Les navires de combat de haute mer russes modernes

Si la Marine russe fait souvent l’actualité concernant sa flotte sous-marine, sa flotte de surface combattante est aujourd’hui en plein renouveau, et dispose de nouvelles capacités susceptibles de poser d’importants problèmes à l’OTAN et sa force navale de premier plan. Ce tour d’horizon des unités de surface combattantes de haute mer de la Marine russe permettra d’en comprendre les capacités, et les enjeux. Croiseurs classe Kirov (2) L’entrée en service du croiseur Kirov, en 1980, avait à ce point inquiété l’US Navy, qu’elle décida de réactiver les 4 cuirassés de la classe Iowa hérités de la seconde guerre mondiale, pour rééquilibrer le rapport de force…

Lire l'Article

Le programme « Super Gorshkov » se précise

Selon un article de l’agence TASS, les futures frégates « lourdes » du projet 22350M « Super Gorshkov » seront dotées de 48 missiles « longs », à savoir un panachage de missiles de croisière Kalibr, de missiles anti-navires Onyx, et de missiles hypersoniques Zirkon, ainsi que d’un système Poliment-Redut, version navale du S350 qui entre en service cette année dans les forces russes, doté lui de 100 missiles. Si ces valeurs sont confirmées, ces frégates seront donc dotées de presque 150 missiles en silo, pour un bâtiment ne jaugeant « que » 7000 tonnes, soit l’équivalent des frégates Horizon de la Marine Nationale, qui emportent 48 missiles anti-aériens Aster en silo et…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR