Les forces russes vont remplacer leurs systèmes CIWS Pantsir

L’information avaient déjà filtré il y a quelques mois : le système de défense anti-aérien à courte portée Pantsir S1 et S2, identifié par le code OTAN SA-22 GreyHound, et utilisé par les forces russes et syriennes pour protéger bases aériennes et installations sensibles, semblent ne pas avoir donné satisfaction sur le théâtre syrien. Selon les fuites à ce moment, le radar du système avait beaucoup de mal à détecter les cibles de petites tailles, et était très souvent parasité par divers éléments, comme les vols d’oiseaux. Cette information semble prendre corps désormais. Ainsi, selon une source anonyme du ministère de la Défense russe, cité…

Lire l'Article

La Chine propose des essaims de drones armés à l’exportation

Dire que les entreprises de Défense chinoises investissent toutes les branches du marché mondial de l’armement serait un euphémisme. Mais certaines sociétés proposent des systèmes d’arme à l’exportation qui laissent dubitatif. Ainsi, la société Zhuhai Ziyan UAV[efn_note]Unmanned Aerial Vehicule ou drone aérien[/efn_note], a développé une offre de drones légers emportant divers systèmes d’arme, comme des lance-grenades ou des obus de mortier, et évoluant en essaim. Et ce système d’arme est désormais proposé à l’exportation. Plusieurs armées utilisent déjà des systèmes de drones suicide en essaim. C’est le cas de l’armée Israélienne qui employa ses drones suicides Harpy 2 pour éliminer les défenses anti-aériennes syriennes fin…

Lire l'Article

Quand le ministre de la Défense russe fait le bilan de son action

Le ministre de la Défense russe, Sergei Shoigou, a présenté, lors d’une allocution face au comité Défense de la chambre basse de la Douma, un bilan des évolutions entreprises et effectives dans les armées russes depuis 2012, c’est à dire au moment de sa prise de fonction. Et ce bilan est pour le moins positive, pour ne pas dire flatteur. Ainsi, alors qu’en 2012, les forces de combat russes se limitaient à 16 brigades, elles-mêmes souvent partiellement staffées, elle dispose désormais de 136 bataillons sur 200 composés de militaires sous contrat, soit plus de 65 brigades et régiments. Durant la même période, les armées auront perçu…

Lire l'Article

Le système de défense à courte portée naval PANTSIR-ME attire l’attention au Moyen-Orient

Selon le directeur de la coopération internationale de la société russe Rostec, le nouveau système naval de protection anti-aérien à courte portée Pantsir-ME génèrerait un très vif intérêt auprès des partenaires moyen-orientaux de l’industrie de Défense russe. Dérivé du système de protection rapproché Pantsir-S1 et S2, en dotation dans plusieurs forces armées dont les forces armées russes, pour la protection rapprochée des sites sensibles, le Pantsir-ME se compose d’un radar en bande UHF et EHF, affichant une portée de détection de 35 km et d’engagement de 25 km pour une cible de grande dimension, ainsi que d’un système interrogateur IFF. Le Panstir est conçu pour engager…

Lire l'Article

La Russie va mettre en service son dernier modèle de missile anti-aérien longue portée

Selon le ministère de la Défense Russe, les tests du nouveau missile anti-aérien 49N6 longue portée, qui équipera les batteries du fameux système S-400, sont entrés dans leur phase finale, et le missile devrait commencer à être livré aux unités opérationnelles d’ici la fin de l’année. Ce missile portera la portée maximale du S-400 à 400 km contre les avions, les missiles de croisière et les « véhicule de réentrée atmosphérique manœuvrant  », à savoir les ogives des missiles balistiques. Ce missile équipera également le nouveau système S-500 qui remplacera les S-300 dans la défense anti-missiles balistiques, et qui annonce une portée supérieure à 2000 km. S’il…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR