Les forces russes expérimentent leur première brigade aéromobile

Traditionnellement, les hélicoptères de transport et de combat russes sont mis en oeuvre au sein de l’Armée de l’Air, qui accompagnent, au niveau du corps d’armée, les forces terrestres. Cette organisation, si elle offre une grande souplesse au commandement pour organiser ses moyens, engendre également des lourdeurs et des ralentissements pour le déploiement de forces rapides, comme les forces parachutistes. A l’occasion de la réforme des forces parachutistes entamée au début de cette année, l’Etat-Major a décidé d’expérimenter une organisation nouvelle, celle d’une brigade aéromobile, composée d’une brigade parachutiste spécialisée dans la manœuvre aéromobile, et de 5 escadrons d’hélicoptères qui, s’ils restent organiquement dépendant de…

Lire l'Article

Plus de détails sur le futur hélicoptère lourd chinois

L’industrie aéronautique chinoise a beaucoup bénéficié des savoir-faire occidentaux ces 30 dernières années, surtout dans le domaine des hélicoptères, avec le partenariat fructueux entre Eurocoptère (Airbus Helicopter), qui donnera naissance à l’ensemble de la gamme des hélicoptères modernes en service dans les armées chinoises. Mais avec la polarisation grandissante des relations internationales, la Chine se tourne désormais vers un autre partenaire, la Russie, pour construire son nouvel hélicoptère lourd, d’autant que le savoir-faire en la matière du constructeur Mil n’est plus à démontrer. Le nouvel hélicoptère chinois sera donc de la classe 40 tonne, et sera capable d’emporter une charge de 15 tonnes à 600 km…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR