Le programme de char MGCS répond-il aux enjeux opérationnels et industriels franco-allemands ?

Lors de son arrivée à l’Elysée après sa victoire aux élections présidentielles de 2017, le président français Emmanuel Macron entreprit rapidement de lancer avec Berlin une série de grands programmes de Défense, visant tant à rapprocher les positions des deux pays en matière de politique de Défense que de profiter des synergies possibles entre les deux bases industrielles et technologies défense. Quatre programmes principaux émergèrent, le SCAF dans le domaine des avions de combat, le CIFS dans le domaine de l’artillerie, le MAWS dans le domaine de la patrouille maritime, et le programme Main Ground Combat System, ou MGCS, dans le domaine des chars de…

Lire l'Article

Le Char sud-coréen K2 Black Panther n’a toujours pas résolu ses problèmes de mise au point

Ces dernières mois, la Corée du Sud avait été très active pour promouvoir son char de combat K2 Black Panther dans les compétitions internationales, notamment en proposant à la Pologne un partenariat avancé pour remplacer ses T72 issus de l’époque soviétique, mais également pour servir de point d’ancrage pour le nouveau blindé afin de répondre à la montée en puissance de la demande de char de combat anticipée dans les prochaines années, y compris sur le vieux continent. Mais le ciel s’obscurcit à nouveau pour le Black Panther depuis que, le 25 novembre, l’agence de l’armement sud-coréenne DAPA a annoncé que les chars de la…

Lire l'Article

Grande-Bretagne et Norvège étudient l’acquisition de chars lourds Leopards 2A7

Le char de combat lourd allemand Leopard 2 est le plus ancien des chars de 3ème génération conçu en Europe. C’est également celui qui a remporté le plus important succès commercial, avec 17 clients internationaux dont 13 pays européens et 12 membres de l’OTAN, pour un total supérieur à 2.100 unités construites. Il n’a été dépassé en occident que par l’Abrams M1 américain, construit il est vrais à 9000 exemplaires, mais exporté vers seulement 9 pays, dont aucun n’est membre de l’OTAN ou de l’Union européenne. Surtout, en 2020, le Leopard 2 reste le seul char européen encore assemblé par son concepteur, la société allemande…

Lire l'Article

L’Italie propose à la Pologne la conception commune d’un char lourd européen

Rome comme Varsovie ont fait connaitre leur intérêt à l’Allemagne et la France concernant le programme de char de combat de nouvelle génération MGCS ces derniers mois. Toutefois, le couple franco-allemand semble, dans les deux cas, ne pas avoir donné de réponse favorable à ces approches, pas plus qu’à la demande de Rome d’intégrer le programme MGCS dans le cadre de la coopération structurée permanente européenne, ou PESCO. Dès lors, il n’est guère surprenant de découvrir que l’Italie ait proposé à la Pologne la conception commune d’un nouveau char de combat lourd, et d’en ouvrir l’accès à d’autres partenaires européens, comme l’Espagne. Selon le site…

Lire l'Article

La Suède veut augmenter son budget défense de 40% d’ici 2025

Comme de nombreux pays européens, la Suède avait lourdement diminué ses investissements de Défense suite à l’effondrement du bloc soviétique, passant de 2,57% de son PIB en 1990 à tout juste 1% en 2015. Les effectifs des armées sont, eux, passés de 65.000 hommes à 16.000 en 2012. Avec la montée de la puissance militaire russe à partir de 2010, et surtout l’annexion de la Crimée qui joua le rôle de déclencheur dans l’opinion publique et la classe politique suédoise, le pays a entamé la reconstruction de son outil de Défense, ramenant notamment les effectifs de ses armées à 30.000 militaires à partir de 2014,…

Lire l'Article

Faute de MGCS, la Pologne pourrait se tourner vers le K2 Black Panther Sud-Coréen

En février dernier, le président Emmanuel Macron avait laissé entendre, à l’occasion de sa visite officielle en Pologne, que Paris et Berlin pourraient accepter Varsovie dans le programme MGCS, destiné à concevoir et fabriquer le futur remplaçant des chars Leclerc français et Leopard 2 allemand à horizon 2035. Mais depuis, rien n’a semble-t-il évolué dans ce dossier. Au contraire, des échos venant de Pologne laisseraient désormais à penser que la participation polonaise au programme franco-allemand n’était plus, désormais, d’actualité. Le sud-coréen Hyundai déploie désormais des trésors de persuasion pour amener Varsovie à s’intéresser à son nouveau char de combat K2 Black Panther, dont la construction…

Lire l'Article

La Russie prépare le remplaçant du char T-14 Armata pour 2040

Après les échecs des chars T80 russes qui entrèrent dans Grozny en 1994 lors de la première guerre de Tchétchénie, et celui des Abrams américains engagés contre la guérilla irakienne, beaucoup d’experts prédirent la fin prochaine du concept de Char de Combat, un blindé lourdement armé et protégé destiné à rompre les lignes ennemies tant par sa puissance de feu que par son impact psychologique. Selon eux, les progrès enregistrés par les armes anti-chars et les vecteurs qui les mettent en oeuvre condamnent l’efficacité de ces systèmes d’arme, au profit de blindés beaucoup plus mobiles et de moyens aéroterrestres. Visiblement, l’Etat-major russe ne partage pas…

Lire l'Article

Le Char léger chinois Type 15 montre ses capacités

Au milieu des années 80, en pleine guerre froide, le groupe industriel allemand Krauss Maffei Wegman, associé à la Bundeswehr, l’Armée de terre d’Allemagne Fédérale, réalisa un film promotionnel pour son nouveau char lourd Leopard 2, montrant le blindé évoluer sur un terrain accidenté en maintenant un verre de bière sur un petit socle posé en bout de canon, sans en renverser une goutte. Le constructeur chinois Norinco, aujourd’hui la plus grande entreprise mondiale spécialisée dans la construction de véhicules blindés, s’est très probablement inspiré de cette campagne vieille de 35 ans, pour faire la démonstration des performances de son nouveau char léger Type 15,…

Lire l'Article

La Suède re-active ses bunkers navals face à la menace russe

Le renforcement des capacités militaires russes est pris très au sérieux par les autorités suédoises, comme c’est la cas, d’ailleurs, pour la majorité des pays scandinaves ou bordant la mer Baltique. Bien que membre de l’Union européenne, la Suède, comme la Finlande, est un pays qui se définit comme neutre, et qui, de fait, n’appartient pas à l’OTAN. Mais, comme Helsinki, Stockholm est conscient de la position stratégique du pays pour le contrôle de la mer Baltique et de la mer du Nord, et que le pays représente donc une cible de choix pour les forces russes si un conflit devait apparaitre avec l’OTAN. C’est…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR