L’Hypothèse Sukhoï refait surface en Turquie

Après une fin d’année des plus tendues, notamment du fait de la mise en oeuvre de sanctions imposées par le Congrès américain, les autorités turques avaient choisi de prendre un profil plus conciliant sur la scène internationale, en apparence du moins, de sorte à s’attirer les bonnes grâces du nouveau président américain Joe Biden, et de lever les sanctions américaines et européennes qui entravent sévèrement le bon déroulement des programmes de défense du pays. Si certains ont effectivement modifié leur posture, comme l’Europe qui, sous la pression de Berlin, a suspendu la mise en oeuvre des sanctions pourtant symboliques décidées fin décembre afin de ne…

Lire l'Article

Les tensions avec les Etats-Unis toujours vives alors qu’Ankara négocie l’acquisition de nouveaux S400

Suite à l’élection de Joe Biden à la Maison Blanche, les autorités turques, alors sous le coup de sanctions américaines et européennes, semblèrent infléchir leur politique extérieure, dans le but évident de revenir dans les bonnes grâces de son principal allié lors des 70 dernières années, les Etats-Unis, et de son principal partenaire commercial, l’Union européenne. Ankara proposa à Washington des approches « alternatives » au sujet de la mise en oeuvre des systèmes S-400 acquis auprés de Moscou et principal cause de tension entre les Etats-Unis et la Turquie, qui fut évincée initialement du programme F35 et qui fait l’objet de sanctions militaires en application de…

Lire l'Article

Su-35, S-400… L’Arabie saoudite met la pression sur Washington

Le 28 janvier dernier, quelques jours à peine aprés sa prestation de serment, le président américain Joe Biden annonçait suspendre le soutien des Etats-Unis à l’intervention militaire au Yemen menée par la coalition dirigée par l’Arabie saoudite et des Emirats Arabes Unis. Concomitamment, plusieurs contrats d’armement, notamment concernent des bombes guidées pour Riad et l’acquisition de F35 et de MQ9B Gardian par Abu Dabi, étaient également suspendus. Même si la décision présidentielle a été entourée d’un contexte diplomatique, expliquant qu’il s’agissait pour la nouvelle administration d’examiner ces contrats, dont certains ont été signés une heure à peine avant la fin de son Mandat présidentiel par…

Lire l'Article

Grèce : Ce qui va changer avec l’arrivée du Rafale

C’est enfin fait ! Les autorités grecques ont officiellement signé hiers lundi 25 janvier la commande de 18 avions de combat Rafale au standard F3R, ainsi que d’un important lot de munitions et de pièces, le tout pour un montant de 2,5 Md€. La signature de ce contrat était attendue de longue date, et consacre le partenariat entre Paris et Athènes autour des questions de Défense, partenariat qui a montré sa solidité lors de la crise qui opposa la Grèce et la Turquie sur les questions d’exploitation d’hydrocarbure en Mer Egée à l’automne dernier. Mais au delà de cette relation défense bilatérale, l’arrivée des Rafale…

Lire l'Article

L’Inde sous la menace de sanctions de la part de l’Administration Biden pour l’achat de S400

Jusqu’à présent, la législation CAATSA, servant à mettre sous sanction les clients de systèmes de défense clés des « adversaires des Etats-Unis », comme la Russie, avait été surtout agitée par l’administration Trump pour amener les capitales visées à reculer dans leurs négociations avec Moscou. Mais plusieurs d’entre elles, comme Ankara, Le Caire ou New Delhi, défièrent ouvertement Washington en se portant acquéreur de systèmes anti-aériens S-400 ou de chasseurs Su-35 de facture russe. Bien qu’il fut à l’origine de la législation, Donald Trump n’employa jamais cette législation pour mettre sous sanction un pays pendant son mandat présidentielle. Et il aura fallu l’intervention déterminée du Congrès américain…

Lire l'Article

Guerre de Communication entre Washington et Ankara au sujet des Sanctions CAATSA

Il fallait s’y attendre, l’annonce de la mise en oeuvre des sanctions contre la Turquie au sujet de l’acquisition des systèmes S-400 auprés de Moscou dans le cadre de la législation CAATSA donne désormais lieu à une véritable guerre de communication entre Ankara et Washington, par annonces et déclarations interposées. Rappelons que la principale mesure annoncée par de le Departement d’Etat dans ce dossier repose sur la suspension de toutes les licences d’exportation et d’utilisation d’équipements de Défense américain vers la Turquie, jusqu’à que les S-400 aient été définitivement retirés de l’inventaire turc, et ce sous la supervision des Etats-Unis eux-mêmes. La première réaction d’Ankara…

Lire l'Article

L’Industrie Turque peut-elle prendre le relais des sanctions américaines ?

Alors que le Departement d’Etat Américain, sous la pression du Congrès, vient de mettre en place un premier jeu de sanctions contre Ankara au sujet de l’acquisition des systèmes S-400 auprés de Moscou, les communications turques se multiplient pour démontrer que le pays est en mesure de passer outre ces sanctions, et de developper et mettre en oeuvre rapidement ses propres solutions alternatives. Dernière annonce en date, à peine quelques heures après l’annonce américaine, la société d’état Tusas Engine Industries annonçait avoir livrer pour test une nouvelle turbine pour hélicoptère désignée TS1400, et destinée à remplacer les turbines LHTEC CTS8000 sur le programme d’hélicoptère moyen domestique…

Lire l'Article

Le Congrès Américain impose des sanctions contre la Turquie pour 2021

Le Budget américain de la Défense 2021 est aujourd’hui l’objet de joutes politiques intenses entre le Congrès et la Présidence de Donald Trump, et ce à de nombreux sujets. Mais le Congrès s’est également pleinement saisi de cette opportunité pour contrôler ou neutraliser certaines dérives de la politique extérieure entreprises par le Président Trump ces dernières années. L’un des aspects les plus sensibles sur la scène internationale, notamment pour l’Europe, de ce bras de fer politique américain, est incontestablement l’obligation faite au président américain, quel qu’il soit, de mettre en oeuvre les sanctions prévues par la législation CAATSA contre la Turquie suite à l’achat de…

Lire l'Article

Les Etats-Unis menacent d’exclure la Turquie de l’OTAN après le test des systèmes S400

Il aura fallu plus d’une semaine aux autorités américaines pour réagir officiellement aux tests effectués par les armées turques des systèmes anti-aériens S-400 acquis il y prés d’un an auprés de Moscou, et qui provoqua l’exclusion d’Ankara du programme F35. Peut-être du fait des positions pour le moins ambiguës du Président Trump vis-à-vis de son homologue turc de ces derniers mois, la condamnation n’est pas venue de la Maison Blanche, comme on aurait pu s’y attendre, mais du Pentagone, par la voix de Jonathan Hoffman, son porte-parole, dans une déclaration officielle faite ce dimanche. Une chose est certaine, une fois les élections passées, la Turquie…

Lire l'Article

La Turquie va activer ses batteries S-400 dans un contexte international très tendu

Il ne se passe désormais plus une semaine sans que les autorités turques ne fassent une nouvelle déclaration portant potentiellement de très importantes conséquences internationales. Après la crise avec Paris au sujet de la Libye cet été, ce fut au tour de la crise durant le mois de septembre en Mer Egée face à Athènes, Nicosie et une nouvelle fois Paris, suivie il y a à peine une semaine par le conflit opposant l’Azerbaïdjan à l’Arménie au sujet du Haut Karabakh, au sujet duquel les déclarations turques, très belliqueuses et en faveur de la poursuite des affrontements jusqu’à l’évacuation très improbable de la région par…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR