La Chine va-t-elle prendre l’ascendant technologique militaire sur les Etats-Unis ?

Lorsque le 4 octobre 1957, une fusée R-7 Semiorka lancée du site de Baïkonour au Kazakstan mit en orbite le premier satellite artificiel Sputnik 1, la confiance des Etats-Unis dans leur supériorité technologique considérée jusqu’alors comme incontestable, fut largement ébranlée. Cet épisode constitua, avec la Guerre de Corée, la Crise des missiles de Cuba et celle des Euromissiles, un des points culminants de la Guerre Froide, et engendra une forte réaction américaine. Et pour le Général Mark Milley, le Chef d’Etat-Major des Armées américaines, l’essai d’un système de bombardement orbital fractionné hypersonique effectué par Pékin il y a quelques jours, pourrait bien constituer un événement…

Lire l'Article

Des militaires américains seraient déployés depuis plus d’un an sur l’ile de Taïwan

Depuis 1979, et la dissolution de l’U.S. Taiwan Defense Command sur l’autel de la normalisation des relations entre Washington et Pékin, les Etats-Unis avaient officiellement retiré l’ensemble de leurs forces présentes sur l’ile de Taïwan depuis la rupture entre les autorités de l’ile et la République Populaire de Chine en 1949. Et si les Etats-Unis avaient toujours respectés, de manière plus ou moins zélée, l’engagement pris auprés de Taipei de garantir la sécurité de l’ile, aucun militaire américain n’avait été déployé sur place depuis, afin de respecter les engagements pris auprés des autorités chinoises. Officiellement tout du moins, puisque selon un article du Wall Street…

Lire l'Article

L’US Navy peine toujours à définir une planification solide pour contrer la Chine

La planification industrielle défense est un exercice des plus délicats, qui doit concilier l’anticipation des besoins opérationnels et le remplacement des équipements obsolètes, les moyens de production industrielle disponibles, et les questions budgétaires. Bien souvent s’y ajoute également une contrainte forte en matière d’activité industrielle et de retombées économiques et sociales de l’investissement, rendant l’exercice encore plus difficile. Mais lorsque celui-ci doit intervenir après deux décennies de sous-investissements, de programmes créditophages sans application opérationnelle concrète, et face à un adversaire potentiel qui, de son coté, fait preuve d’une remarquable maitrise et d’une anticipation toute aussi efficace dans le domaine, l’exercice vire au cauchemar, et s’apparente…

Lire l'Article

L’US Air Force affute sa stratégie pour réduire le nombre des F-35A qu’elle achètera

Pendant prés de 15 années, l’US Air Force n’avait qu’une seule et unique réponse à l’ensemble des questions concernant sa flotte de chasse, le F-35A. Affublé de capacités quasi-mystiques de discrétion et de puissance de combat, l’avion devait répondre à l’ensemble des enjeux auxquelles elles pourrait être confronté dans les 30 années à venir. Mais depuis les premières incartades de Will Roper, alors directeur des développements et acquisitions de l’US Air Force sur ce programme en 2018, jusqu’au plus récentes déclarations du général Brown, chef d’Etat-Major de l’USAF, et du général Kelly, qui commande la chasse américaine, les réserves de la première force aérienne mondiale…

Lire l'Article

Le Congrès américain valide l’augmentation du budget 2022 du Pentagone de 23,9 Md$

Pris entre son aile droite et le Parti Républicain en faveur d’une hausse massive des investissements de Défense pour soutenir le défi lancé par Pékin et Moscou, et l’aile gauche du Parti Démocrate, à qui il devait en parti son élection, en faveur d’une baisse des crédits de Défense afin de financer les promesses sociales faites lors de la campagne, le président Joe Biden, et son administration, avait pris une position neutre, en accordant une hausse de seulement 1,5 %, 11 Md$ au Pentagone pour le budget 2022, pour un montant globale atteignant les 715 Md$. Toutefois, aux Etats-Unis, le mot de la fin concernant…

Lire l'Article

Après l’Afghanistan, les Etats-Unis annoncent le retrait de leurs troupes d’Irak

Le président américain Joe Biden, à l’occasion de la visite du premier ministre irakien Mustafa Al-Kadhimi à la Maison Blanche, a annoncé que les Etats-Unis entendaient retirer leurs troupes de son pays d’ici la fin de l’année, après l’annonce du retrait des troupes d’Afghanistan qui débuta le 1er Mai et doit prendre fin le 11 septembre. Selon le président américain, les forces américaines resteront disponibles pour soutenir les autorités et les armées irakiennes, notamment pour l’entrainement de celles-ci, mais les 2.500 hommes encore présents dans le pays seront retirés sur un calendrier raccourcis, pour permettre, selon lui, de se concentrer sur des challenges plus impérieux,…

Lire l'Article

Les évolutions du système informatique du F35 le rendrait « instable »

Les audiences des comités sénatoriaux et de la chambre des Représentants aux Etats-Unis sont, bien souvent, l’occasion d’apprendre certaines informations cruciales quant au developpement des programmes en cours. Mais cette année, il semble que le programme phare des années 2010, le F35, soit sous un flot continu de critiques et de doutes, au point que l’on en vient à s’interroger sur la pérennité même du programme à court ou moyen terme. La dernière annonce fracassante en date est venue de Raymond O’Toole Jr, le directeur par intérim des Tests et des évaluations opérationnelles du Pentagone, alors interrogé sur la nouvelle version de l’appareil de Lockheed-Martin,…

Lire l'Article

La Chine est officiellement la première priorité du Pentagone désormais

Nous le savons, de nombreux services du Pentagone estiment depuis quelques années, voire quelques mois, que la montée en puissance de la force militaire chinoise était devenue la principale menace pour les Etats-Unis et leurs alliés, sur le Théâtre Pacifique comme dans le Monde. Mais une directive confidentielle dont le site américain BreakingDefense.com a été informé, montre que désormais, c’est l’ensemble du Pentagone qui considère que cette menace est la priorité des armées américaines, au point d’en confier le pilotage exclusif au Secrétaire à la Défense lui-même, le général Lloyd Austin, qui aura la charge de définir et de mettre en oeuvre la politique « chinoise »…

Lire l'Article

Le Budget 2022 du Pentagone marque un basculement profond

Après plusieurs semaines d’attente, l’Administration Biden a présenté son premier budget annuel pour l’effort de défense des Etats-Unis. Bien qu’il fut l’objet de plusieurs déclarations amonts, et de nombreux commentaires, ce nouveau budget du Pentagone marque une profonde évolution dans la stratégie que veut employer la Maison Blanche pour préparer et employer ses forces armées, avec une ligne de mire, la compétition de plus en plus forte que se livrent les Etats-Unis et la Chine dans le Pacifique. Pour être en mesure de relever ce défi jugé désormais presque inévitable par les officiels américains, y compris par le Président lui-même, les cadres de l’administration Biden,…

Lire l'Article

Joe Biden résiste à son aile gauche et maintient un budget défense 2022 à 715 Md$

Bien davantage que dans la majorité des pays occidentaux, le budget annuel du Pentagone est un exercice politique extrêmement ardu aux Etats-Unis. Défini par l’administration en place, il est par la suite copieusement amendé par le Congrès américain, en fonction de critères parfois éloignés des impératifs de défense, et donne lieux à d’intenses tractations en coulisse pour être voté. La préparation du budget 2022 n’a pas dérogé à la règle cette année. Pris entre l’aile gauche du parti démocrate, représenté entre autre par le sénateur Bernie Sanders, partisan d’une baisse très sensible des budgets militaires pour financer les programmes sociaux américains, et par un Parti…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR