La Russie dévoile la version export de son nouveau missile antichar à longue portée Hermes

Au delà des munitions vagabondes et des drones, s’il est un système d’arme qui a fait la démonstration de son efficacité lors du conflit opposant les forces azéris et arméniennes dans le Haut-Karabakh à l’automne 2020, c’est bien le missile antichar israélien à longue portée SPIKE NLOS, qui a détruit un nombre important de blindés et de places fortes arméniennes sans que les cibles n’aient jamais été conscientes d’être visées. Au même titre que les missiles antichars de première génération AT-2 qui firent des ravages dans les rangs des blindés israéliens lors de la guerre du Kippour, engendrant l’entrée massive de ce nouveau type d’armement…

Lire l'Article

Drones, Intelligence Artificielle, numérisation : La Russie aussi est à la pointe des nouvelles technologies de Défense

Depuis quelques années, les forces armées américaines ont entrepris une profonde transformation afin d’intégrer de nouvelles technologies comme l’emploi massif de drones, la numérisation du champs de bataille et l’engagement coopératif, et tenter de reprendre l’ascendant militaire sur ses adversaires potentiels, et en particulier sur la Chine, qui occupe désormais l’essentiel de l’attention des stratèges du Pentagone. L’objectif annoncé est de compenser l’avantage numérique lié à l’omnipotence de l’APL et la probable proximité du sol chinois dans un hypothétique engagement contre les forces chinoises dans le Pacifique occidental, et en particulier autour de Taïwan. Un rapport publié par le Centre d’Analyses Navales américain, rappelle que…

Lire l'Article

L’hélicoptère de combat russe Mi-28NM entre dans l’ère des drones

On le sait, l’hélicoptère de combat Mil Mi-28N russe avait montré certaines limitations lors de son engagement en Syrie, ceci ayant amené les autorités russes à négocier avec le constructeur une importante phase de modernisation de l’appareil. On en sait désormais davantage sur les importantes évolutions apportées à l’hélicoptère et son système d’armes, ainsi que sur l’évolution de la doctrine d’emploi des hélicoptères de combat par les forces armées russes. A l’occasion d‘une interview accordée à l’Agence Tass par Vitaly Shcherbina, le chef designer des bureaux d’études Mil et Kamov, ce dernier a en effet apporté de nombreux éclaircissements sur cette profonde modernisation portant sur…

Lire l'Article

Les Hélicoptères d’attaque modernes, de l’AH64 Apache au Z19.

Bien que les hélicoptères aient été utilisés au combat dès la fin des années 40, notamment lors de la Guerre de Corée durant laquelle ils jouèrent pour la première fois un rôle déterminant dans les missions d’évacuation des blessés et de récupération de pilotes éjectés, il faudra attendre 1967 pour qu’un hélicoptère armé spécialement conçu pour les missions d’attaque participent à un conflit armé. Il s’agissait de l’hélicoptère américain Bell AH-1 Cobra de l’US Army dans le cadre de la guerre du Vietnam. Depuis, l’hélicoptère d’attaque s’est imposé comme un outil indispensable dans l’inventaire des armées modernes, et les Mi-24 Hind, les AH-64 Apache et…

Lire l'Article

De nouvelles commandes d’armement pour l’Algérie, le Maroc et la Tunisie

En Afrique du Nord, les quinze dernières années ont vu les forces armées algériennes et marocaines se moderniser en profondeur. Si l’équilibre des forces entre les deux pays voisins n’a pas spécialement évolué entre les deux pays, leurs forces terrestres, aériennes et navales sont désormais équipées de matériel moderne et performant. Comme les puissances européennes connaissaient dans le même temps une réduction de leurs moyens et effectifs, le Maroc et surtout l’Algérie ont vu par contraste leur importance stratégique grandir dans la région méditerranéenne. Depuis quelques années cependant, la course à l’armement entre les deux pays semble se tasser. Les gros contrats se succèdent à…

Lire l'Article

L’hélicoptère russe Ka-52M Alligator pourrait recevoir des « missiles de croisière » légers

D’après la presse russe, citant des sources du complexes militaro-industriel, le programme de modernisation de l’hélicoptère de combat Ka-52 Alligator, le Ka-52M, pourrait comprendre l’intégration d’un « missile de croisière » air-sol pouvant porter jusqu’à 100km. L’information a de quoi surprendre, mais éclaire néanmoins sur les intentions de l’armée russe vis-à-vis de cette nouvelle variante du Ka-52, qui pourrait être commandée prochainement à près de 114 exemplaires à livrer d’ici la fin de la décennie. A l’origine, le Kamov Ka-50 monoplace et le Ka-52 biplaces ont été imaginés à la fin de la Guerre Froide afin de succéder au mythique Mil Mi-24 Hind, et étaient présentés en…

Lire l'Article

La modernisation des hélicoptères d’attaque Ka52M russes se précise

En Mai 2019, le Ministère de La Défense russe annonça son intention de commander 30 nouveaux hélicoptères de combat Ka52 à livrer d’ici 2022, et de moderniser 114 des Ka52 existants au standard M, issu des retours d’experience des forces déployées en Syrie. Mais depuis, rien ne semblait réellement concrétiser cette annonce. Mais les choses seraient sur le point de changer, puisque selon la société Russian Helicopters, le ministère de La Défense devrait signer, courant 2020, un contrat global de modernisation des Ka52M comparable à celui qui a été signé pour la modernisation des Mi28MN cette année, et qui déverrouilla les négociations entre l’industriel Mil…

Lire l'Article

La Russie va développer une nouvelle génération d’hélicoptère « Hind »

L ‘hélicoptère de combat Mil MI-24, dénommé « Hind » dans la terminologie OTAN, a été un symbole de la puissance militaire soviétique pendant la guerre froide. Construit à plus de 2500 exemplaires, exporté dans plus de 60 pays, l’appareil a participé, au fil de ses évolutions et modernisations, à plus d’une dizaine de conflits majeurs, allant de la guerre d’Afghanistan à l’intervention russe en Ossétie du Sud. Contrairement aux concepts occidentaux, qui divisèrent les hélicoptères de combat comme l’Apache AH-64 et le Cobra AH-1, les ingénieurs soviétiques optèrent pour la configuration « GunShip », un hélicoptère fortement armé et blindé, et capable de transporter jusqu’à 8 hommes simultanément. Dans…

Lire l'Article

L’hélicoptère de combat Mi-28NM va recevoir des missiles antichars à portée étendue

Une fois encore, l’expérience syrienne a été mise à profit par les armées et les industriels russes pour améliorer l’efficacité au combat des forces et équipements. L’hélicoptère MI-28M a été déployé à plusieurs reprises sur le théâtre syrien, et emportait en configuration standard le missile anti-char 9M120 Ataka-B, un missile radiocommandé dont la portée atteint 10 km. Or, les hélicoptères se retrouvent très exposés aux missiles anti-aériens et systèmes d’artillerie lors de la mise en œuvre de ces missiles, nécessitant une ligne de visée, et dont la portée réduite les met à distance pour ces systèmes. C’est pourquoi le MI-28 va subir une cure de…

Lire l'Article

La Russie modernise ses hélicoptères Mi-35 après l’expérience Syrienne

Après les blindés et les drones, c’est au tour des hélicoptères russes de faire leur bilan de compétence suite à leur utilisation sur le théâtre Syrien, afin de mettre à jour leurs capacités et leurs systèmes. Après les Ka-52 et le Mi-28, c’est le Mi-35, héritier du célèbre Mi-24 Hind, de connaître une évolution, la majorité de la flotte passera donc du standard M au standard MV, intégrant un nouveau système de protection anti-missile President-S, une optronique modernisée OPS-24N1, de nouveaux moteurs et le renforcement de son blindage. Cette modernisation est intéressante à plus d’un titre. En premier lieu, elle intervient alors que le bureau Mil…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR