La Grèce souhaiterait acquérir 12 avions Rafale

Selon une information qui circule sur les Réseaux sociaux grecs, Athènes aurait ouvert des discussions avec Paris en vue d’acquérir un escadron d’avions Rafale, soit 12 appareils. Aucune confirmation ni des autorités grecques, ni des autorités françaises n’a été publiée, mais l’information est loin d’être sans fondement aucun. En effet, un simple escadron de Rafale serait, à lui seul, capable de profondément bouleverser le rapport de force en Mer Egée face aux forces aériennes, navales et anti-aériennes turques. Alors qu’Ankara a officialisé une nouvelle commande de systèmes anti-aériens S400, Athènes, qui reste dans une impasse semble-t-il concernant le cout des frégates FDI de Naval Group,…

Lire l'Article

Le Rafale est-il désarmé par un F-35A à moins de 80m$ ?

Dans un communiqué de presse, Lockheed Martin indique que le prix unitaire d’acquisition du F35A passera sous la barre des 80 m$ d’ici 2023, conformément aux objectifs du programme. D’ores et déjà en 2019, en passant à un niveau de production de 130 appareils par an, les couts de revient descendront sous la barre des 80m$, permettant progressivement de faire évoluer le prix commercial de l’avion d’ici 2023. Dès lors, le F35A sera proposé à un prix sensiblement égal, voir supérieur, au Rafale de Dassault. L’avion français ayant déjà d’importantes difficultés à s’imposer face à son adversaire dans les compétitions européennes et internationales, est-il, dés lors,…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR