Après le Japon, la Corée du Sud choisit le SM-6 américain pour contrer la menace hypersonique

Alors que les yeux du monde restent braqués sur la guerre en Ukraine, les tensions sur le théâtre Pacifique demeurent très élevées, et les grandes nations impliquées redoublent d’investissement et d’innovation pour tenter de prendre l’ascendant sur leurs adversaires potentiels. C’est ainsi que, ces derniers mois, les deux Corées se sont livrées à un bras de fer à distance concernant leurs capacités de frappe à longue distance respectives, démontrant successivement l’efficacité de leurs nouveaux missiles balistiques et de croisière, alors que la Chine a également mis en oeuvre de nouvelles capacités dans ce domaine, y compris concernant des armes hypersoniques et à trajectoire semi-balistique. Ces…

Lire l'Article

Les nouveaux missiles anti-navires hypersoniques chinois changent la donne dans le Pacifique

La Chine aurait-elle ravi la politesse à la Russie en déployant un missile hypersonique anti-navire à bord de ses nouveaux destroyers lourds Type 055 ? C’est en tout cas la question qui se pose suite à la publication de photos montrant le tir d’un missile identifié comme YJ-21 à partir d’un de ces navires, laissant supposer que le missile pourrait être effectivement en service, ou tout au moins en phase de test avancée. Comme si cette seule nouvelle ne suffisait pas, de nouvelles photos ont été diffusées montrant un bombardier naval à long rayon d’action H-6N emportant lui aussi un missile balistique anti-navire, que les…

Lire l'Article

La Défense contre les missiles hypersoniques se structure en Occident

Depuis l’entrée en service du missile hypersonique aéroporté Kh47M2 Kinzhal en 2018, et plus encore avec l’arrivée prochaine du missile anti-navire hypersonique 3M22 Tzirkon, tous deux d’origine russe, la crainte de voir ces munitions neutraliser définitivement la puissance navale occidentale a largement été relayée dans les médias. Il est vrai que de part leur vitesse, leur trajectoire surbaissée, et pour certains, leur capacités à manoeuvrer en phase descendante, ces armes mettent à mal le bouclier antimissile occidental, basé sur des missiles à impacteur cinétique THAAD et SM-3. En outre, les missiles anti-aériens actuellement en service, comme le SM-2, l’Aster 30 ou le Sea Ceptor, n’ont…

Lire l'Article

L’US Navy valide de nombreux aspects de la coopération avec les drones lors de l’exercice UxS IBP

L’US Navy attendait beaucoup de l’exercice Pacific Fleet Unmanned Systems Integrated Battle Problem 21, ou UxS IBP, qui constituait la première experience grandeur nature concernant l’utilisation de drones et de navires et avions pilotés dans le domaine naval. On en sait désormais davantage sur la nature des exercices qui ont été menées, et sur les résultats, semblent-ils très prometteurs, obtenus, et ce dans des domaines variés allant du tir de missile anti-navire au delà de l’horizon au déploiement d’un essaim de drones antinavire, en passant par une simulation de chasse aux sous-marin. Les résultats obtenus permettront à l’Amiral Gilday, Chef des Opérations Navals de l’US…

Lire l'Article

Le Japon va construire 2 destroyers Aegis supplémentaires pour sa défense anti-missiles

Lors d’une conférence de presse donnée ce mercredi, le ministre de La Défense Japonais, Nobuo Kishi, a annoncé que le gouvernement s’était prononcé en faveur de la construction de deux nouveaux destroyers AEGIS afin de remplacer les défenses anti-missiles du programme AEGIS ASHORE que les autorités nippones aient décidé d’annuler après que des expertises aient montré que les tirs de missiles entraineraient des retombées d’éléments aériens sur des zones habitées. Après avoir considéré plusieurs options, dont celle d’un deplacement du système à terre, de son transfert sur une plate-forme navale, et même sur un navire commercial recyclé pour servir de support, c’est finalement vers la…

Lire l'Article

La mise en service du système antimissile Aegis Ashore en Pologne est à nouveau retardée de deux ans

L’entrée en service opérationnel du site de défense anti-missiles balistiques de l’OTAN en Pologne a été, une nouvelle fois, décalé de deux ans. Initialement prévue pour 2018, puis pour le courant de l’année 2020, la livraison du site polonais de Aegis Ashore n’est finalement plus attendu avant 2022 en raisons de difficultés liées à la construction des bâtiments. Le système Aegis Ashore est une version basée à terre du système de défense aérienne à longue portée AEGIS qui est embarqué à bord des croiseurs et destroyers américains de classes Ticonderoga et Arleigh Burke, ainsi que sur certains bâtiments espagnols, sud-coréens, australiens ou encore japonais. Le…

Lire l'Article

La marine américaine veut renforcer considérablement ses capacités de frappe antinavire

Le budget prévisionnel du Pentagon pour l’année fiscale 2021 devrait continuer à faire couler de l’encre encore quelques temps. Comme chaque année, le Pentagon publie en effet un document listant la manière dont il compte dépenser le –gigantesque– budget de la défense américain sur l’année fiscale à venir. Cela implique donc de passer des commandes, mais aussi de sacrifier certains programmes afin de rester l’enveloppe budgétaire fixée par les autorités civiles du pays. Contrairement à ce qui se passe dans beaucoup d’autres nations, cependant, le Congrès américain peut décider de modifier, parfois substantiellement, les lignes de dépenses prévues par les militaires, afin de sauver certains…

Lire l'Article

L’US Navy met à jour le Tomahawk mais prévoit d’en diminuer drastiquement les stocks

Avec le mythique B-52 et le bombardier aux lignes futuristes B-2, le missile de croisière Tomahawk TLAM est sans aucun doute l’engin le plus symbolique de la puissance de frappe américaine. Entré en service au milieu des années 1980, ce missile a été de tous les conflits depuis lors sous différentes variantes régulièrement mises à jour. Alors que l’US Navy n’a jamais disposé d’autant de plateformes de lancement pour ce missile –10000 tubes compatibles dispersés sur 89 destroyers et 58 sous-marins– et qu’elle dispose toujours de près de 4000 Tomahawk en stock, l’US Naval Institute annonce que la marine américaine s’apprête à débuter une nouvelle…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR