que l’hypothèse de voir Buenos Aires se doter à nouveau d’une force aérienne moderne puisse ne guère enchanter les autorités britanniques. L’ensemble des avions de combat occidentaux étant équipés de sièges éjectables du constructeur britannique Martin Baker, l’opposition de…

Lire l'Article

Le Pakistan aurait commandé 36 chasseurs J-10C à Pékin

Décidément, l’entrée en service des premiers Rafale indiens ne cesse de provoquer des réactions notables aux frontières du pays. Après le renforcement du dispositif défensif chinois à proximité des plateaux du Ladakh et de Doklam, et une campagne de presse à la limite du ridicule pour présenter la supériorité des avions chinois face au nouvel appareil indien, c’est au tour du Pakistan de répondre, une nouvelle fois par l’intermédiaire de Pékin. En effet, selon de nombreux sites d’information orientés Défense pakistanais, le pays aurait officialisé une commande de 36 chasseurs mono-reacteurs J-10C afin de remplacer ses vénérables Mirage III dans les missions d’attaque, et surtout…

Lire l'Article

Le Bangladesh lance sa compétition pour acquérir 16 chasseurs polyvalents modernes

Alors que l’ensemble de l’Asie semble d’engager dans un vaste mouvement de réarmement rapide, les autorités du Bangladesh viennent d’annoncer le lancement d’une procédure visant à acquérir, sur le budget 2021/2022, 16 avions de combat polyvalents modernes dans le cadre du son plan « Objectifs des Forces 2030 ». Pour cela, le pays prévoit une ligne de crédit exceptionnelle financée directement au niveau de l’Etat, et n’impactant pas le budget du ministère de La Défense, d’un montant de 25 000 Crore de taka, soit 2,42 Md€, avec une provision de 25% soit 7500 Crore de Taka / 600 m€ sur le budget 2021/2022 et une financement par…

Lire l'Article

Du F16 Viper au JF-17 Thunder, les chasseurs légers ont-ils encore un rôle à jouer ?

Si l’actualité Défense fait aujourd’hui la part belle aux avions de combat lourds ou moyens, comme le F35, le Rafale ou le Su35, les chasseurs plus légers continuent de représenter une part importante des flottes de chasse dans le monde. Economiques à l’achat comme à l’utilisation, ces appareils permettent aux pays sans grands moyens de se doter de capacités aériennes et aux plus grandes nations d’étoffer leurs flottes pour être en mesure de répondre à l’ensemble des sollicitations et des scénarios opérationnels. Dans cet article, nous allons présenter quelques-uns des chasseurs légers en dotation présente ou à venir dans les forces aériennes, pour en connaitre…

Lire l'Article

L’Ukraine devrait rapidement renouveler ses avions de combat

Le Conseil Militaire du Commandement de l’Armée de l’Air ukrainienne a récemment approuvé son nouveau plan prospectif, le Air Force Vision 2035. Ce document valide enfin l’acquisition de nouveaux avions de combat pour les forces aériennes ukrainiennes, qui souffrent à la fois de l’âge de ses appareils et d’énormes difficultés de maintenance. En effet, la plupart des aéronefs ukrainiens sont d’origine russe ou soviétique. Or, depuis l’annexion de la Crimée par la Russie, Moscou n’est logiquement plus considéré comme un fournisseur fiable pour les forces armées ukrainiennes. Pour la première fois, le futur pilier de la défense aérienne ukrainienne ne sera donc pas un MiG…

Lire l'Article

Le JF-17 Block III pourrait intéresser la force aérienne ukrainienne

D’après le site DefenseWorld.net, l’Ukraine aurait présenté un intérêt pour le JF-17 Block III, la dernière variante du chasseur léger développé conjointement par le Pakistan et la Chine. Une telle vente pourrait servir de vitrine pour le JF-17 BkIII, mais rien ne garantit encore que la force aérienne ukrainienne aura les moyens de réaliser cet achat, aussi économique que puisse être ce chasseur léger. Le 6 mars dernier, une délégation de la force aérienne ukrainienne se rendait dans le Pakistan Aeronautical Complex de Kamra où se trouve la chaîne de production du JF-17 Block III. Bien plus qu’une visite de routine, cet évènement avait apparemment…

Lire l'Article

L’avion d’attaque FTC-2000G du chinois GAIC trouve un premier client en Asie du Sud-Est

L’information a été dévoilée par la presse chinoise et confirmée par des représentants de GAIC (Guizhou Aviation Industry Corporation) et du ministère de la défense chinois : l’avion de combat FTC-2000G a trouvé un premier client à l’exportation moins d’un an et demi après son premier vol. Le contrat aurait été signé en janvier, et porte sur un nombre inconnu d’appareils. De plus, l’identité du client de lancement de ce petit chasseur biplace reste également secrète pour le moment, même si la Birmanie apparaît en tête des prédictions. D’après les informations dévoilées, on sait uniquement que le client se situe en Asie du Sud-Est, et que…

Lire l'Article

Le Nigeria reçoit de nouveaux chars chinois VT4 et des canons automoteurs SH5

Dire que la Chine déploie des trésors de diplomatie en Afrique pour s’imposer comme le partenaire central des états africains tiendrait encore de l’euphémisme. Si une partie de l’effort diplomatique chinois se concentre dans la zone indo-Pacifique le long des « Nouvelles Routes de la Soie », l’effort mené en Afrique est sans précédant, et vise ni plus ni moins qu’à remplacer le rôle prépondérantdes anciennes puissances coloniales dans ces pays. La stratégie chinoise sur ce continent s’appuie sur un ensemble de prêts à taux préférentiels, de partenariats économiques, de soutiens politiques et d’aides économiques, au point de dépasser désormais le poids des Européens et des Etats-Unis.…

Lire l'Article

La modernisation de la Marine Pakistanaise avance à grande vitesse

Le rapprochement entre Pékin et Islamabad n’est plus à démontrer, notamment pour ce qui concerne la coopération militaire et les équipements de Défense. Suite aux tensions entre les autorités pakistanaises et américaines sous couvert d’une complaisance constatée vis-à-vis des rebelles Talibans et islamistes afghans, et notamment d’Oussama Ben Laden dont la retraite avait été identifiée par les services secrets pakistanais depuis 2009, ont déclenché une suite ininterrompue de nouvelles sanctions depuis 2011. Déjà proche de Pékin sur les questions de défense notamment vis-à-vis de l’ennemi héréditaire indien, Islmabad a dès lors accéléré son changement d’allégeance, et bascula la majorité de ses programmes militaires importés vers…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR