Dassault va tester le Rafale sur Ski Jump pour convaincre la Marine indienne

Cela fait maintenant plusieurs années que Dassault Aviation et Boeing s’affrontent en Inde dans le cadre d’un contrat visant à fournir aux forces aéronavales indiennes 57 chasseurs embarqués capables d’équiper simultanément les porte-avions équipés de sky jump de la Marine Indienne, et son futur porte-avions qui sera, lui, équipé de catapultes. Dans ce dossier, le groupe français jouit de plusieurs atouts, principalement liés à la commande de 36 Rafale passées en 2017 Par Narendra Modi, et qui prévoyait, entre autres choses, la construction d’une plate-forme de maintenance susceptible d’entretenir une flotte de plus de 150 avions de combat. Mais il reste un domaine dans lequel…

Lire l'Article

L’Inde valide la commande de 56 avions de transport tactique C295W d’Airbus

Attendue de longue date, la commande ayant été rendue publique en Mai 2015, le Cabinet Committee on Security (CCS) indien a donné son feu vert pour entamer la livraison de 56 avions de transport tactique C295W auprés de Airbus Defense and Space. Selon le communiqué, 16 appareils seront assemblés en Espagne par Airbus DS et livrés dans les 48 mois suivant la signature du contrat, alors que les 40 autres appareils seront quant à eux, assemblés en Inde par le groupe privé Tata, sur une durée de 10 ans. En outre tous les appareils seront dotés d’une suite de guerre électronique de facture nationale pour…

Lire l'Article

Le nouveau chasseur russe Checkmate aurait déjà un premier client export

La présentation du nouveau chasseur monomoteur de Sukhoi, désigné Checkmate, lors du salon MAKS 2021 prés de Moscou, a fait couler beaucoup d’encre et suscité de nombreuses interrogations. Parmi elles, le positionnement de l’appareil sur le marché export ainsi que son éventuelle adoption par les VVS, les forces aériennes russes, étaient les plus significatives quant à l’avenir potentiel de ce programme qui porte, de toute évidence, de grandes ambitions pour l’avionneur Sukhoi. Une partie du voile a été levé par Yuri Slyusar, le directeur de la United Aircraft Corporation à laquelle appartient Sukhoi, lors d’une interview donnée au site russe military-news.ru et à l’agence de…

Lire l'Article

Le remplacement des T72 indiens est une opportunité unique pour Nexter et l’Armée de Terre française

Début Juin, les autorités indiennes ont relancé officiellement le programme Future Ready Combat Vehicles, ou FRCV, visant à acquérir 1700 blindés lourds pour remplacer les quelques 2200 chars de combat T72 actuellement en service au sein des forces armées du pays. Une demande d’information a été envoyée à quelques 12 fabricants de chars lourds : le russe Uralvagonzavod  pour le T90M et le T-14 Armata, l’américain General Dynamics pour le M1Ax Abrams, l’allemand Krauss-Maffei Wegman pour le Leopard 2, le sud-coréen Rotem pour le K2, le turc Otokar pour l’Atlay, le serbe Yugoimport pour le M-84, l’ukrainien Malyshev pour le T-84, l’italien Leonardo pour l’Ariete,…

Lire l'Article

L’Inde interdit l’importation de 101 équipements de défense, y compris les sous-marins ou les chasseurs légers

L’annonce a de quoi surprendre. En effet, par la voix du ministre de La Défense Rajnath Singh, le gouvernement indien vient d’annoncer l’interdiction progressive d’importer pas moins de 101 équipements de défense majeurs, allant du fusil de précision au destroyer, équipements qui seront progressivement bannis entre 2020 et 2025. Selon le ministre de La Défense indien qui s’exprimait sur son compte tweeter, l’objectif est à la fois d’atteindre l’autonomie stratégique dont le besoin a été mise en lumière par la crise Covid19, et de stimuler l’économie indienne, qui souffre également du fait des conséquences économiques de la crise sanitaire. La liste des équipements proscrits sera…

Lire l'Article

L’Inde va solliciter des offres de leasing pour certains équipements de défense

Comme beaucoup de pays, l’Inde a, pendant de nombreuses années, négligé la modernisation de ses forces armées, au profit d’actions plus lucrative du point de vue électoral, ou autre… Dans le même temps, le Pakistan, et surtout la Chine, respectèrent des trajectoires de modernisation et de renforcement de leurs forces armées dans une planification particulièrement bien maitrisées, de sorte qu’aujourd’hui, New Delhi se retrouve à devoir financer un nombre très important de programmes de Défense, tous aussi stratégiques les uns que les autres. A cela s’ajoute une gestion souvent chaotique de ses programmes d’acquisition, comme ce fut le cas, par exemple, avec le programme MMRCA,…

Lire l'Article

En pleine crise face à la Chine, l’Inde décide d’acheter des avions de combat russes et d’accélérer les livraisons de Rafale français

Depuis quelques années, Pékin multiplie les provocations dans le cadre d’une politique du fait accompli, profitant de la relative apathie diplomatique des grandes puissances occidentales, Etats-Unis en tête. Régulièrement, la presse fait ainsi état des déploiements navals chinois à proximité de Taïwan ou de divers archipels japonais. Ces derniers temps, l’ingérence chinoise au sein de la politique intérieure de Hong Kong, en violation des accords de rétrocession de 1997, a également fait la une des journaux. Cependant, en plein cœur de la crise sanitaire mondiale, c’est désormais au niveau de la frontière indienne que se sont déroulées des escarmouches sanglantes. Avec plusieurs dizaines de morts…

Lire l'Article

Pour construire de nouveaux sous-marins en Inde, Naval Group cherche à développer des partenariats exclusifs avec les chantiers navals locaux

D’après une information du journal indien The Economic Times, le constructeur naval français Naval Group serait en discussion avec les deux chantiers navals indiens sélectionnés par New Delhi pour construire les six nouveaux sous-marins du Project 75i. Considéré comme l’un des deux plus sérieux candidats de cette compétition, Naval Group cherche cependant à promouvoir des relations d’exclusivités entre les constructeurs internationaux et les chantiers navals indiens. Pour le groupe français, des liens forts et pérennes entre fournisseurs étrangers et constructeurs locaux permettraient au Ministère de la Défense indien de conduire ses programmes plus rapidement, à un meilleur coût, tout en assurant un renforcement de la…

Lire l'Article

L’Inde lance le développement d’un nouvel avion de combat embarqué, complexifiant encore ses perspectives de modernisation

L’Inde est connue pour la complexité et la lenteur de ses programmes aéronautiques de défense. Dans un précédent dossier, nous sommes notamment revenu sur l’incroyable feuilleton MRCA, qui promet depuis plus de vingt ans de moderniser la force aérienne indienne et qui pourrait encore connaître plusieurs années de retards catastrophiques. Dans un tel contexte, l’Indian Navy était plutôt apparue comme un bon élève ces dernières années, avec des achats d’aéronefs pertinents et des livraisons relativement rapide, y compris pour les hélicoptères et les avions de patrouille maritime. Malheureusement, la croissance rapide de l’aéronavale indienne a fini par entrainer irrémédiablement l’Indian Navy dans les maelstroms politiques…

Lire l'Article

Le chasseur léger LCA Tejas est enfin pleinement opérationnel dans l’Indian Air Force

Il y a deux mois, nous avons évoqué le premier vol d’un avion de combat léger (Light Combat Aircraft) Tejas au standard FOC, représentative des avions au standard opérationnel final. Produit en Inde par HAL, le Tejas est un avion de combat léger dont le développement a connu de très nombreux retards et surcoûts, limitant aujourd’hui son impact opérationnel au sein de l’Indian Air Force. Ainsi, la force aérienne indienne n’a pour l’instant commandé que 40 Tejas Mk1. Les vingt premiers sont déjà en escadrons et opèrent selon un standard IOC qui ne couvre qu’une petite partie des missions dévolues à l’avion, et qui limite…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR