L’US Navy temporise ses ambitions en matière de flotte autonome

Dans un article publié fin décembre sur le site War on the Rock, les auteurs dont un offre d’active de l’US Navy, pointaient le risque de transférer la charge de maintenance à bord des navires dépourvus d’équipage, vers une maintenance accrue à quai, engendrant potentiellement des surcouts importants, une disponibilité médiocre, et la possible saturation des infrastructures navales de maintenance en raison d’un engorgement des bâtiments à quai. Le fait est, nombre d’officiers de Marine ayant servi à bord de navires, doutent que la technologie actuelle puisse effectivement permettre de doter les navires autonomes d’une fiabilité à la mer compatible avec les exigences opérationnelles. Et…

Lire l'Article

Les drones des mers : américains et turcs mènent la danse

Par Noam Akhoune A l’heure où les drones rebattent les cartes de la guerre, le domaine naval est loin d’être épargné par cette évolution. A la différence des drones de support aériens et/ou terrestres que l’on a pu voir à l’œuvre lors du conflit entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie, ou bien en Syrie, les navires sans pilotes, ou drones navals, n’ont pas encore été confrontés au combat mais cela risque d’arriver plus vite que l’on ne croît. Avec les armes à énergie dirigée, les armes hypersoniques, l’intelligence artificielle et les cyber capacités, les navires sans équipage (unmanned vessels ou unmanned surface vessels – usv) sont l’une des nouvelles capacités,…

Lire l'Article

L’US Navy change ses objectifs de planification pour répondre à menace chinoise

La fin de mandat du président Trump fut, on le sait, pour le moins chaotique. Un domaine, entre autres, laissa perplexe nombre d’observateurs, celui de la planification industrielle et du format de l’US Navy, marqué par des initiatives aussi tardives que démesurées de l’administration américaine. Ainsi, à quelques semaines de l’investiture du président élu Joe Biden, Donald Trump fit voter une loi conférant des objectifs très élevés de format à l’US Navy, avec 355 navires de combat en 2030, et plus de 500 bâtiments en 2045, alors même qu’aucune planification réaliste n’avait pu être mise en oeuvre à ce sujet au cours des 4 ans…

Lire l'Article

L’US Navy valide de nombreux aspects de la coopération avec les drones lors de l’exercice UxS IBP

L’US Navy attendait beaucoup de l’exercice Pacific Fleet Unmanned Systems Integrated Battle Problem 21, ou UxS IBP, qui constituait la première experience grandeur nature concernant l’utilisation de drones et de navires et avions pilotés dans le domaine naval. On en sait désormais davantage sur la nature des exercices qui ont été menées, et sur les résultats, semblent-ils très prometteurs, obtenus, et ce dans des domaines variés allant du tir de missile anti-navire au delà de l’horizon au déploiement d’un essaim de drones antinavire, en passant par une simulation de chasse aux sous-marin. Les résultats obtenus permettront à l’Amiral Gilday, Chef des Opérations Navals de l’US…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR