Une Maskirovka est-elle en route au sujet des tensions russo-ukrainiennes ?

Popularisé par l’excellent « Tempète Rouge » de Tom Clancy et Larry Bond, l’auteur de la non-moins excellente simulation de guerre navale Harpoon, la Maskirovka est un opération de renseignement visant à créer de toutes pièces un casus belli justifiant l’engagement légitime de forces. Le roman qui décrit un hypothétique conflit entre l’Union Soviétique et l’OTAN sur fond de crise énergétique, présente un scénario évolué concernant cette Maskirovka soviétique, destinée à mobiliser la population autour d’une attaque contre l’OTAN suite à un attentat visant les élites du Parti communiste diligentée soit disant par les services secrets allemands, alors que dans le même temps, les armées subissaient une…

Lire l'Article

Le scénario géorgien se précise en Ukraine

En 2008, un corps d’armée russe de 90.000 hommes disloqua en seulement 5 jours les défenses géorgiennes, après que le bouillant président géorgien Saakachvili ait donné l’ordre à ses forces de s’emparer de la ville ossète de Tskhinvali, ce qui provoqua la mort de 16 militaires de la « force d’interposition de la CEI » présente sur place. Mais cette narration n’est qu’une partie de l’histoire, car dans les semaines qui ont précédé cet assaut bien mal avisé d’un président géorgien trop sûr du soutien de ses alliés occidentaux, les forces ossètes, équipées et entrainées par Moscou, et en grande partie formée de militaires russes, harcelèrent les…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR