Le nouveau chasseur embarqué chinois sera dévoilé avant la fin de l’année 2021

Les Forces navales de l’Armée Populaire de Libération ont connu une fulgurante progression ces 20 dernières années, passant d’une marine téchnologiquement très en retard et spécialisée dans la défense d’un périmètre naval restreint autour du pays, à une puissance militaire de haute mer capable, en bien des aspects, de rivaliser avec les meilleures marines mondiales. Aujourd’hui, elle aligne 10 navires d’assaut lourd avec pont d’envol dont deux LHD Type 075 comparables aux LHA de la classe America de l’US Navy, une trentaine de destroyers Type 052 et destroyers lourds Type 055, autant de frégates de lutte anti-sous-marine Type 054A, soixante corvettes de lutte anti-sous-marine côtière…

Lire l'Article

Quelles seront les capacités du futur porte-avions chinois Type 003 ?

Cela fait maintenant une année que les premiers blocs composant le futur porte-avions Type 003 chinois ont été déplacés de leur zone de montage à la cale sèche des chantiers navals Jiangnan de Shanghai, et le nouveau navire prend désormais forme au fil des observations réalisées par les spotters chinois, notamment lorsqu’ils prennent un vol commercial passant au dessus de ces installations industrielles. Ainsi, la semaine dernière, des clichés ont montré que le navire avait reçu son ilot, et que l’ensemble de la coque avait été finalisée, permettant de se faire une idée plus précise de ce que sera ce navire, de ses capacités opérationnelles…

Lire l'Article

Après Taïwan, la Marine Chinoise tente d’intimider le Japon

De toute évidence, Pékin semble très désireux de montrer sa puissance navale nouvelle acquise à ses voisins, et notamment à ceux qui ne courbent pas l’échine suffisamment pour satisfaire aux ambitions de la super-puissance indo-pacifique. En effet, après avoir multiplié les exercices navals majeurs à proximité de l’ile de Taïwan, c’est désormais au tours du Japon de profiter des déploiements de force de la flotte chinoise, en l’occurence avec un nouveau déploiement du groupe aéronaval du porte-avions Liaoning dans le détroit de Miyako, et aux abords de l’ile de Diaoyu (dénomination chinoise) dans l’archipel des Senkaku, dont Pékin conteste l’appartenance à Tokyo. Ce déploiement de…

Lire l'Article

La Chine multiplie les exercices navals et aériens autour de Taiwan

Cela fait maintenant plusieurs années, depuis le retour au pouvoir du Parti Démocrate Progressiste en 2016 avec l’élection de Tsai Ing-wen, une opposante farouche à l’unification avec la Republique Populaire de Chine, au poste de présidente de la république Taïwanaises, que les tensions de cessent de croitre entre Taipei et Pékin. Tensions qui ont été largement exacerbées par la présidence Trump, la politique de coup de force économique de ce dernier à l’encontre de la Chine, et l’augmentation très significative des ventes d’armes à Taipei ces dernières années. Mais jusqu’à présent, les démonstrations de force de l’Armée Populaire de Libération étaient restées mesurées, et toujours…

Lire l'Article

L’intervention militaire sur Taiwan se banalise dans la communication chinoise

En seulement quelques mois, la presse internationale chinoise, largement contrôlée par le gouvernement central du pays, a profondément fait évoluer son discours concernant les tensions autour de l’ile de Taiwan, mais également en Mer de Chine face à l’US Navy, et face à la Marine Indienne. Alors qu’en début d’année, le ton était davantage à la dénonciation des « provocations » américaines dans la région, ce qui pouvait créer des tensions exagérées, il fait désormais état, de manière précise et presque banale, d’une intervention militaire contre l’ile indépendante, comme du déclenchement probable d’un conflit opposant Pékin à Washington ou New Delhi. Nous avions déjà abordé le sujet…

Lire l'Article

La Chine accroit le rythme de formation de ses pilotes navals

Beaucoup de pays occidentaux, Etats-Unis compris, peinent à trouver les candidats pour satisfaire à leurs objectifs de recrutement, notamment pour les fonctions les plus techniques, comme les pilotes de combat. Ce problème est devenu à point critique que, désormais, la capacité prévisionnelle à trouver et former les bons profils est un paramètre limitant dans le dimensionnement des forces, qu’elles soient aériennes, navales ou terrestres. De toute évidence, la Chine ne rencontre pas ce problème. En effet, à l’occasion de l’ouverture des dossiers d’inscription en ligne pour la formation de pilote de l’aéronautique navale, la Marine Chinoise aurait reçu pas moins de 16.000 candidatures selon le…

Lire l'Article

Pékin déploie un porte-avions vers Taïwan alors que l’US Air Force dévoile ses capacités de frappe à longue distance

Ce weekend, le porte-avions chinois Liaoning et son escorte ont quitté les eaux chinoises pour se diriger vers les eaux du Pacifique, au large de la côte Est de Taïwan. En pleine épidémie de Covid-19, ce déploiement apparaît comme une démonstration de force pour Pékin qui entend bien maintenir la pression sur Taïwan. En réaction, les forces armées américaines ont également démontré la puissance de leurs moyens aériens dans la région, à défaut de pouvoir déployer un porte-avions pour contrer le Liaoning chinois. Samedi soir, le porte-avions Liaoning accompagné d’une demi-douzaine de navires d’escorte a été repéré par le Japon dans le détroit de Miyako,…

Lire l'Article

L’industrie de défense chinoise à l’arrêt suite à l’épidémie de coronavirus

Au-delà des aspects sanitaires, les épidémies sont historiquement reconnues pour leur impact économique indéniable. Si les contaminations elles-mêmes mettent hors-jeu les travailleurs jusqu’à leur guérison (dans le meilleur des cas), les dispositifs de mise en quarantaine plus ou moins généralisées contribuent encore plus d’entreprises à ralentir ou stopper temporairement leur activité. Aujourd’hui, en Chine, le secteur de la défense n’est bien entendu pas épargné par ce phénomène causé par la récente épidémie de coronavirus, dont l’évolution apparaît encore pour le moins incertaine. La presse française n’a pas manqué de faire état de l’arrêt de la chaîne d’assemblage –civile– d’Airbus à Tianjin, près de Pékin. Il…

Lire l'Article

En 2030 la Marine Chinoise surpassera l’US Navy sur le théâtre Indo-Pacifique

Depuis le début de la décennie 2010, la Marine Chinoise a entrepris de developper une flotte de haute mer puissante et moderne, capable, à terme, de contester à l’US Navy la suprématie sur les mers de la zone indo-pacifique. Cet effort porte aussi bien sur les équipements, avec la montée en puissance de l’industrie navale militaire chinoise capable aujourd’hui de produire l’ensemble des bâtiments formant une flotte de haute mer à un rythme soutenu, que sur les équipages, avec un plan de formation des personnels très méthodique et remarquablement appliqué pour une croissance coordonnée des moyens et des savoir-faire. Dans cet article, nous étudierons les…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR