La Turquie craint une intervention américaine pour stopper l’acquisition de moteurs sud-coréens pour son char Altay

Si les discussions entre Ankara et Séoul au sujet du pack propulsif emprunté au char K2 Black Panther pour équiper le char lourd turc Altay ont progressé ces dernières semaines, elles ont également suivi une direction différente de celle initialement envisagée par les officiels turcs. En effet, là ou ces derniers envisageaient initialement une co-production avec transfert de technologies pour les 250 moteurs Doosan et distribution S&T Dynamics qui doivent équiper la première tranche de chars Altay, il semble que désormais, ceux-ci se contentent d’une acquisition « sur étagère » du pack propulsif selon les dires des autorités turcs. Evidemment, dans une telle approche, il semble peu…

Lire l'Article

Au bord du gouffre, le turc BMC signe un partenariat avec la Corée du Sud pour motoriser le char Altay

Star incontesté du salon Eurosatory 2018, le char de combat lourd turc Atlay et son fabricant, BMC, ont connu depuis de nombreuses difficultés, suite aux sanctions européennes consécutives à l’intervention turque en Syrie, et aux provocations d’Ankara face à la Grèce en Méditerranée orientale. En effet, le programme phare de l’industrie de défense turque se trouvait, dès lors, privé de composants indispensables à sa réalisation, la transmission et le moteur turbo-diesel fournis par les allemands RENK et MTU, et l’acier composite servant au blindage du char de facture française. Depuis, la ligne d’assemblage du char mise en place par BMC était à l’arrêt, mettant l’entreprise…

Lire l'Article

Altay, Black Panther, Oplot : Que valent les chars de combat modernes ? 3/3

On le disait dépassé ou trop vulnérable, pourtant le char de combat connait ces dernières années un regain d’intérêt remarquable de la part des grandes armées mondiales. Après avoir présenté les principaux chars occidentaux, russes et chinois dans les deux précédents articles, nous allons, dans cette ultime analyse, nous intéresser à des modèles moins connus, et pourtant performants et prometteurs, sur la scène opérationnelle comme dans le domaine de l’exportation. Place aujourd’hui au K2 Black Panther sud-coréen, à l’Atlay turc, au Type 10 japonais et au BM Oplot ukrainien. Corée du Sud : K2 Black Panther Considéré par de nombreux spécialistes comme le char le…

Lire l'Article

La Char de combat turc Altay recevra un moteur et une transmission de Corée du Sud

Depuis l’intervention turque dans le nord de la Syrie en 2019, plusieurs pays européens, dont l’Allemagne, ont mis sous embargo les équipements et technologies de Défense pouvant être employées par les armées turques dans ce conflit. Cette décision porta un coup dur à l’un des programmes phares de l’industrie défense turque, le char de combat lourd Altay, ainsi qu’au président Erdogan lui-même, qui est le plus important promoteur de l’effort industriel de défense inédit en Turquie. En effet, l’Altay devait embarquer, tout du moins sur les premières séries, un moteur et une distribution d’origine allemande, dans l’attente de l’arrivée d’une solution nationale fiable. De fait,…

Lire l'Article

Le Char sud-coréen K2 Black Panther n’a toujours pas résolu ses problèmes de mise au point

Ces dernières mois, la Corée du Sud avait été très active pour promouvoir son char de combat K2 Black Panther dans les compétitions internationales, notamment en proposant à la Pologne un partenariat avancé pour remplacer ses T72 issus de l’époque soviétique, mais également pour servir de point d’ancrage pour le nouveau blindé afin de répondre à la montée en puissance de la demande de char de combat anticipée dans les prochaines années, y compris sur le vieux continent. Mais le ciel s’obscurcit à nouveau pour le Black Panther depuis que, le 25 novembre, l’agence de l’armement sud-coréenne DAPA a annoncé que les chars de la…

Lire l'Article

L’Italie propose à la Pologne la conception commune d’un char lourd européen

Rome comme Varsovie ont fait connaitre leur intérêt à l’Allemagne et la France concernant le programme de char de combat de nouvelle génération MGCS ces derniers mois. Toutefois, le couple franco-allemand semble, dans les deux cas, ne pas avoir donné de réponse favorable à ces approches, pas plus qu’à la demande de Rome d’intégrer le programme MGCS dans le cadre de la coopération structurée permanente européenne, ou PESCO. Dès lors, il n’est guère surprenant de découvrir que l’Italie ait proposé à la Pologne la conception commune d’un nouveau char de combat lourd, et d’en ouvrir l’accès à d’autres partenaires européens, comme l’Espagne. Selon le site…

Lire l'Article

La Corée du Sud sort le grand jeu pour vendre son char K2 Black Panther à la Pologne

Si l’acquisition de chars K2 Black Panther sud-coréens par la Pologne n’était, il y a quelques semaines encore, qu’une hypothèse de travail, elle est devenue depuis des plus crédibles, eu égard aux désaccords sur la participation polonaise au programme de char de nouvelle génération franco-allemand MGCS. La proposition très détaillée, et des plus attrayantes, faite par Séoul à Varsovie cette semaine lui confère, désormais, un statut des plus probables. En effet, les autorités sud-coréennes ont, de toute évidence, parfaitement perçu les besoins militaires, industriels, politiques et budgétaires de leurs homologues polonaises, en proposant une offre taillée pour emporter la décision. Ainsi, le K2PL, telle est…

Lire l'Article

Faute de MGCS, la Pologne pourrait se tourner vers le K2 Black Panther Sud-Coréen

En février dernier, le président Emmanuel Macron avait laissé entendre, à l’occasion de sa visite officielle en Pologne, que Paris et Berlin pourraient accepter Varsovie dans le programme MGCS, destiné à concevoir et fabriquer le futur remplaçant des chars Leclerc français et Leopard 2 allemand à horizon 2035. Mais depuis, rien n’a semble-t-il évolué dans ce dossier. Au contraire, des échos venant de Pologne laisseraient désormais à penser que la participation polonaise au programme franco-allemand n’était plus, désormais, d’actualité. Le sud-coréen Hyundai déploie désormais des trésors de persuasion pour amener Varsovie à s’intéresser à son nouveau char de combat K2 Black Panther, dont la construction…

Lire l'Article

Le Président Macron ouvre la porte à une participation polonaise au programme de char franco-allemand MGCS

En déplacement en Pologne ce 4 février, E. Macron semble prêt à entamer un rapprochement diplomatique et politique avec la Pologne, alors même que Paris et Varsovie sont quelque peu en froid depuis quelques années. Si les sujets militaires sont au cœur des querelles récentes entre la France et la Pologne, ils pourraient cette fois-ci permettre leur réconciliation. Le Président de la République a en effet évoqué la possibilité d’intégrer la Pologne au sein du programme de char de combat futur, le MGCS (Main Ground Combat System), possiblement dans le cadre de la coopération structurée permanente (CSP ou PESCO en anglais) de l’Union Européenne. Une…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR