Pourquoi le standard F4 du Rafale rencontre-t-il un tel succès international ?

Avec l’annonce de la commande ferme de 80 avions de combat par les Emirats Arabes Unis, le Rafale est devenu, avec 242 appareils commandés à l’export auprés de 6 forces aériennes, le plus grand succès commercial international de sa génération, surclassant nettement les autres appareils de même catégorie comme l’Eurofighter Typhoon, le Super Hornet ou le Su-35, et même des appareils plus légers de même génération comme le Gripen suédois ou le F-16 Block 70/72+ Viper américain. Dans le monde, seul le F-35 de Lockheed-Martin, jouissant d’un appui stratégique indéfectible de Washington et d’un budget de R&D 12 fois plus important que celui de l’avion…

Lire l'Article

La course aux missiles air-air à très longue portée s’accélère entre les Etats-Unis, la Chine et la Russie

A partir du début des années 60, la montée en puissance de la flotte de bombardiers à long rayon d’action soviétique devint un problème majeur pour l’US Air Force et l’Us Navy. Pour tenter de protéger la flotte des raids de bombardiers Tu-95, Tu-16 et Tu-22 armés de puissants missiles anti-navires souvent supersoniques, l’US navy développa simultanément deux systèmes d’arme complémentaires : le triptyque composé du missile surface-air SM-2, du radar SPY-1 et du système AEGIS qui équipa les croiseurs de la classe Ticonderoga puis les Destroyers Arleigh Burke pour répondre à la saturation potentielle des systèmes de defense traditionnels qui nécessitaient un radar de…

Lire l'Article

L’Egypte s’intéresse déjà au Rafale F4

Le Rafale semble avoir plus que convaincu les autorités du Caire comme les forces aériennes égyptiennes. En effet, à peine eurent-ils apposé la signature pour une nouvelle commande portant sur 30 appareils au standard F3R, accompagnés de 2 avions ravitailleurs A330 MRTT et d’un satellite militaire, que les négociateurs égyptiens auraient annoncé leur intention de faire croitre la flotte de Rafale égyptiens à 72 appareils, voire à 100 avions, en passant de nouvelles commandes dans les années à venir. De toute évidence, les capacités du futur standard F4 de l’avion français semblent répondre aux besoins du pays pour renforcer ses capacités de dissuasion et de…

Lire l'Article

La Grèce s’apprêterait à commander 6 Rafale supplémentaires

« Un escadron de combat se compose de 18 appareils, mais un bon escadron de combat dispose de 24 avions ». C’est ainsi qu’une source militaire grecque propre du dossier a présenté l’intention prochaine de la Grèce de commander 6 Rafale supplémentaires auprés de la France pour le 332ème escadron de chassé hellénique, qui a déjà envoyé 6 pilotes à Mont-de-Marsan pour entamer leur transformation sur l’avion français. Sur la base du contrat en cours portant sur l’acquisition de 18 Rafale au standard F3R, dont 6 appareils neufs et 12 prélevés sur le parc de l’Armée de l’Air et de l’espace, Athènes estime le montant de la…

Lire l'Article

Grèce : Ce qui va changer avec l’arrivée du Rafale

C’est enfin fait ! Les autorités grecques ont officiellement signé hiers lundi 25 janvier la commande de 18 avions de combat Rafale au standard F3R, ainsi que d’un important lot de munitions et de pièces, le tout pour un montant de 2,5 Md€. La signature de ce contrat était attendue de longue date, et consacre le partenariat entre Paris et Athènes autour des questions de Défense, partenariat qui a montré sa solidité lors de la crise qui opposa la Grèce et la Turquie sur les questions d’exploitation d’hydrocarbure en Mer Egée à l’automne dernier. Mais au delà de cette relation défense bilatérale, l’arrivée des Rafale…

Lire l'Article

2021 sera-t-elle l’année du Rafale ?

En 2007, le ministre de la Défense français du gouvernement Fillon, Hervé Morin, ne tarissait pas de critiques et de réserves au sujet du programme Rafale : trop performant, trop technologique, l’avion de Dassault Aviation était surtout trop cher, alors que l’Europe était engagée dans une déflation rapide des forces armées et surtout du budget alloué à la Défense. Il est vrais qu’à cette époque, la France entretenait d’excellentes relations avec Moscou comme avec Pékin, et les engagements des armées françaises semblaient se résumer à des interventions anti-insurrectionnelles comme en Afghanistan. 14 ans plus tard, ce même avion pourrait bien enregistrer une année exceptionnelle dans…

Lire l'Article

Tous les Rafale Grecs seront au dernier standard F3R

L’avion de combat Rafale français a connu, depuis son entrée en service en 2002 dans la Marine Nationale, plusieurs standards successifs, du F1 spécialisé dans le combat Air-Air des premiers Rafale M embarqués sur le porte-avions Charles de Gaulle, au standard F3 et F3-OAT qui verra l’arrivée de l’antenne AESA du radar RBE2 et donnera à l’appareil son véritable statut d’avion omnirôle, capable de mener simultanément des missions Air-Air, Air-Sol et de renseignement sans devoir modifier son équipement ou sa configuration. Le standard F3R, arrivé en 2018, augmente encore les performances de l’appareil, avec la nacelle de désignation TALIOS, la modernisation su système d’auto-défense SPECTRA,…

Lire l'Article

Les Rafale indiens survolent la zone frontalière avec la Chine

En dépit des accords entre Pékin et New Delhi signés le 14 septembre afin de faire baisser la tension dans la région himalayenne du Ladakh, rien n’indiquait jusqu’ici que les forces en présence aient, de quelques manières que ce soit, allégé leurs dispositifs ou leurs postures opérationnelles. Au contraire ! Pour répondre aux dernières déclarations publiques chinoises, l’Indian Air Force a décidé de mettre en scène sa dernière acquisition, l’avion de combat Rafale qui, arrivé dans le pays il y a moins de 2 mois, a déjà entamé des vols au dessus de ce théâtre potentiellement explosif. Les discours de circonstance ayant encadré la signature…

Lire l'Article

Athènes annonce la commande de 18 Rafale et un accord de Défense avec la France

Les lecteurs de Meta-Défense ne seront pas surpris, puisque cela fait 2 semaines que nous avions abordé le sujet. A l’occasion d’une allocution télévisée diffusée samedi 12 septembre, le premier Ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, a confirmé la commande de 18 avions Rafale auprés de la France, dans un discours destiné à présenter aux grecs les différentes mesures prises par le gouvernement pour renforcer les forces armées du pays et leur capacité à dissuader un éventuel adversaire de mener des actions contre lui, la Turquie pour ne pas la nommer. Outre la commande des avions de combat français, le chef de l’Etat a également annoncé la…

Lire l'Article

La Grèce souhaiterait acquérir 12 avions Rafale

Selon une information qui circule sur les Réseaux sociaux grecs, Athènes aurait ouvert des discussions avec Paris en vue d’acquérir un escadron d’avions Rafale, soit 12 appareils. Aucune confirmation ni des autorités grecques, ni des autorités françaises n’a été publiée, mais l’information est loin d’être sans fondement aucun. En effet, un simple escadron de Rafale serait, à lui seul, capable de profondément bouleverser le rapport de force en Mer Egée face aux forces aériennes, navales et anti-aériennes turques. Alors qu’Ankara a officialisé une nouvelle commande de systèmes anti-aériens S400, Athènes, qui reste dans une impasse semble-t-il concernant le cout des frégates FDI de Naval Group,…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR