Face aux européens, l’Armée russe en 2030 sera bien plus puissante qu’aujourd’hui

La présente crise russo-ukrainienne, quelle que soit sa conclusion, aura permis à Moscou de faire une extraordinaire démonstration de force en Europe, au point qu’aucun pays européen, même les plus proches de Kiev, n’envisage de s’engager militairement aux cotés des armées ukrainiennes en cas de conflit. Et force est de constater que ces armées russes sont parvenues à mobiliser, déplacer et assembler une centaine de bataillon tactique interarmes, l’équivalent russe des Groupement tactique inter-armes français, soit 65 % de sa force opérationnelle terrestre, et ce entre le milieux du mois de novembre et le début du mois de février. A titre de comparaison, l’Armée de…

Lire l'Article

Quelle est la puissance militaire conventionnelle de la Russie aujourd’hui ?

En 2015, en référence aux interventions militaires russes en Crimée et en Syrie, le président B. Obama avait déclaré que la Russie n’était plus qu’une force régionale sur le déclin. Aujourd’hui, alors que Moscou a massé prés de 100.000 hommes aux frontières de l’Ukraine, le Président Russe Vladimir Poutine estime que la puissance militaire de son pays est suffisante pour lui permettre d’imposer des conditions fermes aux pays européens quant à l’avenir de son voisin. Considérant la discrétion de l’ensemble des puissances européennes dans ce dossier, force est de constater que, pour aucune d’entre elles, la Russie n’est aujourd’hui une puissance militaire négligeable, et encore…

Lire l'Article

La Russie poursuit son effort pour moderniser sa force navale

Après l’effondrement de l’Union Soviétique, la Marine russe a connu une longue période de disette, voyant ses navires non entretenus et les nouvelles unités arriver au compte goutte, quand elles arrivaient bel et bien. A la fin des années 2000, la situation opérationnelle était même catastrophique, avec une majorité de navires impropres au combat, si pas à la navigation. C’est à ce moment que Moscou prit la décision de commencer à moderniser sa flotte, d’abord en faisant l’acquisition de nouveaux modèles de patrouilleurs et corvettes bien armés, comme le Buyan et Buyan-M, et de sous-marins conventionnelles Improved Kilo, tout en engageant un vaste plan de…

Lire l'Article

La production navale militaire russe dépasse désormais l’Europe

Ce 23 aout, le Président Vladimir Poutine a annoncé le lancement de la construction de 6 nouveaux navires destinés à la flotte militaire russe à l’occasion de sa visite au salon ARMY-2021 qui se tient à Patriot Park dans la banlieue de Moscou. Ainsi, ce sont 2 nouveaux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de la classe Borei-A, 2 sous-marins à propulsion conventionnelle Projet 636.3 improved Kilo et 2 frégates légères dont le modèle exact n’a pas été annoncé (22380 ou 22385) qui seront construits aux chantiers navals de Severodvinsk, St. Petersbourg et Komsomolsk-sur-Amur. Ces derniers mois, Vladimir Poutine est devenu coutumier de ce type d’annonce concernant…

Lire l'Article

Avec le Missile anti-navire 3M22 Tzirkon, la Marine Russe s’impose en Europe

Laissée en friche pendant près de 20 années après l’effondrement de l’Union Soviétique, la reconstruction de la puissance maritime russe, ainsi que de l’industrie navale militaire du pays, commencent aujourd’hui à montrer les fruits des efforts consentis par Moscou ces 10 dernières années. Avec l’entrée en service des nouvelles frégates Project 22350 Admiral Gorshkov, des corvettes Steregushchyi du projet 20380 et Gremyashchyi du Project 20385, des sous-marins conventionnels Project 636.3 Improved Kilo, et des sous-marins Project 885-M Iassen-M et project 955 Boreï-A à propulsion nucléaire, elle dispose désormais de navires n’ayant rien à envier à leurs homologues occidentaux, bien au contraire. Mais une arme, dont…

Lire l'Article

Type 31, FDI, Gorshkov: Que valent les frégates aujourd’hui ?

La frégate représente aujourd’hui le navire de combat de surface d’excellence pour les marines de premier rang, associant la polyvalence de leurs senseurs à des systèmes d’armes évolués pour assurer un vaste panel de mission, de l’escorte au contrôle des espaces maritimes, et parfois mêmes du déni d’accès et des frappes vers la terre. Dans cet article, nous allons étudier quelques unes des principales classes de frégates modernes de moyen tonnage, appelées à devenir la colonne vertébrale de nombreuses marines dans le monde, afin de les comparer entre elles mais aussi pour affiner la perception du rapport de force technologique et militaire dans le domaine…

Lire l'Article

L’Armée Russe expérimente un champs magnétique pour « démoraliser l’adversaire »

Les armées russes ont expérimentée, selon l’agence TASS, les effets d’une arme électromagnétique visant à « démoraliser » les adversaires par l’exposition à un rayonnement électromagnétique intense, leur ôtant toute envie de se battre, et les amenant à se retirer. Selon le communiqué laconique publié, l’expérimentation, menée dans le district de Udmurtia sur la Volga en Kazan et Perm par les hommes du Génie, permit de mettre en évidence les effets d’un puissant champs électromagnétique sur les équipements électrique et les corps, ainsi que sur la volonté des volontaires, l’exercice ayant rassemblé 600 militaires selon l’article. Ce n’est pas la première fois que la Russie fait état…

Lire l'Article

L’OTAN re-investit l’Atlantique Nord face à la Russie

En 1986, l’écrivain Tom Clancy et son acolyte Larry Bond, à qui l’on doit le fameux jeu de simulation naval Harpoon, publièrent le roman « Red Storm Rising », en français « Tempête Rouge ». L’histoire passionnante présentée dans le livre aborde, notamment, le rôle clé pour l’OTAN que représentait l’Islande dans la maitrise potentielle de l’Atlantique Nord pour maintenir un flux logistique entre les Etats-Unis et l’Europe dans le cas d’un conflit avec l’Union Soviétique. Le roman marqua à ce point les esprits que l’OTAN décida de renforcer sa présence sur la base aérienne islandaise de Keflavik, en y déployant en permanence un escadron de chasseurs F15. Après…

Lire l'Article

La Russie entame simultanément la construction de 2 frégates, 2 sous-marins nucléaires et 2 porte-hélicoptères d’assaut

Nous le savons, La Défense russe est habile lorsqu’il s’agit de communication, et qu’elle n’est pas avare de symboles. En la matière, ce 16 juillet 2020 sera à marquer d’une pierre blanche pour la Marine russe, puisque seront menées conjointement les cérémonies de pose de la quille de deux frégates du projet 22350 étendu Admiral Gorshkov, de deux sous-marins nucléaires du projet 885-M Iassen, et de deux porte-hélicoptères d’assaut du projet 23900. En une seule journée, la Marine Russe lance 6 navires majeurs de haute mer, soit autant, voir plus, que n’en disposent bon nombre de Marines occidentales et européennes. Ces dernières décennies, la Marine…

Lire l'Article

La campagne de test du missile anti-navire hypersonique 3M22 Tzirkon russe s’accélère

Visiblement, la Marine russe a hâte de mettre en oeuvre le missile anti-navire hypersonique 3M22 Tzirkon destiné à remplacer les missiles supersoniques P700 sur une partie de ses unités sous-marines et de surface. En effet, selon l’agence de presse d’état Tass, la campagne de test d’état, qui nécessite encore une dizaine de lancement, se tiendra entre 2020 et 2021, laissant anticiper une entrée en service pour la deuxième moitié de 2021, ou le début de 2022. A titre de comparaison, les tests de validation du missile anti-navire supersonique P800 Onyx se sont déroulés sur prés de 5 années. Selon une source non citée, la campagne…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR