L’euro-intégrisme du Ministère des Armées nuit-il aux capacités d’équipement des Armées ?

Depuis prés d’une décennie, le Ministère de La Défense devenu Ministère des Armées, et la Direction Générale de l’Armement qui supervise l’ensemble des programmes industriels pour les Armées, donnent presque systématiquement la préférence à une vision européenne des programmes de Défense. Ainsi, lors de sa dernière audition, le délégué général de l’Armement, Joel Barre, a écarté la possibilité de donner la préférence au Falcon X de Dassault Aviation pour le remplacement des Atlantique 2 de Patrouille Maritime, si le programme MAWS venait à devoir se faire sans l’Allemagne (qui vient de commander 5 P-8A Poseidon américains pour remplacer ses P-3C les plus anciens), arguant qu’il…

Lire l'Article

L’hypothèse du Dassault Falcon 10X pour la Patmar française est plus que séduisante

Lors de son audition par la commission Défense de l’Assemblée nationale, Joëlle Barre, le Délégué Général de l’Armement, a indiqué qu’à la suite de la commande de 5 avions de patrouille maritime P8A Poseidon auprés de Boeing par l’Allemagne pour remplacer une partie de ses P3C Orion à bout de souffle, la France devrait re-èvaluer sa participation au sein du programme franco-allemand Maritime Airborne Warfare System, ou MAWS, qui devait justement permettre aux deux pays de remplacer leurs avions de patrouille maritime Atlantique 2 et Orion à l’horizon 2035, et ce sur la base d’une coopération entre Airbus et Thales. Et selon le site latribune.fr,…

Lire l'Article

Pourquoi la coopération européenne échoue-t-elle si souvent ?

En juillet 2017, en pleine guerre de tranchées entre Washington et Berlin sur les questions de Défense comme d’équilibre des échanges commerciaux, Emmanuel Macron et Angela Merkel annonçaient le lancement d’une vaste coopération industrielle franco-allemande en matière de Défense, avec pas moins de 4 grands programmes, le Système de Combat Aérien du Futur ou SCAF destiné à remplacer les Rafale français et Typhoon allemands, le Main Ground Combat System ou MGCS destiné à remplacer les chars lourds Leclerc et Leopard 2, le Maritime Airborne Warfare System ou MAWS pour remplacer les avions de patrouille maritime Atlantique 2 et P3C Orion, et le Common Indirect Fire…

Lire l'Article

Sans surprise, Berlin se rapproche de l’acquisition de P8A Poseidon américains

Interrogé par un parlementaire au sujet du remplacement des avions de patrouille maritime P3 Orion toujours en service au sein des forces allemandes, le représentant du Ministère de La Défense auprés du Bundestag, Thomas Silberhorn, a déclaré que le Ministère ne considérait pas l’offre française portant sur une solution intérimaire basée sur le prêt de 4 avions Atlantique 2 de la Marine Nationale comme une solution adaptée aux besoins des forces armées allemandes dans ce domaine, alors que l’acquisition de 5 Boeing P8A Poseidon satisfait aux attentes opérationnelles de l’Etat-Major allemand. Selon lui, les négociations pour l’acquisition de ces appareils, un contrat évalué par le…

Lire l'Article

La France propose le prêt de 4 Avions Atlantique 2 à l’Allemagne comme solution d’attente

Celle là, il est peu probable que les allemands l’ait vue venir ! Nous ne reviendrons pas sur la situation des plus complexes qui aujourd’hui oppose la France et l’Allemagne au sujet des différents programmes de coopération Défense lancés simultanément à l’arrivée du président Macron à l’Elysée, alors que les relations entre Berlin et Washington étaient au plus mal avec les coups de boutoir répétés de Donald Trump contre le manque d’empressement de Berlin à investir dans sa défense, et à acquérir des équipements made in USA. Depuis l’arrivée de Joe Biden a la Maison Blanche, la situation a toutefois bien changé pour Berlin, qui…

Lire l'Article

La France peut-elle developper ses programmes de Défense sans l’Allemagne ?

Depuis quelques mois, il ne se passe plus une semaine sans qu’une nouvelle information vienne mettre en doute la volonté de l’Allemagne de persévérer dans la coopération ambitieuse en matière de programmes de défense lancée il y a de ça 4 ans par le Président Macron et la Chancelière Merkel, sur l’autel des tensions entre les Etats-Unis et les européens, en particulier l’Allemagne, conséquences de l’intransigeance du Président Trump sur les questions du partage de l’effort de Défense. Si ces deux dernières années, les exigences de Berlin pouvaient encore apparaitre comme liées à une conception différente de l’effort de défense, la tonitruante sortie de la…

Lire l'Article

Le Programme d’artillerie franco-allemand CIFS pourrait être reporté

Lors de son arrivé au pouvoir, Emmanuel Macron lança 4 grands programmes de coopération entre la France et l’Allemagne en matière d’équipements de Défense, avec l’objectif de donner naissance à une dynamique qui déboucherait à terme sur l’émergence d’une réelle autonomie stratégique européenne. Alors que les collaborations franco-allemandes dans ce domaine étaient presque au point mort depuis prés de 30 ans malgré de nombreuses sollicitations de la part de Paris, Berlin donna un accueil favorable à cette initiative française, il est en vrais en grande partie aiguillonnée par l’attitude du Président Trump hostile à l’OTAN et très critique envers le manque d’investissement de l’Allemagne en…

Lire l'Article

Retrait des P-3C Orion allemands: une menace pour le programme franco-allemand MAWS

Comme nous l’apprend Naval News, toujours extrêmement bien informé sur les questions navales, le Ministère de la Défense allemand vient d’annoncer qu’il mettait fin au programme de modernisation des huit avions de patrouille maritime P-3C Orion en service dans la marine allemande. Considéré comme étant trop coûteux et trop risqué, ce programme de modernisation devrait rapidement laisser place à l’acquisition de nouveaux avions de patrouille maritime. La décision de retirer les Orion en 2025 au plus tard, plutôt qu’à partir de 2035, pourrait cependant avoir de très graves conséquences sur le programme MAWS (Maritime Airborne Warfare System) mené conjointement par la France et l’Allemagne. En…

Lire l'Article

Projets militaires franco-allemands : entre avancées et blocages

Depuis plus de dix ans, la France se cherche un partenaire européen pérenne pour ses projets de collaboration militaire, tant opérationnelle qu’industrielle. Cela a débuté en 2010 avec les Accords de Lancaster House puis, suite à l’échec d’un premier programme SCAF franco-britannique, à un rapprochement politique et industriel entre Paris et Berlin. Répartitions industrielles et blocages politiques En matière de besoins militaires, le rapprochement entre la France et l’Allemagne est devenu très vite évident. Trois sujets majeurs ont ainsi émergé : SCAF : le système de combat aérien futur pour remplacer les chasseurs Rafale et Eurofighter MGCS (Main Ground Combat System) : remplacement des chars Leclerc (France) et…

Lire l'Article

Les capacités d’observation visuelle seront-elles vraiment au coeur du futur avion de patrouille maritime?

En 2018, la France et l’Allemagne signaient une lettre d’intention de coopération visant sur le développement d’un nouvel avion de patrouille maritime (PATMAR) devant remplacer les avions actuels à l’horizon 2035, le MAWS (Maritime Airborne Warfare System). Entre temps, la France pourra compter sur 18 vénérables ATL2, ou Altantique 2, actuellement en cours de rénovation et toujours prêts à assurer la sécurité des opérations navales et terrestres françaises, partout dans le monde. En Novembre dernier, un article du capitaine de frégate Molina publié dans la Revue de Défense Nationale dressait un portrait-robot de ce que pourrait être cet avion PATMAR du futur. Le modèle qui…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR