MGCS : Italie, Pologne, Norvège et Grande-Bretagne pourraient rejoindre le programme dés 2023

Issu d’une étude préalable lancée conjointement par la France et l’Allemagne en 2012, le programme Main Ground Combat System, ou MGCS, a été lancé officiellement en 2017 par Emmanuel Macron et Angela Merkel pour remplacer en 2035 les chars français Leclerc et les Leopard 2 allemands, aux cotés de 3 autres programmes emblématiques de la coopération franco-allemande en matière d’industrie de défense, le Système de combat Aérien Futur ou SCAF pour remplacer les Rafale et Typhoon en 2040, le Common Indect Fire System ou CIFS pour remplacer les canons automoteurs et les lance-roquettes multiples en 2035, et le Maritime Airborne Warfare System ou MAWS pour…

Lire l'Article

Quelles sont les forces et faiblesses de l’Armée de terre française ?

Lors de son audition devant la commission des affaires étrangères et de La Défense du Sénat, le Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre (CEMAT), le général Schill, a déclaré qu’il serait prioritaire de redonner à son armée des capacités accrues en matière d’artillerie et de défense anti-aérienne rapprochée à l’occasion de la prochaine Loi de Programmation Militaire. Il est vrai, et nous avons à plusieurs reprises abordé le sujet dans nos lignes, que ces deux domaines font parti aujourd’hui des points faibles de l’Armée de Terre, en particulier pour s’engager dans un conflit de haute intensité. Mais à travers les déclarations du Général français, et…

Lire l'Article

Leopard 2, Leclerc, Merkava : Que valent les chars de combat modernes ? (1/3)

Depuis sa première apparition sur les champs de bataille durant la première Guerre Mondiale, le char de combat a fait l’objet tout à la fois d’une extreme fascination pour certains, et d’une totale dénégation pour d’autres. Au fil des conflits, et de l’apparition de nouveaux systèmes d’armes, comme le missile antichar ou plus récemment la munition vagabonde, la fin de la suprématie du char dans le combat terrestre a de nombreuses fois été prophétisée, à l’instar d’autres armements majeurs comme les porte-avions ou les avions de combat. Cependant, force est de constater aujourd’hui, alors que les tensions géopolitiques ne cessent de croitre, que le marché…

Lire l'Article

La France doit-elle developper un char moyen en parallèle du programme MGCS ?

Il n’est désormais un secret pour personne que le risque de voir les armées françaises engagées dans un conflit de Haute Intensité a considérablement augmenté ces dernières années, et qu’il ira croissant dans les années et décennies à venir. C’est dans ce contexte que Paris et Berlin ont lancé, dès 2017, plusieurs programmes industriels de défense en coopération, dont les plus symboliques sont le programme d’avion de combat de nouvelle génération SCAF devant remplacer les Rafale français et Typhoon allemands, et le programme de char de combat MGCS, pour remplacer entre autres les Leclerc de l’Armée de Terre et les Leopard 2 de la Bundeswehr.…

Lire l'Article

Le remplacement des T72 indiens est une opportunité unique pour Nexter et l’Armée de Terre française

Début Juin, les autorités indiennes ont relancé officiellement le programme Future Ready Combat Vehicles, ou FRCV, visant à acquérir 1700 blindés lourds pour remplacer les quelques 2200 chars de combat T72 actuellement en service au sein des forces armées du pays. Une demande d’information a été envoyée à quelques 12 fabricants de chars lourds : le russe Uralvagonzavod  pour le T90M et le T-14 Armata, l’américain General Dynamics pour le M1Ax Abrams, l’allemand Krauss-Maffei Wegman pour le Leopard 2, le sud-coréen Rotem pour le K2, le turc Otokar pour l’Atlay, le serbe Yugoimport pour le M-84, l’ukrainien Malyshev pour le T-84, l’italien Leonardo pour l’Ariete,…

Lire l'Article

Nouveaux partenaires, nouvelles capacités : Berlin a de grandes ambitions pour le programme MGCS

Si les premières discussions autour du programme Main Ground Combat System, ou MGCS, datent de 2012, ce programme destiné à remplacer la composante blindée lourde en France (Char Leclerc) et en Allemagne (char Leopard 2) est venu sur le devant de la scène à partir de 2017 et l’élection du président français Emmanuel Macron, lorsqu’il l’intégra à un ensemble d’autres programmes franco-allemands dont le SCAF destiné à remplacer les avions Rafale et Typhoon, et le MAWS destiné à remplacer les avions de patrouille maritime Atlantique 2 et P3C Orion. Le couple franco-allemand, stimulé par les tensions entre Berlin et Washington suite à l’arrivée de Donald…

Lire l'Article

Nexter défie Rheinmetall avec son canon ASCALON pour le programme MGCS

Pour l’Allemand Rheinmetall, l’affaire était entendu : l’experience et la renommée acquise par le concepteur du canon Rh-120 L44 de 120 mm qui équipe le Leopard 2 justifiaient, selon le groupe de Düsseldorf, à eux seuls, que la conception du canon principal du programme franco-allemand MGCS lui soit attribué. Pour cela, Rheinmetall entendait s’appuyer sur son nouveau canon de 130 mm L/51, présenté il y a déjà 5 ans de cela, et ce en dépit des essais menés par le français Nexter, qui avait expérimenté un nouveau canon de 140 mm sur châssis Leclerc en 2019, dans le cadre du programme Future Tank Main Armament,…

Lire l'Article

Le programme de char MGCS répond-il aux enjeux opérationnels et industriels franco-allemands ?

Lors de son arrivée à l’Elysée après sa victoire aux élections présidentielles de 2017, le président français Emmanuel Macron entreprit rapidement de lancer avec Berlin une série de grands programmes de Défense, visant tant à rapprocher les positions des deux pays en matière de politique de Défense que de profiter des synergies possibles entre les deux bases industrielles et technologies défense. Quatre programmes principaux émergèrent, le SCAF dans le domaine des avions de combat, le CIFS dans le domaine de l’artillerie, le MAWS dans le domaine de la patrouille maritime, et le programme Main Ground Combat System, ou MGCS, dans le domaine des chars de…

Lire l'Article

20 programmes pour renforcer les armées et préserver le tissu industriel français

Entre la crise sanitaire et économique liée au virus Covid19, et les crises sécuritaires qui secouent le Moyen-Orient, la Méditerranée, l’Asie et l’Europe de l’Est, les sujets de préoccupation ne manquent pas pour les responsables politiques français en charge de la défense, des finances publiques et de l’industrie. Mais alors que ces dossiers sont gérées aujourd’hui de façon isolée, une vision globale permettrait d’envisager des solutions répondant à l’ensemble des besoins et des exigences contextuelles. Renforcer les armées françaises, un besoin impérieux Bien que la Loi de Programmation Militaire 2019-2025 ait incontestablement permis de juguler l’hémorragie capacitaire qui touchait les armées françaises depuis plus de…

Lire l'Article

Avec SCORPION, l’Armée de Terre révolutionne ses capacités de combat au contact

Parmi les principaux programmes de défense européens, le programme français SCORPION tient incontestablement une place toute particulière. Véritablement structurant, il ne prévoit rien de moins que de moderniser en profondeur non seulement le matériel mais aussi les doctrines des unités tactiques de l’Armée de Terre. Ouvert depuis 2018 a une certaine forme de coopération européenne, via le programme belge CaMo, le programme SCORPION (Synergie du COntact Renforcé par la Polyvalence et l’Info valorisatiON) prévoit le développement de plusieurs nouveaux véhicules, la rénovation d’équipements, mais aussi et surtout la mise en place d’un système de combat infovalorisé, le SICS, qui propulsera l’Armée de Terre française et…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR