L’Allemagne veut un programme européen de défense anti-aérienne rapprochée SHORAD

La Défense anti-aérienne rapprochée est incontestablement l’une des grandes vulnérabilités des armées européennes modernes. Après 30 années d’engagements dissymétriques durant lesquels la menace aérienne était inexistante ou controlée par la seule puissance aérienne, les forces armées occidentales ont vu peu à peu leurs systèmes anti-aériens à courte portée issus de la guerre froide, comme le Roland franco-allemand, ou le Rapier britannique, retirés du service, parfois pour être remplacés par des missiles anti-aériens à courte portée d’infanterie comme le Mistral et le Stinger. Or, si ces missiles apportent effectivement une réponse ponctuelle pour engager des aéronefs, ils n’offrent en revanche aucun système de détection avancé permettant…

Lire l'Article

L’Allemagne rejoint le programme de défense anti-missile européen TWISTER

Annoncé il y a tout juste un an, le programme TWISTER, pour Timely Warning and Interception with Space-based TheatER surveillance, est sans conteste le programme européen le plus ambitieux développé dans le cadre de la coopération structurée permanente, ou PESCO, de l’Union européenne. Mené par la France, le programme rassemblait à son lancement la Finlande, l’italie, les Pays-bas et le Portugal, dans le but de developper un système antimissile européen capable d’intercepter les nouvelles menaces, y compris les missiles hypersoniques et les planeurs atmosphériques, aujourd’hui hors de portée des systèmes anti-missiles existant. Berlin ne participait pas activement au programme, n’ayant qu’un statut d’observateur et par…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR