Essaim de drones et énergie dirigée, le duo technologique américain pour vaincre le déni d’accès

Entre l’effondrement de l’Union Soviétique le début des années 2010, les forces aériennes occidentales, et américaines en particulier, avaient la certitude de pouvoir imposer leur supériorité dans les airs à n’importe quelle autre puissance, au point d’engager des campagnes majeures sans jamais avoir besoin de déployer des troupes au sol, comme au Kosovo en 1999 lors de l’opération Force Alliée, ou en Libye en 2011 lors de l’opération Harmattan pour la France et Unified Protector pour l’ONU. Mais l’arrivée progressive de nouveaux systèmes de défense anti-aérienne, comme le S-400 (2007) et le S-350 (2019) en Russie, et le HQ-9B (2007) et le HQ-16 (2012) en…

Lire l'Article

L’US Navy valide de nombreux aspects de la coopération avec les drones lors de l’exercice UxS IBP

L’US Navy attendait beaucoup de l’exercice Pacific Fleet Unmanned Systems Integrated Battle Problem 21, ou UxS IBP, qui constituait la première experience grandeur nature concernant l’utilisation de drones et de navires et avions pilotés dans le domaine naval. On en sait désormais davantage sur la nature des exercices qui ont été menées, et sur les résultats, semblent-ils très prometteurs, obtenus, et ce dans des domaines variés allant du tir de missile anti-navire au delà de l’horizon au déploiement d’un essaim de drones antinavire, en passant par une simulation de chasse aux sous-marin. Les résultats obtenus permettront à l’Amiral Gilday, Chef des Opérations Navals de l’US…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR