L’hélicoptère de combat russe Mi-28NM entre dans l’ère des drones

On le sait, l’hélicoptère de combat Mil Mi-28N russe avait montré certaines limitations lors de son engagement en Syrie, ceci ayant amené les autorités russes à négocier avec le constructeur une importante phase de modernisation de l’appareil. On en sait désormais davantage sur les importantes évolutions apportées à l’hélicoptère et son système d’armes, ainsi que sur l’évolution de la doctrine d’emploi des hélicoptères de combat par les forces armées russes. A l’occasion d‘une interview accordée à l’Agence Tass par Vitaly Shcherbina, le chef designer des bureaux d’études Mil et Kamov, ce dernier a en effet apporté de nombreux éclaircissements sur cette profonde modernisation portant sur…

Lire l'Article

L’hélicoptère russe Ka-52M Alligator pourrait recevoir des « missiles de croisière » légers

D’après la presse russe, citant des sources du complexes militaro-industriel, le programme de modernisation de l’hélicoptère de combat Ka-52 Alligator, le Ka-52M, pourrait comprendre l’intégration d’un « missile de croisière » air-sol pouvant porter jusqu’à 100km. L’information a de quoi surprendre, mais éclaire néanmoins sur les intentions de l’armée russe vis-à-vis de cette nouvelle variante du Ka-52, qui pourrait être commandée prochainement à près de 114 exemplaires à livrer d’ici la fin de la décennie. A l’origine, le Kamov Ka-50 monoplace et le Ka-52 biplaces ont été imaginés à la fin de la Guerre Froide afin de succéder au mythique Mil Mi-24 Hind, et étaient présentés en…

Lire l'Article

La modernisation des hélicoptères d’attaque Ka52M russes se précise

En Mai 2019, le Ministère de La Défense russe annonça son intention de commander 30 nouveaux hélicoptères de combat Ka52 à livrer d’ici 2022, et de moderniser 114 des Ka52 existants au standard M, issu des retours d’experience des forces déployées en Syrie. Mais depuis, rien ne semblait réellement concrétiser cette annonce. Mais les choses seraient sur le point de changer, puisque selon la société Russian Helicopters, le ministère de La Défense devrait signer, courant 2020, un contrat global de modernisation des Ka52M comparable à celui qui a été signé pour la modernisation des Mi28MN cette année, et qui déverrouilla les négociations entre l’industriel Mil…

Lire l'Article

La substitution des importations au sein de l’industrie de défense russe : enjeux et réalisations

La division du travail entre les différentes républiques de l’Union soviétique, organisée dès l’ère stalinienne, avait pour vocation de favoriser l’interdépendance économique afin de consolider un édifice politique culturellement et ethniquement disparate. Avec la dislocation de l’URSS et la désindustrialisation massive des années 1990 cette interdépendance n’a néanmoins pas totalement disparu. En effet, le secteur militaro-industriel, principalement concentré dans les républiques slaves de l’Union, a continué à lier les anciennes Républiques socialistes. L’exemple emblématique de cette coopération fut la relation unissant les industries ukrainiennes et russes, notamment dans les domaines de l’espace, de l’aviation et de la construction navale[efn_note]Владимир Воронов, « Импортозамещение для Рогозина », sur Радио Свобода, ,…

Lire l'Article

La Russie va développer une nouvelle génération d’hélicoptère « Hind »

L ‘hélicoptère de combat Mil MI-24, dénommé « Hind » dans la terminologie OTAN, a été un symbole de la puissance militaire soviétique pendant la guerre froide. Construit à plus de 2500 exemplaires, exporté dans plus de 60 pays, l’appareil a participé, au fil de ses évolutions et modernisations, à plus d’une dizaine de conflits majeurs, allant de la guerre d’Afghanistan à l’intervention russe en Ossétie du Sud. Contrairement aux concepts occidentaux, qui divisèrent les hélicoptères de combat comme l’Apache AH-64 et le Cobra AH-1, les ingénieurs soviétiques optèrent pour la configuration « GunShip », un hélicoptère fortement armé et blindé, et capable de transporter jusqu’à 8 hommes simultanément. Dans…

Lire l'Article

Plus de détails sur le futur hélicoptère lourd chinois

L’industrie aéronautique chinoise a beaucoup bénéficié des savoir-faire occidentaux ces 30 dernières années, surtout dans le domaine des hélicoptères, avec le partenariat fructueux entre Eurocoptère (Airbus Helicopter), qui donnera naissance à l’ensemble de la gamme des hélicoptères modernes en service dans les armées chinoises. Mais avec la polarisation grandissante des relations internationales, la Chine se tourne désormais vers un autre partenaire, la Russie, pour construire son nouvel hélicoptère lourd, d’autant que le savoir-faire en la matière du constructeur Mil n’est plus à démontrer. Le nouvel hélicoptère chinois sera donc de la classe 40 tonne, et sera capable d’emporter une charge de 15 tonnes à 600 km…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR