Les 5 armes occidentales dont les forces Ukrainiennes ont le plus besoin aujourd’hui

Depuis 12 jours maintenant, les forces armées et la défense territoriale ukrainiennes parviennent à résister à l’offensive russe, en dépit d’un évident durcissement des règles d’engagement de l’adversaire, alors qu’il est évident qu’il n’aura aucune chance de victoire rapide ni d’obtenir le soutien ou même la neutralité de la population ukrainienne dans sa grande majorité. Engagées en amont du conflit par les Etats-Unis et certains pays européens, les livraisons d’armement aux forces ukrainiennes jouent désormais un rôle déterminant dans la capacité de celles-ci à maintenir la pression sur les unités participants à l’offensive russe, frappant efficacement les convois de ravitaillement et bloquant certaines offensives, dans…

Lire l'Article

L’Allemagne veut un programme européen de défense anti-aérienne rapprochée SHORAD

La Défense anti-aérienne rapprochée est incontestablement l’une des grandes vulnérabilités des armées européennes modernes. Après 30 années d’engagements dissymétriques durant lesquels la menace aérienne était inexistante ou controlée par la seule puissance aérienne, les forces armées occidentales ont vu peu à peu leurs systèmes anti-aériens à courte portée issus de la guerre froide, comme le Roland franco-allemand, ou le Rapier britannique, retirés du service, parfois pour être remplacés par des missiles anti-aériens à courte portée d’infanterie comme le Mistral et le Stinger. Or, si ces missiles apportent effectivement une réponse ponctuelle pour engager des aéronefs, ils n’offrent en revanche aucun système de détection avancé permettant…

Lire l'Article

MBDA présente le Skywarden, une vision très innovante de la lutte contre les drones

Que ce soit dans le domaine des drones eux-mêmes, ou dans celui des systèmes destinés à se protéger contre les drones, les industries et les armées européennes ne sont pas réputées pour être en pointe dans ces domaines. Cela pourrait bien rapidement changer avec le programme Skywarden, développé par le missilier européen MBDA, qui apporte une vision à la fois efficace et innovante dans ce domaine, susceptible de répondre à de nombreuses problématiques et de séduire de beaucoup de forces armées dans les années à venir. Inutile de chercher un canon, un missile ou un laser, monté sur un véhicule blindé, le Skywarden est avant…

Lire l'Article

Les affrontements dans le Haut Karabakh montrent la nécessité des systèmes anti-aériens à courte portée

Depuis l’entame des affrontements dimanche 27 septembre, les deux protagonistes Azeris et Arméniens du conflit dans le Haut Karabakh rivalisent de présence médiatique, chacun y allant de ses propres résultats militaires spectaculaires appuyés par des videos montrant l’efficacité des systèmes de destruction mis en oeuvre. Mais si une leçon devait déjà être tirée de ces affrontements que l’on peut qualifier d’intensité moyenne à haute, eu égard aux moyens lourds engagés de part et d’autre, c’est l’omniprésence des frappes basées sur des drones ou des munitions vagabondes, mettant en avant l’absolue nécessité de disposer de systèmes anti-aériens à courte portée capables de neutraliser ces menaces, et…

Lire l'Article

La Serbie veut acquérir le système anti-aérien chinois FK-3 pour éviter les sanctions américaines

Belgrade aurait validé la commande de 3 systèmes anti-aériens à moyenne portée chinois FK-3, version export du système HQ-22, pour renforcer ses capacités anti-aériennes. C’est du moins l’annonce publiée par le site balkansec.net, sur la base d’informations de la société d’importation de systèmes d’armes Jugoimport-SDPR. Ces systèmes viendront compléter les systèmes Pantsir-S1 livrés en Février acquis auprès de la Russie, et les systèmes Mistral 3 acquis auprès de la France, pour moderniser la défense aérienne multicouche du pays, et protéger les sites stratégiques.  Depuis plusieurs années, les autorités Serbes souhaitaient faire l’acquisition d’un système anti-aérienne à moyenne ou longue portée, et s’intéressait particulièrement au S400 russe.…

Lire l'Article

Vers un remplacement des missiles Crotale-NG dans l’Armée de l’Air française ?

Dans un précédent article, nous sommes revenus sur les déclarations du Général Lavigne, chef d’état-major de l’Armée de l’Assemblée Nationale, le 6 mai dernier. Dans le cadre de la crise sanitaire et économique actuelle, les armées françaises seront mobilisées pour participer à la relance économique du pays. Pour l’Armée de l’Air, cela passera principalement par la commande de nouveaux hélicoptères de manœuvre et par l’accélération des livraisons d’avions de combat et d’avions de transport et de ravitaillement. Néanmoins, le général Lavigne a également évoqué la possibilité de moderniser certains autres équipements de l’Armée de l’Air. Les systèmes de défense sol-air à courte portée (SHORAD) de…

Lire l'Article

La Marine Nationale va moderniser ses canons Narwhal de 20mm, ce qui interroge sur l’évolution de ses capacités de défense rapprochée

D’après Naval News, la DGA aurait notifié le 16 janvier dernier un contrat de modernisation pour les canons téléopérés de 20mm de la Marine Nationale, les Narwhal 20B de Nexter. L’opération de modernisation sera effectuée par Nexter et Naval Group et se déroulera en deux étapes, les détails techniques de l’opération étant disponibles dans l’analyse réalisée par Nathan Gain pour Naval News. Dans les grandes lignes, les étapes V1 et V2 de cette modernisation, qui s’étaleront jusqu’en 2022, viseront surtout à améliorer les capacités de tir de semonce, dont la précision et la portée laissent aujourd’hui à désirer face à des cibles non-militaires (menaces terroristes,…

Lire l'Article

La Marine Nationale va-t-elle s’équiper largement en canon RAPIDFire de 40mm ?

La question de l’artillerie moyenne sur les navires de surface de la Marine Nationale se pose déjà depuis plusieurs années, au point que la configuration générale des pièces d’artilleries des futures frégates FDI a mis un certain temps avant d’être relativement figée. Aujourd’hui, outre quelques pièces de 100mm armant les frégates et avisos (devenus patrouilleurs de haute mer) les plus anciens, la Marine articule l’artillerie de ses bâtiments autour de deux pièces principales : le 76mm de Leonardo ainsi que le 20mm Narwhal de Nexter, qui sert en complément du 76mm sur les frégates et comme pièce principale sur les nouveaux patrouilleurs. Néanmoins, depuis l’apparitions des…

Lire l'Article

Les deux nouvelles frégates José Rizal Philippines seront équipées du SIMBAD-RC de MBDA

Bonne nouvelle pour le missilier européen MBDA ! La marine des philippines a sélectionné le système SIMBAD-RCpour assurer la protection rapprochée de ses deux nouvelles frégates de la classe José Rizal.  Le SIMBAD-RC est un système automatique de protection rapprochée contre les cibles aériennes, drones, missiles et embarcations légères, mettant en œuvre 2 missiles MBDA Mistral, offrant une couverture efficace dans un rayon de 6 km autour du bâtiment. Le rechargement, manuel, est très rapide, de sorte à maintenir des capacités défensives optimum. Les deux frégates, dérivées des HDF-3000 du groupe coréen Hyundai Heavy Industry, et dont la quille de la première unité a été posée en…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR