L’US Navy va équiper ses destroyers Arleigh Burke Flight IIA du nouveau radar EASA SPY-6

A l’instar des croiseurs Ticonderoga et de nombre de destroyers et frégates anti-aériens en service au sein des marines alliées des Etats-Unis, les destroyers américains de la classe Arleigh Burke, qui forment aujourd’hui la colonne vertébrale de la flotte de surface US avec 69 navires en service, sont équipés du fameux radar SPY-1, celui-là même qui est au coeur du système anti-aérien et anti-missiles AEGIS. Mais ce radar entré en service dans les années 70, commence à marquer le poids des années malgré de nombreuses évolutions, raison pour laquelle les futurs destroyers de l’US Navy actuellement en cours de construction, les Arleigh Burke Flight III,…

Lire l'Article

Les porte-avions sont-ils désormais trop vulnérables pour être utiles ?

Depuis l’annonce du lancement du programme de Porte-avions de Nouvelle Génération français par le Président de la République, de nombreuses voix se sont élevées pour s’interroger sur la pertinence d’un tel investissement, notamment face à la menace que représentent, désormais, les missiles anti-navires hypersoniques à longue portée, comme le 3M22 Tzirkon russe, ou le DF26 chinois. Selon eux, et selon d’autres notamment aux Etats-Unis, de tels mastodontes des mers sont aisément localisables, et constituent dès lors des cibles de choix pour les nouveaux missiles anti-navires adverses. Pourtant, une analyse factuelle et objective des capacités offertes par les porte-avions, ainsi que de la réalité de la…

Lire l'Article

Thales et Raytheon sollicitées pour équiper d’un radar AESA les frégates taïwanaises

Bien que la Marine de la Republique de Chine, sur l’ile de Taïwan, soit une des plus dotées du théâtre Pacifique, avec 4 destroyers et 22 frégates, l’ensemble de ses navires sont âgés de 25 à presque 50 ans, du fait de l’embargo « de fait » imposé à partir du milieux des années 90 par Pékin sur la vente d’armes à l’ile indépendante depuis 1949, mais toujours ardemment revendiquée comme territoire national par les autorités de la République Populaire de Chine. Non seulement aucun des fournisseurs traditionnels des armées taïwanaises, comme la France ou les Etats-Unis, n’acceptait de vendre de nouveaux navires de combat à Taïpei,…

Lire l'Article

La mise en service du système antimissile Aegis Ashore en Pologne est à nouveau retardée de deux ans

L’entrée en service opérationnel du site de défense anti-missiles balistiques de l’OTAN en Pologne a été, une nouvelle fois, décalé de deux ans. Initialement prévue pour 2018, puis pour le courant de l’année 2020, la livraison du site polonais de Aegis Ashore n’est finalement plus attendu avant 2022 en raisons de difficultés liées à la construction des bâtiments. Le système Aegis Ashore est une version basée à terre du système de défense aérienne à longue portée AEGIS qui est embarqué à bord des croiseurs et destroyers américains de classes Ticonderoga et Arleigh Burke, ainsi que sur certains bâtiments espagnols, sud-coréens, australiens ou encore japonais. Le…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR