Quelle est la puissance militaire conventionnelle de la Russie aujourd’hui ?

En 2015, en référence aux interventions militaires russes en Crimée et en Syrie, le président B. Obama avait déclaré que la Russie n’était plus qu’une force régionale sur le déclin. Aujourd’hui, alors que Moscou a massé prés de 100.000 hommes aux frontières de l’Ukraine, le Président Russe Vladimir Poutine estime que la puissance militaire de son pays est suffisante pour lui permettre d’imposer des conditions fermes aux pays européens quant à l’avenir de son voisin. Considérant la discrétion de l’ensemble des puissances européennes dans ce dossier, force est de constater que, pour aucune d’entre elles, la Russie n’est aujourd’hui une puissance militaire négligeable, et encore…

Lire l'Article

La Russie poursuit son effort pour moderniser sa force navale

Après l’effondrement de l’Union Soviétique, la Marine russe a connu une longue période de disette, voyant ses navires non entretenus et les nouvelles unités arriver au compte goutte, quand elles arrivaient bel et bien. A la fin des années 2000, la situation opérationnelle était même catastrophique, avec une majorité de navires impropres au combat, si pas à la navigation. C’est à ce moment que Moscou prit la décision de commencer à moderniser sa flotte, d’abord en faisant l’acquisition de nouveaux modèles de patrouilleurs et corvettes bien armés, comme le Buyan et Buyan-M, et de sous-marins conventionnelles Improved Kilo, tout en engageant un vaste plan de…

Lire l'Article

La production navale militaire russe dépasse désormais l’Europe

Ce 23 aout, le Président Vladimir Poutine a annoncé le lancement de la construction de 6 nouveaux navires destinés à la flotte militaire russe à l’occasion de sa visite au salon ARMY-2021 qui se tient à Patriot Park dans la banlieue de Moscou. Ainsi, ce sont 2 nouveaux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de la classe Borei-A, 2 sous-marins à propulsion conventionnelle Projet 636.3 improved Kilo et 2 frégates légères dont le modèle exact n’a pas été annoncé (22380 ou 22385) qui seront construits aux chantiers navals de Severodvinsk, St. Petersbourg et Komsomolsk-sur-Amur. Ces derniers mois, Vladimir Poutine est devenu coutumier de ce type d’annonce concernant…

Lire l'Article

Une nouvelle fois, la Russie va lancer la construction de 6 navires de guerre le même jour

Le 16 juillet 2020, Moscou avait créé l’événement en lançant simultanément dans ses chantiers navals la construction de 2 porte-hélicoptères d’assaut du projet 23900 de plus de 25.000 tonnes chacun, de 2 nouvelles frégates du projet 22350 Admiral Gorshkov, ainsi que de deux sous-marins nucléaires d’attaque du projet 885-M Iassen. De toute évidence, les autorités russes ont apprécié le regain de notoriété engendré par cet événement dans le domaine de la construction navale militaire comme dans les médias internationaux et nationaux, puisqu’à l’occasion des célébrations autours du jour de la victoire et de son spectaculaire défilé militaire annuel sur la Place Rouge du 9 Mai,…

Lire l'Article

La Méditerranée est-elle à nouveau une zone de concentration de forces ?

Traditionnellement, lorsque l’on pense à des zones géographiques sous tension ou de nombreuses forces militaires sont présentes, il est commun de faire référence au Moyen-Orient et au Golfe Persique, ou plus récemment au Pacifique occidental, notamment autour de la Mer de Chine. En revanche, la Méditerranée, et notamment la Mediterranée orientale, qui fut entre la seconde guerre mondiale et la fin des années 60 une des zones les plus actives militairement parlant, a depuis glissé, dans la perception globale, vers le statut de zone sécurisée, permettant un important trafic commercial. Mais depuis une dizaine d’années, de nombreuses nations bordant la Méditerranée, ainsi que d’autres y…

Lire l'Article

Blekinge, Barracuda, Taigei : quelles sont les performances des sous-marins conventionnels modernes ? – 2nde partie

Selon l’état-major de la Marine américaine, les sous-marins représenteraient aujourd’hui, la meilleure réponse face à la montée en puissance de certaines puissances navales, citant en particulier la Chine. Il est vrais qu’en Asie, le nombre de sous-marins en service dans les différentes marine à plus que quadruplé en 20 ans, et que toutes les marines d’importance sont engagées dans le renouvellement voir l’extension de leur flotte de submersible. Dans le second volet de cet article destiné à présenter les sous-marins à propulsion conventionnelle qui entrent aujourd’hui en service, ou qui le feront dans les années à venir, nous présenterons les 5 derniers modèles de ce…

Lire l'Article

L’OTAN re-investit l’Atlantique Nord face à la Russie

En 1986, l’écrivain Tom Clancy et son acolyte Larry Bond, à qui l’on doit le fameux jeu de simulation naval Harpoon, publièrent le roman « Red Storm Rising », en français « Tempête Rouge ». L’histoire passionnante présentée dans le livre aborde, notamment, le rôle clé pour l’OTAN que représentait l’Islande dans la maitrise potentielle de l’Atlantique Nord pour maintenir un flux logistique entre les Etats-Unis et l’Europe dans le cas d’un conflit avec l’Union Soviétique. Le roman marqua à ce point les esprits que l’OTAN décida de renforcer sa présence sur la base aérienne islandaise de Keflavik, en y déployant en permanence un escadron de chasseurs F15. Après…

Lire l'Article

Vladimir Poutine trace la trajectoire pour la modernisation de la Marine Russe dans les années à venir

A l’occasion des 14ème rencontres de La Défense, se tenant à Sochi, le président de la fédération de Russie, Vladimir Poutine, a défini les axes principaux pour la modernisation de la Marine russe dans les années à venir, venant s’inscrire dans la loi de programmation actuelle de 2019 à 2027. Lors de la précédentes périodes, la Marine russe avaient été quelques peu délaissées, les investissements ayant été concentrés sur la construction de patrouilleurs et corvettes légères lance-missiles, de sous-marins 636.3 Improved Kilo, du developpement du programme Borei et du missile stratégique Bulava. Avec la disparition du traité INF, la Russie aura moins recours à cette…

Lire l'Article

La Russie va-t-elle prendre l’ascendant sur les flottes occidentales avec le missile Tsirkon ?

Selon l’agence Tass citant des sources proches du district fédéral de défense nord-ouest, la Russie va procéder à un nouveau test du missile anti-navire hypersonique 3M22 Tsirkon, et ce avant la fin de l’année. Selon plusieurs déclarations d’officiels russes faites cette année, dont Vladimir Poutine en personne, le missile Tsirkon va équiper prochainement les corvettes Gremyashchiy du projet 20385, les destroyers Udaloy après modernisation (l’exemple donné est le destroyer Marshal Shaposhnikov en cours de modernisation), ainsi que les sous-marins Antey du projet 949-A. En réalité, conçu pour pouvoir être lancé à partir du même silo que celui qui permet de tirer les missiles de croisière longue…

Lire l'Article

En Asie du Sud-Est, le nombre de sous-marins a augmenté de 300% en 20 ans

Avec la montée en puissance de la flotte chinoise, qui ambitionne d’égaler l’US Navy d’ici 2050, et la politique de faits accomplis parfois mise en oeuvre par Pékin, les tensions navales dans le Sud-Est asiatique sont allées crescendo depuis une dizaine d’années. On ne s’étonnera pas, dès lors, de constater que la majorité des pays de la zone développent et modernisent leurs Marines, parfois de façon conséquente. Au delà du Japon, des deux Corées, de l’Australie et de l’Inde, beaucoup de Marines, qui jusque là étaient cantonnées à des missions de défense côtière et d’action de l’Etat à la Mer, se voient désormais dotées de…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR