L’OTAN va se doter d’une force de riposte de 300.000 hommes pour faire face à la menace Russe

Il y a quelques années seulement, sous les coups de boutoir de Donald Trump et de R.T Erdogan, plusieurs chancelleries européennes commencèrent à douter de l’efficacité de l’Alliance Atlantique, au point que le président français, en référence au manque de réaction de l’alliance face aux provocations turques en Méditerranée occidentales, jugea que celle-ci était en état de « mort cérébrale », et que les Européens, France et Allemagne en tête, entreprirent de tenter de consolider les capacités de réponse européennes face aux menaces émergentes. Quatre années plus tard, alors que la Russie a relancé une crise sécuritaire en Europe d’une ampleur comparable à celle de la Guerre…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR