Nexter défie Rheinmetall avec son canon ASCALON pour le programme MGCS

Pour l’Allemand Rheinmetall, l’affaire était entendu : l’experience et la renommée acquise par le concepteur du canon Rh-120 L44 de 120 mm qui équipe le Leopard 2 justifiaient, selon le groupe de Düsseldorf, à eux seuls, que la conception du canon principal du programme franco-allemand MGCS lui soit attribué. Pour cela, Rheinmetall entendait s’appuyer sur son nouveau canon de 130 mm L/51, présenté il y a déjà 5 ans de cela, et ce en dépit des essais menés par le français Nexter, qui avait expérimenté un nouveau canon de 140 mm sur châssis Leclerc en 2019, dans le cadre du programme Future Tank Main Armament,…

Lire l'Article

La cooperation industrielle défense franco-allemande cristallise les opinions en France

Depuis quelques semaines, les programmes de coopération industrielle franco-allemands de défense, comme le programme d’avions de combat de nouvelle génération SCAF et le programme de chars de combat MGCS, ont rencontré de nombreuses difficultés. Face à une certaine intransigeance et des exigences excessives de la part de l’Allemagne, l’Industrie de Défense française, mais également un part significative de l’opinion publique nationale, s’est arcboutée dans un posture d’hostilité, dans le but de protéger l’industrie de Défense comme pour, parfois, s’opposer au principe même de coopération européenne. Ce débat, qui se tenait principalement sur les réseaux sociaux et en comité restreint, a aujourd’hui franchi un nouveau seuil,…

Lire l'Article

L’arrivé probable des Verts au gouvernement allemand menace le programme SCAF

Depuis plusieurs mois, les programmes de coopération industrielle militaire entre la France et l’Allemagne sont en difficulté, pour ne pas dire franchement menacés. Qu’il s’agisse d’un repositionnement des autorités allemandes en faveur du lien transatlantique suite à l’élection de Joe Biden, d’ambitions industrielles excessives et déséquilibrées entre les acteurs, ou de divergences quant aux attentes opérationnelles des armées des deux pays, les tensions entre Paris et Berlin se multiplient, créant au passage une hostilité croissante des opinions publiques vis-à-vis de ces programmes, et ce dans des deux cotés du Rhin. Comme si cela ne suffisait pas, une épée de Damocles s’est désormais matérialisée au dessus…

Lire l'Article

La France peut-elle developper ses programmes de Défense sans l’Allemagne ?

Depuis quelques mois, il ne se passe plus une semaine sans qu’une nouvelle information vienne mettre en doute la volonté de l’Allemagne de persévérer dans la coopération ambitieuse en matière de programmes de défense lancée il y a de ça 4 ans par le Président Macron et la Chancelière Merkel, sur l’autel des tensions entre les Etats-Unis et les européens, en particulier l’Allemagne, conséquences de l’intransigeance du Président Trump sur les questions du partage de l’effort de Défense. Si ces deux dernières années, les exigences de Berlin pouvaient encore apparaitre comme liées à une conception différente de l’effort de défense, la tonitruante sortie de la…

Lire l'Article

La British Army s’intéresse au programme franco-allemand de char MGCS

Les programmes de coopération européens semblent être au coeur de l’actualité Défense en ce début d’année. En effet, après l’Italie et la Pologne, c’est au tour de la Grande-Bretagne de s’intéresser au programme franco-allemand MGCS, qui doit concevoir et fabriquer un nouveau char de combat lourd à horizon 2035 pour remplacer les Leopard 2 de la Bundeswehr et les Leclerc de l’Armée de Terre. Selon le site Defensenews.com, les autorités britanniques auraient en effet ouvert des discussions avec leurs homologues allemandes et françaises à ce sujet, afin de trouver un remplaçant pour ses chars Challenger 2 qui resteront en service au sein de la British…

Lire l'Article

Le Programme d’artillerie franco-allemand CIFS pourrait être reporté

Lors de son arrivé au pouvoir, Emmanuel Macron lança 4 grands programmes de coopération entre la France et l’Allemagne en matière d’équipements de Défense, avec l’objectif de donner naissance à une dynamique qui déboucherait à terme sur l’émergence d’une réelle autonomie stratégique européenne. Alors que les collaborations franco-allemandes dans ce domaine étaient presque au point mort depuis prés de 30 ans malgré de nombreuses sollicitations de la part de Paris, Berlin donna un accueil favorable à cette initiative française, il est en vrais en grande partie aiguillonnée par l’attitude du Président Trump hostile à l’OTAN et très critique envers le manque d’investissement de l’Allemagne en…

Lire l'Article

Peut-on changer les paradigmes du char de combat moderne ?

Depuis le début des années 30, la logique qui sous-tend l’évolution du char de combat reste la même, à savoir un blindage plus épais, un canon plus puissant, et un moteur plus performant pour maintenir la mobilité du blindé. C’est ainsi que les chars de 30 tonnes comme le T34 ou le Panzer IV du début de la seconde guerre mondiale, se transformèrent peu à peu en des blindés de plus de 40 tonnes comme le Panther et le M26 Pershing 2, et même au delà avec les Tigres allemands de 57 tonnes. A l’issue de la seconde guerre mondiale, deux écoles apparurent dans le…

Lire l'Article

La France sacrifie-t-elle une partie de son Industrie Défense sur l’autel de la coopération avec l’Allemagne ?

C’est officiel, la société KNDS, qui rassemble le français Nexter et l’Allemand Krauss-Maffei Wegman, et qui était jusqu’ici piloté par une structure bicéphale composée du lPdg de Nexter Stephan Mayer et son homologue de KMW, va voir sa structure évoluer, et sera désormais pilotée par un conseil d’administration 9 personnes présidée par Philippe Petitcolin, le Pdg du motoriste français Safran, alors que l’entreprise passera, elle, sous la direction de Frank Haun, jusqu’ici patron de KMW, qui sera remplacé à ce poste par le vice-président de l’entreprise, Ralf Ketzel, alors que de son coté, Stéphane Mayer quittera Nexter, sans que son successeur n’eut été nommé jusqu’ici.…

Lire l'Article

L’Armée de Terre française dévoile ses ambitions avec le programme TITAN

L’Armée de Terre française et la Direction Générale de l’Armement (DGA) ont publié cette semaine une animation vidéo présentant les grands axes de developpement en cours et à venir pour le combat aéroterrestre des armées françaises. Si aujourd’hui tous les regards, et la grande majorité des crédits, sont concentrés sur le renouvellement du segment « médian », à savoir les véhicules blindées légers et moyens, les plus susceptibles d’être déployés en opération exterieures, dans le cadre du programme SCORPION, le renouvellement de la composante lourde des forces est dès à présent planifié au sein d’un nouveau programme désigné TITAN. TITAN n’est d’ailleurs, en soit, pas véritablement un…

Lire l'Article

Le programme de char MGCS répond-il aux enjeux opérationnels et industriels franco-allemands ?

Lors de son arrivée à l’Elysée après sa victoire aux élections présidentielles de 2017, le président français Emmanuel Macron entreprit rapidement de lancer avec Berlin une série de grands programmes de Défense, visant tant à rapprocher les positions des deux pays en matière de politique de Défense que de profiter des synergies possibles entre les deux bases industrielles et technologies défense. Quatre programmes principaux émergèrent, le SCAF dans le domaine des avions de combat, le CIFS dans le domaine de l’artillerie, le MAWS dans le domaine de la patrouille maritime, et le programme Main Ground Combat System, ou MGCS, dans le domaine des chars de…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR