LPM 2023 : Nucléaire ou conventionnelle, quelle propulsion pour les probables sous-marins français supplémentaires ?

La nécessité d’étendre la flotte sous-marine de la Marine Nationale est, aujourd’hui, l’un des sujets qui fait le moins débat auprés des experts mais également de plusieurs politiques s’étant exprimés à ce sujet, et il est plus que probable qu’elle sera prise en compte par la prochaine Loi de Programmation Militaire en cours de conception, et qui devra être appliquée à partir de 2023. Toutefois, si aujourd’hui la Marine Nationale n’aligne et ne prévoit d’aligner que des sous-marins à propulsion nucléaire, la question se pose quant à déterminer si ces futurs sous-marins d’attaque devraient être appartenir à la nouvelle et très performante classe de SNA…

Lire l'Article

SMX31, Racer, Scarabée : Ces programmes industriels ultra-innovants de défense français non financés

Dans le domaine de l’industrie de défense, la France a souvent démontré sa capacité à developper des équipements très performants et parfois en avance de plusieurs années sur leurs concurrents internationaux. Mais si certains succès sont indéniables, comme le furent les Frégates Légères Furtives ou les véhicules blindés VAB, tous deux en avance sur la perception même du besoin lorsqu’ils apparurent, il est également arrivé, bien souvent, que des programmes très performants et en avance sur leur temps furent ignorés des autorités françaises, laissant filer des atouts technologiques cruciaux dont certains concurrents ne manquèrent pas de s’emparer. C’est ainsi que la France passa à coté…

Lire l'Article

Barracuda, Shortfin, Scorpene : Quelles alternatives pour accroitre la flotte sous-marine française ?

Depuis plusieurs mois, plusieurs Députés et Sénateurs français, qu’ils appartiennent à la majorité présidentielle ou à l’opposition, ont de manière répétée et de plus en plus précise, interrogé la Ministre des Armées Florence Parly comme les Chefs d’Etat-Major sur les capacités et les déficiences des armées françaises dans le domaine du combat de haute intensité et de la dissuasion nucléaire. Drones de combat, flotte de chasse ou de frégates, second porte-avions et véhicules blindés, de nombreux sujets ont été abordés, avec la crainte bien réelle exprimée par les parlementaires selon laquelle les capacités opérationnelles des armées françaises seraient, dans les années à venir, insuffisantes pour…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR