Et si les Super Hornet allemands embarquaient un jour sur un porte-avions français

Il y a quelques semaines, des informations venues d’Allemagne semblaient indiquer que la Luftwaffe pourrait choisir de remplacer ses derniers chasseurs-bombardiers Panavia Tornado par une flotte mixte de 90 nouveaux Eurofighter Typhoon et 45 Super Hornet de l’Américain Boeing. Très vite, l’information a fait réagir les industriels et syndicats allemands, qui voient dans cet achat de Super Hornet un manque à gagner évidemment pour l’industrie aéronautique allemande. La nouvelle est d’autant plus inquiétante qu’un tel achat viendrait fragiliser l’investissement politique et industriel de l’Allemagne dans le programme européen SCAF, mené conjointement avec la France et l’Espagne, et destiné à donner naissance au NGF, un nouveau…

Lire l'Article

L’Allemagne serait prête à commander 90 Typhoon et 45 Super Hornet pour remplacer ses Tornado

Selon le site d’information Handelsblatt.com, se basant sur un plan interne du ministère de La Défense allemand, la ministre Annegret Kramp-Karrenbauer aurait approuvé l’acquisition de 90 Eurofighter Typhoon auprés du constructeur européen Airbus DS, ainsi que de 45 avions Super Hornet auprés de l’américain Boeing, afin de remplacer les 85 Panavia Tornado encore en service dans la Luftwaffe. Cette décision, qui n’a pas encore été annoncée publiquement, permettrait aux forces aériennes allemandes d’aligner, à terme, prés de 280 avions de combat, 45 de plus que ne le prévoyait le plan précédent. A moins que les 90 Typhoon annoncés n’intègrent les aéronefs devant remplacer les Eurofighter…

Lire l'Article

L’Allemagne annule sa commande de drones MQ-4C Triton au profit d’avions Global 6000

La nouvelle a surpris jusqu’aux observateurs les plus attentifs du dossier PEGASUS (Persistent German Airborne Surveillance System). D’après DefenseNews, citant des sources officielles allemandes, Berlin aurait annulé sa décision d’acheter quatre drones HALE (Haute Altitude, Longue Endurance) MQ-4C Triton auprès de l’Américain Northrop-Grumman. Le contrat, évalué à 2,5 milliards $, ne sera finalement pas signé, le choix allemand semblant se porter en lieu et place vers une variante dédiée de l’avion d’affaires Global 6000 du Canadien Bombardier. Cette annonce, si elle est confirmée, viendra alors clore le feuilleton rocambolesque du Q-4 Global Hawk/Triton en Allemagne, entamé il y a près de 20 ans et ayant…

Lire l'Article

Sikorsky et Rheinmetall proposent l’hélicoptère lourd CH-53K à l’Allemagne

Avec 80 hélicoptères de transport lourds CH-53 en service, la Luftwaffe, l’armée de l’air allemande, dispose de la plus importante capacité de transport héliporté en Europe. Mais les 110 machines commandées en 1971 et livrées à partir de 1973, accusent désormais le poids des années, et ce malgré le programme de modernisation effectué entre 1990 et 2001. C’est la raison pour laquelle, en novembre 2018, le parlement allemand valida le programme « Schwerer Transporthubschrauber« , ou STH, destiné à acquérir entre 45 et 60 nouveaux hélicoptères lourds qui seront livrés entre 2023 et 2029, les CH-53 devant quitter le service en 2030. Comme en 1971, la compétition…

Lire l'Article

Lockheed entame une campagne de séduction pour convaincre l’Allemagne d’acheter le F-35

Le remplacement des Tornado allemands semble être devenu le point de focalisation de Lockheed et de l’US Air Force, qui ne s’épargne pas pour tenter de séduire le gouvernement et l’opinons publique allemande, et ce en dépit des annonces du gouvernement en faveur d’une version optimisée Air-Sol du Typhoon. La France a, par l’intermédiaire du DGA, pris également position en faveur de l’avion européen, prévenant Berlin que le choix du F-35 pourrait remettre en question la collaboration franco-allemande concernant le chasseur de nouvelle génération FCAS. Ces prises de position sont révélatrices du lobbying intense entamé par le camp F-35, qui compte sur un soutien marqué de la Luftwaffe.…

Lire l'Article

L’Allemagne craint que la disponibilité de ses Tornado s’effondre avec le retrait des Tornado de la RAF

La Luftwaffe utilise aujourd’hui prés d’une centaine d’avions d’attaque Tornado, construits dans les années 80 par le consortium Panavia rassemblant les industries britanniques, allemandes et italiennes. La Royal Air Force a annoncé que ses propres Tornado GR4 seraient retirés du service avant la fin d’année, remplacé par les Typhoon dont les capacités d’attaque au sol auront été accrues, notamment grâce à l’emport du missile Storm Shadow, et par les F35B qui entrent actuellement en service dans la Royal Air Force.  La Luftwaffe, en revanche, n’a pour l’heure aucun plan à court terme de remplacement de ses Tornado, qu’elle prévoit de prolonger au moins jusqu’en 2025,…

Lire l'Article

Les Tornado allemands ne seraient plus aptes à participer aux missions de l’OTAN

Selon le magazine Allemand Des Spiegel citant un rapport de la Luftwaffe, les avions Tornado allemands ne seraient plus en mesure de participer aux missions de l’OTAN, et notamment aux missions nucléaires. Depuis son entrée en service dans la Luftwaffe en 1982, les Tornado allemands avaient la capacité à transporter la bombe nucléaire gravitationnelle B61. Selon ce rapport, les appareils ne seraient plus aptes a communiquer avec les infrastructures OTAN de communication, et donc d’être intégré au dispositif aérien de l’alliance.  Cette « fuite » intervient dans un cadre particulier, alors que le chef d’Etat-Major de la Luftwaffe, qui s’était ouvertement et avec insistance prononcé en faveur du…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR