General Atomics présente le drone léger aéroporté Eaglet destiné à la haute intensité

Depuis l’entrée en service du premier drone MALE MQ-1 Predator au sein de l’US Air Force en 1995, le rôle de ces aéronefs pilotés du sol et dotés d’une autonomie de plus de 24 heures n’a cessé de croitre au sein des armées mondiales. Désormais, la plupart des grandes armées mondiales mettent en oeuvre ce type de drone, ou son successeur le MQ-9 Reaper pour assurer des missions de renseignement et parfois de frappe sur des théâtres de basse intensité, comme ce fut le cas lors des campagnes irakiennes et afghanes pour les Etats-Unis, ou pour l’opération Barkhane dans le Sahel pour les armées françaises.…

Lire l'Article

Taïwan va équiper ses drones MALE de missiles air-air Sky Sword I

Taïwan est incontestablement aujourd’hui un des pays évoluant sous la plus grande pression militaire extérieure sur la planète. Ainsi, les autorités chinoises ont une nouvelle fois annoncé la tenue de non pas un, mais de deux exercices navals majeurs au Sud de la Mer de Chine, et donc à proximité de l’ile indépendante, en ce début de semaine. Qui plus est, l’un de ces exercices portera sur un assaut amphibie, une menace prise très au sérieux par les autorités de Taipei. Ceci explique pourquoi l’actualité Défense traite si souvent de programmes de défense taïwanais, qu’il s’agisse de programmes locaux ou d’acquisition d’équipements de Défense auprés…

Lire l'Article

Le successeur du drone Reaper sera furtif et aura une endurance encore accrue

Alors que les Européens piétinent encore pour savoir s’il faut financer le programme Eurodrone ou s’en remettre une nouvelle fois aux Etats-Unis pour ce qui concerne le domaine pourtant critique des drones de combat, la société américaine General Atomics, le concepteur du drone Predator et de son successeur le Reaper, a présenté une esquisse de ce que sera son prochain modèle, destiné à remplacer les deux précédents suite à la demande d’information de l’US Air Force. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les ingénieurs américains n’ont pas hésité à se réinventer pour répondre aux enjeux opérationnels de la prochaine décennie. Car si…

Lire l'Article

L’Inde lance l’acquisition de 6 Boeing P8i Poseidon supplémentaires

Les tensions croissantes entre Pékin et New Delhi sont visiblement prises très au sérieux par les autorités indiennes, qui multiplient les procédures d’acquisition d’équipements de Défense, parfois en procédure d’urgence, auprés de ses partenaires internationaux. C’est notamment le cas des Etats-Unis, vers lesquels New Delhi vient de notifier une demande d’offre (RFP pour Request for Price) concernant 6 nouveaux avions de patrouille Maritime P8i, en sus des 8 déjà en services et des 4 exemplaires commandés en 2016. Le contrat est estimé à 1,8 Md$. Initialement, la commande devait porter sur 10 appareils supplémentaires, comme annoncé l’année dernière par le comité de Défense indien. Mais…

Lire l'Article

Un décret présidentiel facilitant l’exportation de drones de combat divise la classe politique américaine

Jusqu’à présent, les exportations par les Etats-Unis de systèmes de drones de catégorie 1, c’est à dire affichant une capacité d’emport inférieure à 500 kg à plus de 300 km, comme le MQ-1 Predator, le MQ-9 Reaper ou le RQ-4 Global Hawk, étaient conditionnée à un accord préalable explicite des autorités américaines, selon la règle de la « présomption de refus », étant assimilés à des missiles dans la législation Missile Technology Control Régime, ou MTCR. Le pays acquéreur devait justifier, par des circonstances exceptionnelles, sa demande, ce qui engendrait une procédure longue, et sensiblement plus lourde que pour d’autres équipements. Selon les déclarations de plusieurs industriels…

Lire l'Article

Les drones vont-ils prochainement remplacer les avions de combat ?

La semaine, le charismatique président des sociétés Tesla et SpaceX, Elon Musk, a stupéfié l’assistance de pilotes de chasse de l’Air Force Association lorsqu’il déclara que le remplacement des pilotes et des avions de chasse traditionnels par des drones était inéluctable dans un délais relativement court. Selon lui, la masse d’information à traiter par un pilote dans des délais de plus en plus courts, associée aux contraintes physiologiques du corps humain, rendent obsolète le concept d’avion de combat piloté, et pointe vers une seule et unique solution, leur disparition au profit de systèmes non pilotés, les drones de combat. Et la présentation du concept « Defender »…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR