Porter l’effort de défense de la France à 3% du PIB : nécessaire ? suffisant ? soutenable ?

Lors de sa dernière audition en tant que Chef d’Etat-Major des Armées par la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée nationale, le Général Lecointre, interrogé par un député sur ce dont auraient besoin les armées pour retrouver une posture défensive comparable à celle des années 60 et 70, a répondu non sans malice « 4% de PIB, comme à cette époque ». Au delà du trait d’humour d’un militaire remarquable à la carrière plus qu’exemplaire, le Général Lecointre a posé clairement devant les députés le problème qui sous-tend l’efficacité et les performances de nos armées aujourd’hui, à savoir le « nerf de la guerre’, le budget dont elles…

Lire l'Article

Le Ministère des Armées français publie une révision de la Revue Stratégique de 2017

A son arrivée à l’Elysée, le Président Emmanuel Macron ordonna la rédaction d’une Revue Stratégique en vue d’encadrer les objectifs de la nouvelle Loi de Programmation Militaire 2019-2025. Si l’intention était certainement la bonne, les contraintes qui ont entouré la rédaction de ce document, notamment le respect du format des armées posé par le Livre Blanc de 2013, ainsi que le cadre budgétaire, en croissance certes, mais déjà fixé, ont fortement limité les bénéfices attendus de l’exercice. Comme on pouvait s’y attendre, la Revue Stratégique présentée à l’automne 2017, s’avérant extrêmement consensuelle et passait à coté de plusieurs points importants, comme le retour de l’engagement…

Lire l'Article

Les 7 enjeux Défense de la Présidentielle 2022 en France

Les questions de défense avaient été ramenées au second plan lors de la précédente élection présidentielle française, en 2017. La majorité des candidats s’étaient simplement engagés sur un objectif de dépense de 2% à l’issu du quinquennat, et s’était évertuée à débattre de sujet sans réel fondement, comme le retour à la conscription, alors même que les militaires eux-mêmes ne cessaient d’alerter sur l’aspect irréaliste des propositions avancées. Fort heureusement, et à la surprise de beaucoup, le président élu, Emmanuel Macron, respecta ses engagements en faisant appliquer une Loi de Programmation Militaire (LPM) permettant aux Armées, si ce n’est de reconstruire leurs capacités, tout au…

Lire l'Article

Face au general Lecointre, les députés français s’inquiètent du format des Armées

Les auditions des chefs d’Etat-major des armées françaises par les commissions de l’Assemblée Nationale et du Sénat sont souvent l’occasion de glaner certaines informations sur les programmes en cours. Mais lors de l’audition du chef d’Etat-Major des Armées, le Général François Lecointre, par la commission défense de l’Assemblée nationale, dans le cadre du Projet de Loi de Finance 2021, ce furent avant tout les inquiétudes de plusieurs députés, venant de factions politiques différentes, qui marquèrent cette sceance. En effet, 4 des 13 députés présents posèrent au Chef d’Etat-Major français des questions relatives au format des armées dans le cadre géostratégique évolutif actuel. Ainsi, le député…

Lire l'Article

La Turquie sera-t-elle le révélateur de l’échec de l’Europe de La Défense ?

L’Europe de La Défense a été un des thèmes de campagne majeur du candidat Emmanuel Macron lors des élections présidentielles de 2017. A peine fut-il élu qu’il entreprit de donner corps à cette vision, en lançant plusieurs programmes en partenariat stratégique avec l’Allemagne. Depuis, il n’a cessé de tenter de convaincre ses homologues européens du bienfondé de cette vision purement française d’une Europe suffisamment puissante militairement et industriellement pour ne plus dépendre de la protection ou des technologies d’un allié pour assurer sa protection, et la préservation de ses intérêts dans le monde. Aujourd’hui, les tensions avec Ankara mettent en évidence des divergences conceptuelles si…

Lire l'Article

Peut-on encore s’en remettre à la dissuasion nucléaire ?

Le 5 novembre 1956, un corps expéditionnaire franco-britannique débarquait en Egypte pour reprendre le contrôle du Canal du Suez récemment nationalisé par le président Gamal Abdel Nasser, dans une opération militaire organisée conjointement avec Israël qui s’était emparé du Sinaï égyptien quelques jours plus tôt. Malgré les succès militaires de cette coalition, les troupes franco-britanniques se retirèrent après seulement quelques jours, lorsque l’Union Soviétique menaça Paris et Londres de frappes nucléaires. Même si l’OTAN déclaration à ce moment qu’une telle action soviétique entrainerait une riposte de même nature, Washington fit également pression sur ses deux alliés européens pour obtenir leur retrait, en menant une attaque…

Lire l'Article

Le président E.Macron pose les bases d’une stratégie de défense française renouvelée

Le discours qu’a prononcé ce matin le président français Emmanuel Macron devant les stagiaires de l’Ecole de Guerre, était attendu par la communauté Défense nationale, mais également européenne. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces attentes étaient justifiées. En effet, dans un discours d’un peu plus d’une heure d’une incroyable densité, le président français a dressé un bilan réaliste mais inquiétant de l’avenir de la sécurité internationale, en Europe comme dans le Monde, et tracé les grandes lignes de la position française, que ce soit en matière de dissuasion, de défense de l’Europe, d’intervention sur les théâtres extérieurs, et du rôle de…

Lire l'Article

Le format des Armées françaises est trop faible selon le Chef d’Etat-Major des Armées

Le format des armées française résulte, aujourd’hui, de deux documents maitres, à savoir le Livre Blanc de 2013, ordonné par le président Hollande après son élection et publié en 2014, et la Revue Stratégique de 2017, ordonnée après l’élection du président Macron, et publiée quelques mois plus tard. Or, le premier a été rédigé avant les grands bouleversements géostratégiques qui ont marqué la décennie en cours (Crimée, Donbass, Mer de Chine, Daesh..), et le second avait pour instruction de respecter le cadre définit par ce même Livre Blanc. De fait, et depuis 7 ans maintenant, le format des armées françaises évolue sur la base d’un…

Lire l'Article

Les chasseurs de l’Armée de l’Air auront effectué 3000 missions de guerre pour prêt de 10.000 heures de vol en 2017

L’Armée de l’Air a publié son rapport d’activité OPEX annuel pour 2017. On y apprend notamment que les Rafale de l’opération Chammal ont effectué plus de 1500 missions de guerre pour 8000 heures de vol et plus de 400 munitions tirées. Les mirages 2000 de l’opération Barkhane en zone Saharienne ont, quand à eux effectués sensiblement le même nombre de mission, pour 3000 heures de vol. On y apprend également que les 5 drones Reaper ont effectué à eux seuls presque 6000 heures de vols pour moins de 400 missions.  Les appareils de contrôle aérien Awacs, de ravitaillement en vol KC135, et de transport C130, C160 et…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR