L’US Navy et le Secrétaire à la Navy sont favorables au retour du commandant Crozier aux commandes de l’USS Theodore Roosevelt.

La décision de relever de son commandement le capitaine de vaisseau Brett Crozier, commandant le porte-avions USS Theodore Roosevelt, alors que celui-ci venait d’arriver à quai à Guam suite à l’explosion du nombre de cas de Covid19 à son bord, provoqua de nombreuses reactions aux Etats-Unis, tant dans l’opinion publique que dans la sphère politique et militaire. Le Secrétaire à la Navy Thomas Modly, à l’origine de cette décision, finit lui aussi par démissionner suite à des propos tenus à bord du porte-avions américains. Cet épisode peu glorieux de l’US Navy risque de connaitre un dernier rebondissement puisque, selon le New York Times, son Chef…

Lire l'Article

La demission du secretaire à la Navy américain ajoute de l’incertitude sur le futur de l’US Navy

Le secrétaire américain à l’US Navy par intérim, Thomas Modly, a présenté sa démission après l’emballement politico-médiatique qui a suivi le remplacement du capitaine B. Crozier à son poste de commandant du porte-avions nucléaire Théodore Roosevelt, à la suite de la publication d’un courrier envoyé à plusieurs autorités pour demander le débarquement de son équipage alors que les cas de contamination par le Covid-19 augmentait à son bord. Il est remplacé par l’actuel sous-secretaire à l’Armée, James McPherson, 15 jours à peine après que ce dernier avait été confirmé par le Congrès à ce poste. Nous ne reviendrons pas sur les reactions politiques et médiatiques…

Lire l'Article

Le commandant du porte-avions Theodore Roosevelt relevé de son commandement par Washington

Le secretaire à la Navy américain, Thomas Modly, a déclaré hiers jeudi 2 avril, que le commandant du porte-avions nucléaire USS Theodore Roosevelt, avait été relevé de son commandement suite à la publication dans les médias de la lettre qu’il avait envoyé à sa chaine hiérarchique, dans laquelle il demandait avec insistance le débarquement de son équipage à Guam alors que l’épidémie de Coronavirus Covid19 progressait très rapidement à son bord, et avait déjà contaminé plus de 200 membres d’équipage. Cette décision aussi brutale que maladroite du commandement américain est justifiée par le fait que le commandant Brett Crozier, un officier aux états de service…

Lire l'Article

L’équipage du porte-avions USS T. Roosevelt pourrait être débarqué pour lutter contre l’épidémie de Covid19

La semaine dernière, nous apprenions que le porte-avions américain USS Théodore Roosevelt avait dû faire route vers la base navale de Guam suite à la recrudescence de cas de coronavirus Covid19 à son bord. Il était alors question de débarquer la trentaine de personnels infectés et de tester les quelques 4000 autres membres d’équipage afin de pouvoir retourner effectuer sa mission. Le Roosevelt est en effet l’un des deux porte-avions de l’US Navy déployés dans le Pacifique occidental, aux cotés de l’USS Ronald Reagan, pour faire face à d’éventuelles actions chinoises, nord-coréennes ou russes. La Marine américaine avait alors assuré que le porte-avions restait opérationnel…

Lire l'Article

L’US Navy veut retirer du service 20 destroyers Arleigh Burke d’ici 2032

Depuis plusieurs mois, l’US Navy semble faire face à une impasse en matière de programmation industrielle, prise en étau entre les exigences présidentielles de faire croitre le volume de la flotte, les couts des programmes en cours, et notamment du programme de sous-marins nucléaires lanceurs d’engins Columbia, et un budget inextensible. Et la dernière annonce en date ne fera surement pas plaisir au Président Trump, dont les directives d’atteindre une flotte de 355 navires en 2030 ne sera surement pas respectée. En effet, l’US Navy vient d’annoncer son intention de ne pas procéder à l’extension de la durée de vie de ses destroyers Arleigh Burke…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR