Pour répondre à la Chine, l’US Navy va profondément modifier la structure de sa flotte

Après 8 mois d’attente, le nouveau Plan de construction navale de l’US Navy sera présenté au Secrétaire Américain à La Défense, Mark Esper, la semaine prochaine. Il ne s’agira d’ailleurs pas d’un mais de trois plans, pour répondre au mieux aux arbitrages politiques et budgétaires qui seront menés. Sans que la nature et la composition des plans n’aient été divulguées, il apparait toutefois qu’ils s’appuient tous 3 sur le même paradigme, à savoir l’augmentation en volume de la flotte par un recours accrue à l’automatisation et aux drones navals. Pour Mark Esper, et visiblement désormais pour le Pentagone, l’US Navy ne peut désormais plus s’appuyer…

Lire l'Article

Les Etats-Unis à nouveau à l’offensive pour contrer les discussions franco-grecques autour du Rafale et des Belh@rra

Depuis que la crise opposant la Turquie à la Grèce et Chypre, liée à la mission du navire d’exploration minière Orus Reis dans des eaux revendiquées par Athènes ou Nicosie, a éclaté, Washington a été d’une remarquable discrétion. Ce n’est qu’il y a deux jours que Mike Pompeo, le secrétaire d’Etat américain, s’est exprimé sur le sujet. Intervention pour le moins décevante pour Athènes, puisqu’il s’est contenté d’appeler les deux parties à « faire baisser les tensions en Méditerranée Orientale ». Pourtant, il n’aura fallut que 24 heures aux autorités américaines pour réagir suivant la publication d’informations sur un possible accord entre la France et la Grèce…

Lire l'Article

Alors que l’offre française de frégates FDI s’enlise, les Etats-Unis lancent l’offensive en Grèce

Dans un article publié dans La Tribune la semaine dernière, le journaliste Michel Cabirol dépeignait une situation plus que problématique concernant l’avenir des négociations entre la France et la Grèce au sujet du contrat portant sur l’acquisition de deux frégates FDI. Selon les informations obtenues par notre confrère, Athènes aurait été surpris par le prix proposé par Paris très en dessus des discussions que l’état grec avait eu jusqu’ici avec les industriels français, alors que la France ne parviendrait toujours pas à proposer de solution de financement acceptable et solide pour ce programme. Il est toutefois impossible de porter un jugement pertinent sur le prix…

Lire l'Article

Les futures frégates américaines seront des FREMM italiennes, et bouleverseront en profondeur les capacités de l’US Navy

Nous en parlions en fin de semaine dernière : le design de la FREMM italienne était en excellente position pour remporter l’appel d’offre FFG/X de l’US Navy, initialement prévu pour aboutir en fin d’année. C’est désormais chose faite ! L’US Navy a annoncé avoir sélectionné la proposition de Fincantieri Marinette Marine (FMM), dont le chantier naval est établi dans le Wisconsin, pour fabriquer les dix premières FFG/X. Le choix de Fincantieri Comme nous l’avions évoqué dans notre dernier article, la sélection de Fincantieri Marinette Marine a été justifiée par de nombreux facteurs. D’un point de vue politique, il paraissait vital de conserver une activité de construction navale…

Lire l'Article

La FREMM de FINCANTIERI en excellente position dans la compétition FFG/X pour l’US Navy

Comme nous l’avions écrit il y a deux jours, la decision concernant la première tranche du programme de frégates lance-missiles de nouvelle génération de l’US Navy FFG/X doit être présentée publiquement dans les prochains jours, peut-être même aujourd’hui. Mais le site économique Forbes semble avoir eu la primeur de l’information, puisqu’il annonce que l’Italien Fincantieri avec les chantiers navals Marinette et les chantiers navals Austral seraient les plus à même d’être désignés vainqueurs de la compétition pour construire les 10 première frégates du programme. La grille de decision retenue par l’US Navy était particulièrement large, allant des performances du navire aux retombées sur l’emploi, de…

Lire l'Article

Le Département de la Défense américain veut retirer 2 porte-avions à l’US Navy

Nous nous en sommes déjà largement fait l’echo ici, la planification de l’US Navy en matière de construction de navires dans les années à venir fait aujourd’hui face à de grandes incertitudes. Elle est en effet prise entre les exigences du président Trump, reprises par son secrétaire à La Défense Mark Esper, afin de constituer pour 2030 une flotte de 355 navires (contre 293 aujourd’hui), la volonté de l’Etat-Major de l’US Navy de renforcer et rationaliser sa flotte de surface au détriment du nombre, et un budget qui a d’ores-et-déjà atteint son plafond, et qui ne pourra pas, dans les circonstances actuelles, progresser dans les…

Lire l'Article

La marine américaine veut renforcer considérablement ses capacités de frappe antinavire

Le budget prévisionnel du Pentagon pour l’année fiscale 2021 devrait continuer à faire couler de l’encre encore quelques temps. Comme chaque année, le Pentagon publie en effet un document listant la manière dont il compte dépenser le –gigantesque– budget de la défense américain sur l’année fiscale à venir. Cela implique donc de passer des commandes, mais aussi de sacrifier certains programmes afin de rester l’enveloppe budgétaire fixée par les autorités civiles du pays. Contrairement à ce qui se passe dans beaucoup d’autres nations, cependant, le Congrès américain peut décider de modifier, parfois substantiellement, les lignes de dépenses prévues par les militaires, afin de sauver certains…

Lire l'Article

Les 4 premières corvettes LCS de l’US Navy en passe d’être retirées du service

La publication des demandes émanant du Pentagone concernant le budget des armées US pour 2021 offre de nombreux sujets de réflexion, et de nombreuses « surprises » montrant la profonde évolution de la perception stratégique américaine pour les décennies à venir. Parmi ces demandes, une des plus spectaculaires est celle émanant de l’US Navy, concernant le retrait des 4 premières unités du programme Littoral Combat Ship, des navires qui sont en service de depuis 6 à 12 ans seulement. Présentés à leur lancement comme la panacée en matière de conception moderne et modulaire des navires du combat, les Littoral Combat Ships se sont avérés être dans la…

Lire l'Article

Le Secrétaire à La Défense US dévoile sa stratégie pour une flotte de 355 navires en 2030

Comme nous l’avons déjà plusieurs fois traité sur Meta-Defense, l’US Navy peine à définir son plan de construction de navires pour les années à venir, prise en étau entre le besoin de renouvellement de plusieurs grandes classes de navires, comme les porte-avions de la classe Nimitz, les sous-marins nucléaires d’attaque Los Angeles, et les croiseurs de la classe Ticonderoga, les limites budgétaires imposées par le congrès (et surtout par la dette publique américaine dépassant le Produit intérieur brut), et la volonté politique du président Trump de constituer pour 2030 une flotte de 355 navires pour conserver l’avantage sur la flotte chinoise en developpement rapide. Et…

Lire l'Article

L’US Navy revient sur l’objectif de 355 bâtiments

L’US Navy dispose aujourd’hui d’un peu plus de 290 bâtiments de combat, et le président Trump, lors de son élection, avait donné pour objectif d’atteindre 355 bâtiments avant la fin de la décennie à venir. En cause, la montée en puissance de la Marine Chinoise, qui devrait disposer en 2030 de plus de 500 bâtiments de combat, même si les bâtiments américains sont, en moyenne, plus lourds et plus puissants que leurs homologues chinois. Cependant, il semble que cet objectif soit remis en cause par l’US Navy elle même. En effet, une part importante de ses bâtiments, notamment les croiseurs de la classe Ticonderoga, arrivent…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR