Un moteur américano-italien pour l’Eurodrone, une hérésie industrielle et technologique

Depuis plusieurs mois, le programme de drone Moyenne Altitude Longue Endurance, ou MALE, européen rassemblant la France, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne, était à l’arrêt, dans l’attente du feu vert budgétaire de Madrid, et du choix final de sa solution de propulsion. Si l’Espagne a confirmé sa participation financière il y a quelques semaines, le choix annoncé par Airbus DS du moteur Catalyst, fabriqué en Italie par Avio Aero mais conçu aux Etats-Unis par General Electric, au détriment du moteur Ardiden 3TP du français Safran, a créé un profond mouvement de mécontentement au sein de l’industrie de défense française. Le turbopropulseur Catalyst, d’une puissance de 850…

Lire l'Article

Inde, Indonésie : Doit-on changer les paradigmes du programme Rafale pour anticiper les succès futurs ?

2021 aura été sans nul doute l’année de la consécration pour Dassault Aviation, Safran, Thales, MBDA et les quelques 400 entreprises françaises formant la Team Rafale, avec 146 commandes fermes à l’exportation ou en compensation d’appareils d’occasion. Et 2022 pourrait bien être une année faste elle aussi, avec deux grands contrats en ligne de mire, l’Inde pour sa Marine d’une part, et pour renforcer ses forces aériennes d’autre part face à la montée en puissance chinoise et pakistanaise, et l’Indonésie qui désormais intégré systématiquement le Rafale dans ses présentations concernant l’évolution de sa force aérienne. Dans le même temps, la France elle-même a commandé des…

Lire l'Article

Quelles conséquences pour la France si les programmes SCAF et Tempest fusionnaient ?

Après son homologue allemand le Lt General Ingo Gerhartz, c’est au tour du général Luca Goretti, le Chef d’Etat-Major des forces aériennes italiennes, de déclarer que, selon lui, les programmes européens d’avions de combat de 6ème génération SCAF (pour Système de Combat Aérien du Futur) qui rassemble l’Allemagne, l’Espagne et la France, et FCAS (pour Futur Combat Air System, soit le même acronyme) qui rassemble la Grande-Bretagne, l’Italie et la Suède, seront appelés à fusionner dans un avenir plus ou moins proche. Selon l’officier général Italien, eu égard aux enjeux industriels et budgétaires, et à la proximité des programmes, des acteurs industriels et des pays,…

Lire l'Article

Safran et Rolls-Royce face à face pour motoriser le chasseur de nouvelle génération AMCA indien

Lancé en 2010, le programme de chasseur moyen de nouvelle génération Advanced Medium Combat Aircraft ou AMCA, porte indiscutablement de nombreuses ambitions à New Delhi et de l’ensemble de l’industrie aéronautique militaire indienne. Le premier prototype est attendu pour 2024, et la production industrielle, si le calendrier actuel venait à être respecté, prévoit une entrée en service pour la fin de la décennie, afin de prendre la relève des plus âgés des Su-30 MKI. Si HAL et l’ensemble de l’industrie indienne disposent désormais les compétences nécessaires pour developper la cellule, les commandes de vol ou encore l’avionique et les systèmes d’arme de l’appareil, il reste…

Lire l'Article

Le français ARES se tourne vers le Mirage 2000 pour entrainer les armées européennes

Depuis quelques années, plusieurs sociétés se sont spécialisées dans la prestation de service aérien avancé auprés des armées dans le monde. C’est notamment le cas dans un domaine bien particulier, celui des RedAir, à savoir des appareils privés jouant le rôle d’appareils hostiles pour entrainer les forces aériennes, navales et terrestres à faire face à ce type d’adversaires. Ce phénomène prit notamment un essor fulgurant aux Etats-Unis depuis 5 ans, puisque le marché, qui regroupe des acteurs comme Draken ou Atac, a désormais atteint son seuil de maturité sur un marché qui dépasse le milliard de dollar annuel. Il faut dire que, pour les armées,…

Lire l'Article

Le programme SCAF sort de l’ornière, sans résoudre les problèmes de fond

Après plusieurs semaines de psychodrame sur fond de tensions croissantes entre les revendications industrielles allemandes jugées excessives par la France, et les positions jugées autoritaires de l’industrie française selon l’Allemagne, le programme de Systeme de Combat Aérien du Futur, ou SCAF, qui rassemble la France, l’Allemagne et l’Espagne, est semble-t-il sorti de l’ornière dans laquelle il s’était engagé depuis des mois, grâce notamment à l’intervention du Sénat français et de sa commission défense et affaires étrangères. Dans une séance qui s’est apparentée à une psychothérapie de couple, les industriels français et allemands ont pu exprimer clairement leurs attentes, griefs et inquiétudes, permettant aux parties de…

Lire l'Article

La France dans le piège de la coopération européenne Défense

Le programme de Système de Combat Aérien du Futur, ou SCAF, est-il condamné à échouer ? Il y a encore quelques mois, une telle idée aurait déchainé la fureur de nombre de responsables au Ministère des Armées, à la DGA et même à l’Elysée. Mais aujourd’hui, on peut raisonnablement se demander comment le programme pourrait ne pas échouer, eu égard aux nombreux problèmes critiques apparus ces dernières semaines. Après l’exigence allemande pour obtenir un pilotage partagé entre Safran et MTU concernant le pilier propulsion du programme, et ce dépit de l’expérience plus que limitée du motoriste allemand dans ce type de propulseur, puis celle portant…

Lire l'Article

La France sacrifie-t-elle une partie de son Industrie Défense sur l’autel de la coopération avec l’Allemagne ?

C’est officiel, la société KNDS, qui rassemble le français Nexter et l’Allemand Krauss-Maffei Wegman, et qui était jusqu’ici piloté par une structure bicéphale composée du lPdg de Nexter Stephan Mayer et son homologue de KMW, va voir sa structure évoluer, et sera désormais pilotée par un conseil d’administration 9 personnes présidée par Philippe Petitcolin, le Pdg du motoriste français Safran, alors que l’entreprise passera, elle, sous la direction de Frank Haun, jusqu’ici patron de KMW, qui sera remplacé à ce poste par le vice-président de l’entreprise, Ralf Ketzel, alors que de son coté, Stéphane Mayer quittera Nexter, sans que son successeur n’eut été nommé jusqu’ici.…

Lire l'Article

La prochaine livraison de Rafale à l’Inde sera elle aussi un événement

La livraison des 5 premiers avions Rafale à l’Indian Air Force, en Juillet 2020, avait connu un succès médiatique et populaire retentissant, au point de représenter un véritable évènement nationale en Inde. La prochaine livraison de 3 appareils supplémentaires, qui interviendra le 4 novembre, pourrait bien elle-aussi susciter beaucoup d’intérêt. En effet, outre le rôle déterminant qu’est appelé à joué le nouvel appareil dans la dissuasion et dans le dispositif aérien de l’Indian Air Force alors que les tensions avec le Pakistan et la Chine ne cessent de croitre, cette livraison sera en elle-même spectaculaire, puisque les 3 avions de combat réaliseront le trajet entre…

Lire l'Article

Les 5 critères qui font du Rafale le favori en Inde

L’arrivée des 5 premiers avions de combat Rafale sur la base indienne d’Ambala à la fin du mois de juillet provoqua un emballement médiatique aussi bien Inde que dans le monde, offrant au chasseur français une aura bienvenue pour se confronter aux autres appareils européens, américains et russes, dans les compétitions indiennes qui se profilent. Rappelons que l’avion de Dassault Aviation est présent dans la compétition MMRCA 2 portant sur 114 appareils face au Typhoon et JAS 39 Gripen E/F européens, au Mig35 et probablement au Su-35 russes, et au F16V (identifié F21 dans cette compétition) et F15EX américains, ainsi que dans la compétition portant…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR