Le successeur du missile anti-navire Harpoon sera hypersonique

Entré en service en 1977, le missile anti-navire AGM-184 Harpoon a été produit à plus de 7500 exemplaires par MacDonnel Douglas puis Boeing Defense, et employé par plus d’une trentaine de marines et forces aériennes dans le Monde, ne cédant dans ce domaine qu’au fameux missiles de la famille Exocet conçu par NordAviation/Aerospatiale et entré en service en 1975. Ces deux missiles n’ont pas que partagé des performances et des profils de vol proches, ils ont également en commun une extraordinaire longévité, puisque tant le missile américain que français continuent d’être produits et exportés presque 50 années après leur entrée en service. Pour autant, pour…

Lire l'Article

L’île de Taïwan va-t-elle devoir se transformer en forteresse ?

Durant la seconde Guerre Mondiale, l’île de Malte, sous mandat britannique, fut transformée en une forteresse défensive qui permit à la Grande-Bretagne d’entraver les ambitions de l’axe en Afrique du Nord, jouant une rôle prépondérant dans l’effondrement final de l’Italie fasciste et de l’Allemagne nazie, à cours de matières premières, notamment de carburant. L’ile était à ce point renforcée que l’opération d’invasion Herkules, prévue pour novembre 1942, et qui devait mobiliser plus de 60.000 hommes, 1600 véhicules et prés de 600 avions de combat, fut annulée, face aux quelques 26.000 défenseurs de l’ile, à une dizaine de chars, et aux 60 à 80 Spitfire et…

Lire l'Article

De nouvelles commandes d’armement pour l’Algérie, le Maroc et la Tunisie

En Afrique du Nord, les quinze dernières années ont vu les forces armées algériennes et marocaines se moderniser en profondeur. Si l’équilibre des forces entre les deux pays voisins n’a pas spécialement évolué entre les deux pays, leurs forces terrestres, aériennes et navales sont désormais équipées de matériel moderne et performant. Comme les puissances européennes connaissaient dans le même temps une réduction de leurs moyens et effectifs, le Maroc et surtout l’Algérie ont vu par contraste leur importance stratégique grandir dans la région méditerranéenne. Depuis quelques années cependant, la course à l’armement entre les deux pays semble se tasser. Les gros contrats se succèdent à…

Lire l'Article

La marine américaine veut renforcer considérablement ses capacités de frappe antinavire

Le budget prévisionnel du Pentagon pour l’année fiscale 2021 devrait continuer à faire couler de l’encre encore quelques temps. Comme chaque année, le Pentagon publie en effet un document listant la manière dont il compte dépenser le –gigantesque– budget de la défense américain sur l’année fiscale à venir. Cela implique donc de passer des commandes, mais aussi de sacrifier certains programmes afin de rester l’enveloppe budgétaire fixée par les autorités civiles du pays. Contrairement à ce qui se passe dans beaucoup d’autres nations, cependant, le Congrès américain peut décider de modifier, parfois substantiellement, les lignes de dépenses prévues par les militaires, afin de sauver certains…

Lire l'Article

Les nouveaux armements du P-8A Poseidon pourraient en faire un bombardier

Dans le cadre d’une demande d’information à l’industrie publiée sur la nouvelle centrale d’achat fédérale en ligne, le commandement des systèmes aériens (NAVAIR) de l’US Navy a dévoilé une partie de ses projets d’extension des capacités opérationnelles de sa flotte d’avions de patrouille maritime P-8A Poseidon. Cela passerait en effet par l’intégration de nouveaux armements sur le Poseidon. Ces armements viendraient considérablement étendre ses capacités militaires, au point d’en faire un véritable bombardier régional, tout en le rendant plus redoutable que jamais pour le combat naval sur et sous l’eau. Le débat sur l’étendue du spectre opérationnel des P-8A fait rage depuis des années au…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR